Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
7 janvier 2020 2 07 /01 /janvier /2020 15:17

Dépôt de métros bloqué, manifestation de dockers ... la circulation est compliquée ce mardi 7 janvier 2020 à Rouen. Des voies SNCF sont également bloquées aux environs de Caen, de quoi retarder les trains sur la ligne Paris-Caen-Cherbourg.

Des manifestants de la CGT se sont rassemblés dès 4h30 ce matin pour bloquer le dépôt de métro à Petit-Quevilly. / © Source CGT

Par Véronique Arnould

A Rouen, à l'appel de la CGT, le dépôt de métro est bloqué depuis 5h20 ce mardi 7 janvier 2020. Selon le réseau Astuce, aucune rame ne circule ce matin, il faut donc se reporter sur le réseau de bus. Les militants s'étaient donnés rendez-vous dès 4h30 devant le lycée Elisa Lemonnier, situé juste à côté du dépôt de la TCAR à Petit-Quevilly. Ce matin, ils sont encore une cinquantaine surplace et devrait lever le camp vers 9h [...]
 
La suite ici sur le site de FR3 Normandie : https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/blocages-rouen-ce-mardi-7-janvier-1770803.html

et hier, lundi 6 janvier

A Rouen, une action militante de la CGT portuaire contre la réforme des retraites
Un des engins bloquant l’accès au siège du port de Rouen (Seine-Maritime). / © M. Libert / France Télévisions

L'intégral ici : https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/rouen-action-militante-cgt-portuaire-contre-reforme-retraites-1770487.html

 

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2019 4 19 /12 /décembre /2019 10:35

Un seul honnête homme sur le plateau de CNews, ce matin : Karl Zero.  Il tente vainement de calmer la haine contre les grévistes et la CGT qui se déverse sur le plateau.

Le reste, un concert de défenseurs du système.  Haro sur Philippe Martinez, haro sur la CGT.  Pourtant, les grévistes sont loin d'être tous à la CGT... A Rouen, j'ai vu, à chaque manifestation, des gilets jaunes, SUD, la FSU, l'UNSA et beaucoup de militants de la CGT ...  Et beaucoup de non syndiqués défilant avec les syndicats.

Et cette phrase, digne des plus nauséabonds ragots du temps de la guerre froide, sortie de la bouche de Pascal Praud : " Quand les caisses de la CGT seront vides, la grève s'arrêtera" ...

Les infirmières, les cheminots, les enseignants, ceux de Chapelle Darblay à Rouen, les éboueurs, les pompiers, les salariées et salariés des crèches, de la poste ... tous ceux qui calculent et qui comptent leurs fins de mois en ces temps de grève apprécieront.

Il mêle ainsi propos de café du commerce, mensonges, calomnies.

Pascal Praud n'est plus un journaliste.  Mais il révèle ainsi ce qui est en question et qui le dérange, lui et les siens : la contestation de plus en plus radicale, dans les faits et dans les actes, du système libéral, capitaliste.

Yvette Genestal

De tout : CGT, SUD, FO, FSU, non syndiqués ... Beaucoup de monde à Rouen dans les manifestations.  Tous CGT ?

De tout : CGT, SUD, FO, FSU, non syndiqués ... Beaucoup de monde à Rouen dans les manifestations.  Tous CGT ?
De tout : CGT, SUD, FO, FSU, non syndiqués ... Beaucoup de monde à Rouen dans les manifestations.  Tous CGT ?
De tout : CGT, SUD, FO, FSU, non syndiqués ... Beaucoup de monde à Rouen dans les manifestations.  Tous CGT ?
De tout : CGT, SUD, FO, FSU, non syndiqués ... Beaucoup de monde à Rouen dans les manifestations.  Tous CGT ?
De tout : CGT, SUD, FO, FSU, non syndiqués ... Beaucoup de monde à Rouen dans les manifestations.  Tous CGT ?
De tout : CGT, SUD, FO, FSU, non syndiqués ... Beaucoup de monde à Rouen dans les manifestations.  Tous CGT ?
De tout : CGT, SUD, FO, FSU, non syndiqués ... Beaucoup de monde à Rouen dans les manifestations.  Tous CGT ?
De tout : CGT, SUD, FO, FSU, non syndiqués ... Beaucoup de monde à Rouen dans les manifestations.  Tous CGT ?
De tout : CGT, SUD, FO, FSU, non syndiqués ... Beaucoup de monde à Rouen dans les manifestations.  Tous CGT ?
De tout : CGT, SUD, FO, FSU, non syndiqués ... Beaucoup de monde à Rouen dans les manifestations.  Tous CGT ?
De tout : CGT, SUD, FO, FSU, non syndiqués ... Beaucoup de monde à Rouen dans les manifestations.  Tous CGT ?
De tout : CGT, SUD, FO, FSU, non syndiqués ... Beaucoup de monde à Rouen dans les manifestations.  Tous CGT ?

