Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
22 mai 2022 7 22 /05 /mai /2022 15:17

Cet article est reposté depuis Analyse communiste internationale.

Jeunesse communiste britannique : Pas d'OTAN, pas d'armes nucléaires ! Fermez toutes les bases américaines en Grande-Bretagne !

Base de l'armée de l'air à Lakenheath, Est de l'Angleterre

Dans une déclaration, la Ligue de la jeunesse communiste de l'Est de l'Angleterre explore les graves dangers de la présence des armes nucléaires américaines en Grande-Bretagne et exige le désengagement immédiat de l'OTAN et la fermeture de toutes les bases américaines dans le pays. La déclaration se lit comme suit :

Depuis de nombreuses années, l'Angleterre est en proie à une menace indésirable, qui se développe comme un cancer dans ses champs verts et se répand dans ses villes. Tout a commencé au cours de l'été 1949, lorsque deux groupes de bombardiers américains B29 sont arrivés, prétendument à des "fins de formation". C'était un court séjour, disait le gouvernement - ils allaient bientôt nous quitter.
 
73 ans plus tard, notre pays est occupé par 24 000 militaires et civils américains et les membres de leurs familles, répartis sur 13 bases américaines (contre 100 dans les années 1990). Les comtés de l'Est de l'Angleterre accueillent trois de ces bases : RAF Feltwell, RAF Mildenhall et RAF Lakenheath, cette dernière étant la plus grande base de l'US Air Force en Grande-Bretagne et abritant des avions de chasse utilisés lors des récents conflits en Libye, en Afghanistan et en Irak

La suite ci-dessous : [...]

Partager cet article
Repost1
25 février 2022 5 25 /02 /février /2022 00:53

Déclaration du secrétariat national du PRCF du 24 février 2022 sur la situation en Ukraine

Depuis la « réunification » allemande, l’auto-dissolution du Traité de Varsovie et la dislocation totalement antidémocratique de l’URSS (1), l’Alliance atlantique, étroitement associée à l’UE, n’a cessé de violer ses engagements envers la Russie postcommuniste issue de la contre-révolution en avançant sans cesse vers l’Est et en pressant la Russie sur ses frontières occidentales et méridionales, voire en soutenant en sous-main des sécessions internes (Tchétchénie). Les Etats-Unis et leurs vassaux en ont fait autant à l’encontre de la Chine populaire qu’ils menacent jusqu’en Mer de Chine et dont ils encouragent méthodiquement les mouvements séparatistes (Tibet, Hongkong, etc.). En Géorgie, en Ukraine, voire en Biélorussie, les impérialistes euro-atlantiques ont encouragé de prétendues « révolutions » de couleur sans crainte de s’allier à de francs nostalgiques du Troisième Reich. C’est donc bien, et de loin, l’OTAN et son appendice européen l’UE, qui, tout en encourageant l’anticommunisme d’Etat dans toute l’UE, spécialement en Europe de l’Est, portent la responsabilité principale et le rôle de pyromane dans ce que le PRCF appelle depuis des années la fascisation de l’Europe et la marche à la troisième guerre impérialiste mondiale.

Le PRCF n’en exige qu’avec plus de force le retrait de la France de l’OTAN, une alliance agressive aux mains de Washington, et de l’Union européenne arrimée à l’OTAN : décidément, l’UE n’a rien de la belle « Europe pacifique » que l’on vante aux enfants dès les bancs de l’école élémentaire et prétendre la réformer du dedans pour en faire une Europe sociale et pacifique n’est qu’un grossier mensonge social-impérialiste (c’est-à-dire, pour parler comme Lénine, « socialiste en paroles, impérialiste en fait »). C’est bel et bien un Empire du grand capital qui, sous la supervision de Washington et sous le pilotage régional de Berlin, ne peut que tendre à s’étendre sans fin vers l’Est.

[...]

La suite sur le site du PRCF :

Partager cet article
Repost0
14 juin 2021 1 14 /06 /juin /2021 04:46
La Seine-Maritime est très impactée par l'éolien.  Ci-dessus les projets au large de Dieppe-Le Tréport, Fécamp, et en France ... Photos http://www.les-petites-dalles.org/Eoliennes_Fecamp_projet.html, https://dieppe-le-treport.eoliennes-mer.fr/#, https://lewebpedagogique.com/asoulabaille1/niveau-5e/geographie/la-notion-de-developpement-durable/leolien-offshore-en-france/
La Seine-Maritime est très impactée par l'éolien.  Ci-dessus les projets au large de Dieppe-Le Tréport, Fécamp, et en France ... Photos http://www.les-petites-dalles.org/Eoliennes_Fecamp_projet.html, https://dieppe-le-treport.eoliennes-mer.fr/#, https://lewebpedagogique.com/asoulabaille1/niveau-5e/geographie/la-notion-de-developpement-durable/leolien-offshore-en-france/
La Seine-Maritime est très impactée par l'éolien.  Ci-dessus les projets au large de Dieppe-Le Tréport, Fécamp, et en France ... Photos http://www.les-petites-dalles.org/Eoliennes_Fecamp_projet.html, https://dieppe-le-treport.eoliennes-mer.fr/#, https://lewebpedagogique.com/asoulabaille1/niveau-5e/geographie/la-notion-de-developpement-durable/leolien-offshore-en-france/

La Seine-Maritime est très impactée par l'éolien. Ci-dessus les projets au large de Dieppe-Le Tréport, Fécamp, et en France ... Photos http://www.les-petites-dalles.org/Eoliennes_Fecamp_projet.html, https://dieppe-le-treport.eoliennes-mer.fr/#, https://lewebpedagogique.com/asoulabaille1/niveau-5e/geographie/la-notion-de-developpement-durable/leolien-offshore-en-france/

Remplacer les énergies fossiles tout en détruisant l'énergie nucléaire et en misant sur le solaire et l'éolien, tel était le pari risqué de l'Allemagne.  Sous la pression des Verts allemands, Angela Merkel avait donc renoncé au nucléaire.  Devant l'échec de cette politique, l'économie allemande, pourtant la première du continent, risque fort d'être à la peine dans les prochaines années.  Et les Verts aussi.

En Seine-Maritime et en Normandie, nos édiles locaux et nationaux ont misé sur l'éolien ...

Pourvu que, sous la pression des écologistes, ils ne détruisent pas le nucléaire qui permet de renoncer progressivement aux énergies carbonées.

Car même avec une croissance modérée, non soumise aux multinationales et aux géants du Web, il est impensable de se priver d'énergie et de reculer sur les avancées techniques auxquelles sont accoutumés, et les Normands, et les Français ...

YG

Comme le dénonce le dernier rapport de la Cour des comptes allemande, le modèle allemand en matière de transition énergétique, celui du tout renouvelable, ne fonctionne pas.  Il n’y aurait donc aucune raison que la France le suive…

Dans son second rapport sur l’Energiewende, la révolution énergétique allemande, la Cour des comptes allemande démolit la politique d’Angela Merkel. Pour plaire à une opinion publique très hostile depuis les années 1970 à tout ce qui porte le nom d’atomique, la chancelière a décidé en 2011, après l’accident de Fukushima, de renoncer à toute production d’électricité d’origine nucléaire en Allemagne. L’objectif politique était de récupérer le vote vert. Ce que cherche aujourd’hui à faire le gouvernement français, ne serait-ce qu’avec la fermeture l’an dernier de la centrale de Fessenheim. En Allemagne, cette tactique politique n’a pas du tout réussi.

Ne pas confondre renouvelable et décarboné [...]

La suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
14 février 2021 7 14 /02 /février /2021 16:22

Cet article est reposté depuis une source devenue inaccessible.

Extraits

La municipalité de Loctudy vient de lancer une campagne d’achats groupés d’électricité « avec pour objectif que chaque loctudiste puisse réaliser des économies sur sa facture d’électricité ».