De tout : CGT, SUD, FO, FSU, non syndiqués ... Beaucoup de monde à Rouen dans les manifestations. Tous CGT ?

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2019 2 10 /12 /décembre /2019 00:29
  • Mardi 10 décembre MANIFESTONS :
  • Le Havre : 10h Franklin
  • Eu le Tréport : 10h Lycée Jean Anguier
  • Fécamp : 10h30 Dunant
  • Rouen : 10h30 Cours Clemenceau
  • Dieppe : 10h30 Gare
  • Lillebonne : 15h Théâtre Romain
Dans les rues de Rouen le 5 décembre
Dans les rues de Rouen le 5 décembre
Dans les rues de Rouen le 5 décembre

Dans les rues de Rouen le 5 décembre

RDV le 10 décembre

Nous étions plus de 60 000 manifestant.e.s ce jeudi 5 décembre 2019 dans les rues de Seine-Maritime (30 000 à Rouen, 25 000 au Havre, 4 000 à Dieppe, 800 à Fécamp, 800 à Eu, 600 à Lillebonne). Et nous étions plus d’un million dans tout le pays !

Nous n’avions pas dénombré autant de monde dans les rues depuis longtemps. D’ores et déjà des secteurs professionnels ont reconduit la grève vendredi 6 décembre : c’est le cas de la RATP, de la SNCF à l’échelle nationale. En Seine Maritime, c’est aussi le cas de l’énergie, de nombreux personnels de l’éducation nationale, des territoriaux de plusieurs collectivités mais aussi dans plusieurs entreprises du secteur privé du pétrole, de la chimie, de la métallurgie et du commerce…. D’autres ont prévu de s’y mettre dès lundi matin où de nombreuses assemblées sont organisées dans les entreprises, les services, les lycées et universités.

Le gouvernement a bien compris qu’il a face à lui un puissant mouvement de mécontentement qui touche toutes les couches de la société, de la jeunesse aux retraités, du public comme du privé, mais aussi des précaires et des chômeurs.

Le gouvernement a peur du succès de la grève et de sa généralisation. Le président des riches et le MEDEF ont peur d’un blocage économique de tout le pays. C’est la raison pour laquelle il a modifié en urgence son agenda en programmant dès lundi une rencontre entre Delevoye et les syndicats, et en avançant les annonces que doit faire le 1er Ministre la semaine prochaine.

Le gouvernement va chercher une nouvelle fois à diviser les travailleurs des différents secteurs en lutte. Pour nous, pas question de négocier sans le retrait préalable pur et simple du projet MACRON-DELEVOYE de retraite par point.

Nous pouvons gagner le retrait mais aussi sur d’autres revendications comme l’augmentation des salaires, des pensions, des minima sociaux mais aussi sur l’arrêt des suppressions de postes et des licenciements là où la grève est puissante. Ce n’est pas dans les poches des salarié.e.s et des retraité.e.s qu’il faut trouver l’argent qui manque pour financer les retraites et les pensions et tout ce qui rendrait nos vies meilleures, mais dans celles des actionnaires, du grand patronat !

Nous faisons nôtre l’appel de l’intersyndicale nationale du 6 décembre qui réaffirme « le refus d’un système par points dit universel qui conduirait à une baisse des pensions et à reculer encore l’âge de départ ».

C’est le moment pour s’y mettre toutes et tous, d’ancrer la grève dès maintenant dans la reconduction. Nous serons en grève et en action lundi 9 décembre. Donnons-nous les moyens de construire un mouvement puissant de grève pour :

  • Le retrait du projet Macron Delevoye
  • La retraite à 60 ans pour tous à taux plein (et maintien des dispositions plus favorables)
  • Le maintien du calcul de la pension sur les 6 derniers mois dans le public
  • Le retour au calcul sur les 10 meilleures années dans le privé
  • Le maintien et l’amélioration de tous les régimes de retraite existants
  • La hausse des pensions et des salaires
  • La défense des emplois, des services publics, des statuts et des conventions collectives.
Mardi 10 décembre MANIFESTONS :

Le Havre : 10h Franklin

Eu le Tréport : 10h Lycée Jean Anguier

Fécamp : 10h30 Dunant

Rouen : 10h30 Cours Clemenceau

Dieppe : 10h30 Gare

Lillebonne : 15h Théâtre Romain

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2019 7 08 /12 /décembre /2019 17:54
Manifestation du 5 décembre 2019

Manifestation du 5 décembre 2019

Rouen : mobilisation des salariés du papetier UPM pour sauver leur entreprise

Les salariés du papetier UPM se sont réunis devant la Métropole Rouen Normandie pour proposer un projet pour reprendre leur entreprise. La vente du site a été annoncé il y a quelques semaines et l’entreprise a jusqu’à la fin de l’année pour trouver un repreneur. 179 postes sont menacés. 

Par Maxime Fourrier Publié le 04/12/2019 à 12:49

Le géant du papier finlandais. UPM va-t-il fermer son entreprise de Grand-Couronne ? La vente du site a été annoncé il y a quelques semaines et l’entreprise a jusqu’à la fin de l’année pour trouver un repreneur. 
Le papier jeté par les habitants est collecté par la Métropole puis est recyclé et transformé dans cette usine pour l’impression des grands quotidiens régionaux ou nationaux. Ce mercredi 4 décembre 2019, les salariés du papetier se sont retrouvés devant la métropole de Rouen Normandie pour faire connaitre leur projet.
 
Ensemble, ils souhaitent créer une SCIC, une société coopérative d’intérêt collectif pour rassembler les différents acteurs de la filière.
 
Nous pourrions travailler avec les éditeurs de presse, des repreneurs de papier, des vendeurs de papier recyclé ou même avec l’État. - Cyril Briffault, secrétaire CGT – UPM Chapelle-Darblay
 

Pour élargir la réflexion sur la désindustrialisation de la France, ci-joint un article complet.  Voir le lien ci-dessous.

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2019 1 23 /09 /septembre /2019 23:07

Le 25 Septembre 1919,  les syndicats d'entreprises CGT de la région dieppoise se rassemblent pour créer leur union locale. Cent ans après , le syndicat est toujours important dans le secteur.

1936 - Militants CGT à Arques la Bataille - © CGT Dieppe

L'article entier ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2019 1 23 /09 /septembre /2019 00:26
  • ROUEN      10H Cours Clémenceau
  • LE HAVRE  10h00 Franklin
  • DIEPPE      10h30 devant la gare

"Partout dans le pays, la colère est grande contre ce système qui verse des milliards de dividendes aux actionnaires, détruit la planète, baisse les salaires, licencie, casse les services publics et la protection sociale.
Ce système entraine précarité, misère et chômage."

"Pour la CGT, l’heure est à la contre offensive, à la convergence des luttes, des salariés, retraités, privés d’emploi et jeunes, quelles que soient leurs origines, que leurs gilets soient jaune ou rouge."

Mobilisation le 24 septembre

Services d’Urgences des hôpitaux, pompiers, éducation nationale, agents des finances publiques, salariés du commerce, de TOTAL, énergéticiens… se sont mobilisés tout l’été pour les salaires, pour défendre les services publics et les emplois, attaqués constamment par MACRON et le MEDEF.

Le Gouvernement a fait passer en juillet une loi de casse de la fonction publique visant à précariser et à supprimer les postes, et maintenant le gouvernement annonce son plan Delevoye pour casser les retraites.
18 mois de pseudo–concertation n’ont pas fait dévier Macron de son objectif : supprimer les 42 régimes, imposer la retraite par points, diminuer dramatiquement les pensions.
Partout dans le pays, la colère est grande contre ce système qui verse des milliards de dividendes aux actionnaires, détruit la planète, baisse les salaires, licencie, casse les services publics et la protection sociale.
Ce système entraine précarité, misère et chômage.
Nous sommes des millions face à ce gouvernement au service des nantis !
Ce gouvernement rejeté, ne tient que par la violence et la répression, à coup de flash-ball, de grenades et de procédures pénales, contre ceux qui manifestent pour leurs droits.
Pour la CGT, l’heure est à la contre offensive, à la convergence des luttes, des salariés, retraités, privés d’emploi et jeunes, quelles que soient leurs origines, que leurs gilets soient jaune ou rouge.
L’Union Départementale CGT 76 appelle à préparer la grève partout où c’est possible pour faire reculer Macron. L’UD CGT 76 appelle à se rassembler dans la grève, TOUS ensemble le 24 septembre pour :
• L’augmentation générale des salaires, des pensions et des minima sociaux : 300 € pour tous
• L’interdiction des licenciements, des suppressions de postes, des temps partiels imposés et de la précarité
• Le maintien et reconquête des services publics.
• Non aux privatisations dans l’Energie, la SNCF et aux ADP
• L’abrogation de la loi anti fonction publique et des réformes blanquer.
• La défense du droit syndical et de manifestation
• L’amnistie pour tous les militants condamnés, interdiction des LBD


LE 24 SEPTEMBRE, GRÈVE TOUS ENSEMBLE

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2019 5 06 /09 /septembre /2019 14:23

Salariés, retraités, jeunes
Pour les revendications, rendez-vous à Rouen le samedi 7 septembre à 11 h à l’Hôtel de ville.
Un appel à une manifestation régionale à Rouen le 7 septembre a été lancé par les Gilets Jaunes.
Depuis 10 mois, l’UD agit pour l’unité des salariés et des jeunes afin de résister à MACRON, aux patrons et à leurs plans destructeurs.
Ces derniers mois, y compris en juillet – août, les mobilisations et grèves sont nombreuses avec les hospitaliers, les pompiers, les enseignants et agents de l’éducation nationale, les agents des finances, les salariés de TOTAL et du commerce…

Pourtant, Gouvernenement et patronat prétendent poursuivre, dérèglementation, privatisation, atteinte aux services publics et casse sociale. Ce sont maintenant les retraites qui sont dans leur viseur.
Depuis 10 mois, le gouvernement répond aux revendications légitimes par la répression la plus brutale. Le Gouvernement répond par la matraque, les gaz et les LBD, entrainant blessures, humiliations, mutilation et morts.
L’UD CGT 76 était présente le 3 août à Rouen, dans la manifestation exigeant « Justice pour Steve ». De même, le 27 août, au Havre devant le Tribunal, aux côtés des syndicalistes et Gilets Jaunes, contre la remise en cause du droit de manifester.
Dans la continuité de ces actions menées depuis 10 mois, nous invitons les syndicats CGT, les militants, les salariés à être présents le 7 septembre à Rouen pour :

 les revendications,
 Défendre les libertés et le droit de manifester
 Défendre les 42 régimes de retraite. Préparons la grève le 24 septembre.
 Non à la retraite par points

Rouen, le 2 septembre 2019

Partager cet article
Repost0
29 août 2019 4 29 /08 /août /2019 16:39
Partager cet article
Repost0
25 août 2019 7 25 /08 /août /2019 22:48

Vu sur le site de l'IHS-CGT de Seine-Maritime

http://ihscgt76-lefilrouge.fr/le-14-aout-la-grande-ecluse-duhttp-ihscgt76-lefilrouge-fr-wp-content-uploads-2019-08-14-aout-1979-la-grande-ecluse-est-occupee-pdf-havre-etait-occcupee-pour-empecher-le-depart-du-paquebot-france/

http://ihscgt76-lefilrouge.fr/le-14-aout-la-grande-ecluse-duhttp-ihscgt76-lefilrouge-fr-wp-content-uploads-2019-08-14-aout-1979-la-grande-ecluse-est-occupee-pdf-havre-etait-occcupee-pour-empecher-le-depart-du-paquebot-france/

Partager cet article
Repost0
25 août 2019 7 25 /08 /août /2019 22:31
Partager cet article
Repost0

Articles Récents