Pour cela, elle a « choisi » une société – Wikipower – « entreprise privée et indépendante » (indépendante de qui, de quoi ?) faisant appel « à de l’électricité 100 % verte d’origine renouvelable ».

Cette démarche « toute simple » [Sic] n’est pas sans appeler beaucoup de questions, voire s’avérer scandaleuse. Imaginons un instant, par comparaison, qu’une municipalité quelconque s’avise de proposer à ses administrés d’aller s’approvisionner chez LECLERC (par exemple) plutôt que chez LIDL ou Super U « parce que c’est moins cher et que les produits sont de meilleure qualité ». Il y a fort à parier qu’une telle initiative ne manquerait pas aussitôt de déclencher un tollé, et pourtant…

En l’occurrence, il s’agit d’un contrat ou d’un accord passé entre une société privée et indépendante Wikipower et la municipalité. [...]

La deuxième question concerne l’honnêteté de la proposition commerciale, ou comment peut-on proposer à la vente un produit dont on ne dispose pas, en l’occurrence « l’électricité verte d’origine 100 % renouvelable » ?

Chacun chez soi peut constater qu’il n’y a pas de fil spécifique « vert » branché sur le compteur électrique. En France, c’est RTE seul (pour l’instant ?) qui achemine l’énergie (le Mix électrique) chez tous les consommateurs, quels que soient les fournisseurs. Or ce Mix électrique (schéma ci-dessous) ne comprend pour l’instant que 11 % d’énergie renouvelable (dont 8 % hydraulique).[...]

Prétendre vendre « de l’électricité 100 % renouvelable » est au mieux une proposition malhonnête et au pire une escroquerie.

Enfin, il faut savoir que le projet Hercule qui vise au démantèlement d’EDF dispose entre autres mesures que « la demande des usagers deviendrait directement pilotée par le gestionnaire du réseau électrique. En cas de vent faible et de soleil couché ou voilé, les usagers verraient automatiquement leur chauffage baisser, leur chauffe-eau coupé, la recharge de leur véhicule électrique différée, voire leur plein déchargé pour produire l'électricité que les éoliennes et les panneaux solaires ne produisent pas... » [...]

L'article intégral ci-dessous :

Et n'oubliez pas de signer la pétition

"Ensemble, préservons notre bien commun EDF du projet Hercule !"

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2021 1 11 /01 /janvier /2021 09:03
© PASCAL ROSSIGNOL Source: Reuters

© PASCAL ROSSIGNOL Source: Reuters

Le gestionnaire du réseau électrique a lancé une alerte, demandant aux Français de réduire leur consommation pour «éviter tout risque de coupure». Pour le physicien-climatologue, Francois-Marie Bréon, la France pèche par de mauvais choix politiques.

«Mets ton pull» lance, tel un avertissement le 8 janvier, EDF sur les réseaux sociaux. Invitant ainsi chaque Français à consommer moins d'énergie et à baisser la température de son chauffage. Et pour cause : la veille, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité en France (RTE) invitait les Français à réduire leur consommation en raison des températures froides afin d'«éviter tout risque de coupure». RTE avait en effet prévu pour le 8 janvier au matin, une consommation atteignant 88 000 MW, ce qui aurait fortement réduit la marge de sécurité pour l'approvisionnement.

Finalement, la pointe s'est élevée à 87 000 MW vers 09h30, l'approvisionnement électrique de la France a donc été assuré.  Des industries et entreprises ont toutefois dû réduire leur consommation électrique, comme cela est prévu par leur contrat avec RTE. [...]

Le gestionnaire du réseau électrique a lancé une alerte, demandant aux Français de réduire leur consommation pour «éviter tout risque de coupure». Pour le physicien-climatologue, Francois-Marie Bréon, la France pèche par de mauvais choix politiques. «Mets ton pull» lance, tel un avertissement le 8 janvier, EDF sur les réseaux sociaux. Invitant ainsi chaque Français à consommer moins d'énergie et à baisser la température de son chauffage. Et pour cause : la veille, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité en France (RTE) invitait les Français à réduire leur consommation en raison des températures froides afin d'«éviter tout risque de coupure». RTE avait en effet prévu pour le 8 janvier au matin, une consommation atteignant 88 000 MW, ce qui aurait fortement réduit la marge de sécurité pour l'approvisionnement.

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/82573-menaces-coupures-electriques-france-mal-courant-hiver
Partager cet article
Repost0
23 juillet 2020 4 23 /07 /juillet /2020 13:59
Traité sur l'interdiction des armes nucléaires - Le compte à rebours pour son entrée en vigueur a commencé !

Désormais le traité n'a besoin que de 10 ratifications supplémentaires pour entrer en vigueur, et rendre les armes nucléaires illégales au regard du droit international. 

Le calendrier de cette ratification est d'autant plus important que, dans quelques semaines, le monde entier marquera le 75e anniversaire des bombardements atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki. Cette 40e ratification est une étape importante, qui dissipe tout doute sur la réalisation de ce processus ; malgré les pressions diplomatiques exercées par la France.

De plus, cette étape confirme que malgré les graves conséquences de la pandémie du COVID-19, les progrès continuent d'être réalisés pour l'interdiction des armes nucléaires. Le désarmement est devenu encore plus important que jamais, les gouvernements étant confrontés à des choix difficiles quant à l'allocation de ressources précieuses. Nous devons investir non pas dans l'armement nucléaire, mais dans le bien-être de l'humanité.

[...]

Lire la suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
24 février 2020 1 24 /02 /février /2020 15:24
En 1980, la Bretagne refuse, à Plogoff, le nucléaire ...

En 1980, la Bretagne refuse, à Plogoff, le nucléaire ...

Partager cet article
Repost0
19 février 2020 3 19 /02 /février /2020 00:40
Par Jacob Crosse et Barry Grey
15 février 2020

Bernie Sanders a remporté le vote populaire dans les primaires présidentielles du New Hampshire et de l'Iowa en se présentant comme un opposant à la guerre. Après l'assassinat criminel du général iranien Qassem Soleimani le mois dernier, Sanders a été le candidat démocrate à la présidence qui critiqua le plus vigoureusement l'action de Trump. Ses sondages ont augmenté en même temps que sa rhétorique antiguerre renforcée.

Il a souligné à plusieurs reprises son vote contre l'invasion de l'Irak en 2003, rappelant aux électeurs lors du débat présidentiel de l'Iowa le mois dernier: «J'ai non seulement voté contre cette guerre, mais j'ai aussi contribué à mener l'effort contre cette guerre».

Bernie Sanders en meeting dans le New Hampshire, 10 février 2020 JOE RAEDLE/AFP

 

Il a rappelé de manière répétée son vote contre l’invasion de l’Irak en 2000, rappelant aux électeurs lors du débat présidentiel en Iowa le mois dernier : « J’ai non seulement voté contre la Guerre, mais j’ai aussi aidé à l’effort contre celle-ci ».

Or, quand il parle au plus important quotidien de la classe dirigeante étasunienne, le discours de Sanders revêt un ton très différent par rapport à celui avec lequel il s’adresse au public lors de ses interventions ou de ses interviews à la télévision.

Les réponses fournies par Sanders lors du sondage publié par le New YorkTimes montrent une approche très différente de son attitude de « social-démocrate » face à l’impérialisme et à la guerre. Au cours de ce sondage Sanders monte au créneau afin de rassurer la communauté des services secrets et des militaires ainsi que l’élite financière sur sa loyauté de sénateur à l’impérialisme étasunien et à ses capacités de déployer la force militaire.

La chose la plus choquante et significative est probablement sa réponse à la troisième question du sondage du NYT :

Question : "Pourriez-vous envisager d’employer l’armée afin d’engager une frappe préventive sur les essais nucléaires iraniens ou nord-coréens ?"

Réponse : « Oui ».

Lire la suite sur le site du Grand Soir :

Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents