Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
14 mars 2020 6 14 /03 /mars /2020 15:57

Quand la France s'élèvera-t-elle avec vigueur contre les agissements illégaux des Etats-Unis qui décrètent unilatéralement des sanctions contre les pays dont l'orientation politique lui déplait ? Il s'agit aujourd'hui des conséquences dramatiques de l'épidémie de coronavirus pour les Iraniens. Ces sanctions illégales sont criminelles. YG.

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2020 7 12 /01 /janvier /2020 00:22
Washington revendique un gravissime assassinat politique : l’UE recommande la « retenue »… à l’IranWashington revendique un gravissime assassinat politique : l’UE recommande la « retenue »… à l’IranWashington revendique un gravissime assassinat politique : l’UE recommande la « retenue »… à l’Iran

Il est sans doute trop tôt pour cerner toutes les raisons qui ont conduit le président américain à ordonner l’assassinat d’un général considéré par les Iraniens comme un héros, et de son adjoint irakien. Il est en revanche possible de pointer un extraordinaire contraste.

D’un côté, un assaut militaire d’une exceptionnelle gravité, tant politique que juridique. Pour mesurer celle-ci, il suffit par exemple d’imaginer Vladimir Poutine diligentant la liquidation du plus haut gradé ukrainien auréolé de gloire sur le front de l’Est, et ce, sur le sol d’un proche allié de Kiev. Ou bien le Guide suprême iranien revendiquant fièrement l’élimination sur le territoire britannique du plus illustre des généraux américains.

On ose à peine imaginer les tirades guerrières, les bruits de bottes et de sabre, sans parler des sanctions apocalyptiques qui n’auraient pas manqué de réchauffer la planète en moins de temps qu’il ne faut pour composer un tweet vengeur.

Le simple terme diplomatique de « condamnation » n’est sorti d’aucune bouche bruxelloise

De l’autre, après le raid ordonné par la Maison-Blanche, les réactions des chancelleries européennes, et singulièrement des plus hauts responsables de l’UE, ont brillé par leur modération, pour ne pas dire leur indulgence.[...]

La suite en cliquant ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2020 3 08 /01 /janvier /2020 23:45

Déclaration de l’ANC

mercredi 8 janvier 2020 par ANC

Alors que les hommes et les femmes épris de paix peuvent légitimement s’inquiéter des derniers événements au Moyen-Orient et de leur incidence sur la paix mondiale, l’UE, fidèle à elle-même, continue de s’aligner sur les faucons US.

Notre Président Macron aime à se présenter comme la belle âme humaniste de l’Union Européenne, le chevalier blanc des Droits de l’Homme que tout opposerait à des chefs d’Etat ou politiciens comme Trump, Bolsonaro, ou Orban, (ou Marine Le Pen), méchants autoritaires et xénophobes. Mais cette soi-disant opposition se révèle très vite fausse à l’épreuve des faits. Aucun des cinq ne combat le Capitalisme et son corollaire l’Impérialisme, qui sont la cause des inégalités sociales, de l’exploitation des ressources des peuples d’Afrique, d’Amérique ou d’Asie (et d’Europe !) par quelques centaines de sociétés transnationales et les Pouvoirs d’Etat à leur service, et des risques de guerre qui en découlent ici ou là. Tous en sont au contraire d’ardents partisans, dans leur style particulier, à commencer par Macron, qui tente en France de livrer le juteux marché des retraites aux investisseurs privés, et qui envoie ses troupes au Sahel protéger ses zones d’influence sous le prétexte fallacieux de combattre l’intégrisme alors que l’occupation étrangère ne fait que le répandre après être parvenu à détruire l’État libyen en état de guerre permanente depuis l’intervention de l’OTAN en 2011 et aujourd’hui menacé d’une nouvelle intervention, cette fois celle de la Turquie, notre « partenaire » au sein de l’OTAN qui collectionne lui-aussi les interventions hors de ses frontières et à qui on semble ne rien pouvoir refuser.[...]

La suite sur le site de l'ANC :http://ancommunistes.org/spip.php?article1730

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2020 2 07 /01 /janvier /2020 10:23
Noam Chomsky: ce sont les États-Unis, et non l’Iran, qui menacent le plus la paix mondiale

Dans un discours prononcé samedi à la New School de New York, Noam Chomsky a expliqué pourquoi il pensait que les États-Unis constituaient la plus grande menace pour la paix mondiale

Lire la suite ici : https://histoireetsociete.wordpress.com/2020/01/04/noam-chomsky-ce-sont-les-etats-unis-et-non-liran-qui-menacent-le-plus-la-paix-mondiale/

Partager cet article
Repost0
26 juin 2019 3 26 /06 /juin /2019 15:00

mardi 25 juin 2019 sur le site de l'ANC :http://ancommunistes.org/spip.php?article1390

Une déclaration que l’ANC soutient sans réserve.

Les partis communistes et ouvriers soussignés expriment leur grave préoccupation face aux récents développements dans le Golfe Persique qui constituent une menace importante pour la paix mondiale.

Les déclarations de l’administration américaine indiquent clairement qu’elle a l’intention de déployer tous les outils à sa disposition pour contraindre la République islamique d’Iran (IRI) à se soumettre à ses modèles hégémoniques dans la région.

Ils rappellent la décision prise par l’administration Trump en mai 2018 – en totale contradiction avec l’opinion publique mondiale – de retirer les États-Unis de l’accord sur le Plan d’action global conjoint (Joint Comprehensive Plan of Action – JCPoA) de 2015 avec l’Iran. Cette décision, prise en dépit des appels lancés par le monde entier, y compris par l’ONU, a considérablement accru les tensions dans la région et a fait naître la menace d’une nouvelle guerre dévastatrice au Moyen-Orient.

Ils sont préoccupés par l’imposition de sanctions économiques, bancaires et monétaires à l’Iran, qui ont sapé son économie et entraîné la fermeture généralisée d’usines, la chute libre économique et une augmentation du chômage et de la pauvreté.

Les partis communistes et ouvriers condamnent fermement l’administration américaine et ses représentants tels que Mike Pompeo et John Bolton pour avoir déclenché la montée des tensions et des menaces d’action militaire sur l’Iran, ainsi que le recours aux sanctions économiques comme moyen d’affamer le peuple iranien pour le soumettre. Ils estiment en outre que ces actions ont un impact désastreux sur la lutte continue du peuple iranien pour la paix, la souveraineté et la justice sociale, ainsi que pour les droits humains et démocratiques.

L’objectif de la politique américaine à l’égard de l’Iran est de garantir la domination incontestée de l’impérialisme américain et de ses alliés dans la région. Les actions et les politiques de l’administration américaine concernant l’Iran ont été et continuent d’être coordonnées avec celles des gouvernements israélien et saoudien.

Ils craignent que si l’escalade actuelle de l’agression par les États-Unis et leurs alliés au Moyen-Orient n’est pas freinée et inversée, le potentiel d’une nouvelle guerre désastreuse, avec des conséquences imprévisibles pour la paix et la stabilité dans la région et dans le monde, est réel et énorme.

Les forces pacifistes du monde doivent travailler de concert pour promouvoir la détente et dénoncer l’intervention étrangère dans les affaires intérieures de l’Iran.

L’avenir de l’Iran et de son système politique est une question qui devrait être déterminée par le peuple iranien et lui seul. Les partis communistes et ouvriers, ainsi que toutes les forces progressistes en Iran, rejettent l’intervention étrangère dans leur pays sous aucun prétexte.

Ils appellent toutes les forces militant pour la paix et le désarmement dans le monde à condamner l’administration américaine et ses alliés saoudiens et israéliens pour leur politique de confrontation avec la République islamique d’Iran en violation de la Charte des Nations unies.

Nous disons non aux sanctions et non à la guerre contre l’Iran.

Les noms des partis signataires de la présente déclaration :

Parti communiste du Bangladesh
Parti socialiste ouvrier de Croatie
AKEL (Chypre)
Parti communiste de Bohême et de Moravie
Parti communiste français
Parti communiste de Grèce
Parti des travailleurs hongrois
Parti communiste de l’Inde
Parti communiste de l’Inde (marxiste)
Parti Toudeh d’Iran
Parti communiste du Kurdistan-Iraq
Parti communiste (Italie)
Parti communiste jordanien
Parti communiste libanais
Parti communiste népalais
Parti communiste palestinien
Parti communiste philippin[PKP 1930]
Parti communiste portugais
Parti socialiste roumain
Parti communiste de la Fédération de Russie
Parti communiste d’Afrique du Sud
Parti communiste d’Espagne
Parti communiste des peuples d’Espagne
Parti communiste des travailleurs d’Espagne
Parti communiste syrien (unifié)
Parti communiste de Turquie
Parti communiste d’Ukraine

Voir la liste complétée des partis signataires ( en anglais) : http://www.solidnet.org/article/Joint-statement-of-the-Communist-and-Workers-Parties-on-the-Heightening-of-Tensions-and-dangers-of-US-War-on-Iran/

 

 

Partager cet article
Repost0
14 mai 2019 2 14 /05 /mai /2019 14:01
IRAN-USA, NE PAS SE TROMPER DE COUPABLE ! - Collectif Communiste PolexIRAN-USA, NE PAS SE TROMPER DE COUPABLE ! - Collectif Communiste Polex
IRAN-USA, NE PAS SE TROMPER DE COUPABLE ! - Collectif Communiste Polex

Les boutefeux étatsuniens et les sanglantes conséquences de leurs actes

1 - Attentat à Kaboul

2 - Colin Powell, alors chef de la diplomatie US, en train de mentir à la tribune du Conseil de sécurité de l’ONU

3 - Bombardements sur Bagdad à la suite du Grand Mensonge de Colin Powell

Communiqué du Collectif Communiste Polex du 11 mai 2019

 

Depuis un an, Trump, Président des USA, a dénoncé unilatéralement l'accord de non-prolifération nucléaire qu'avait signé en 2015 son prédécesseur Obama, avec l'Iran, et le reste du monde, dont la Chine, la Russie , et les États d'Europe, dont la France. Cet accord longuement négocié impliquait pour l'Iran de ne plus produire de matériaux nécessaires à l'industrie nucléaire, une concession importante de la part de Téhéran. En contrepartie, les sanctions économiques sur les produits importés et exportés devaient être levées.

Même imparfait, cet accord garanti par les grandes puissances était un indéniable progrès pour le maintien de la paix au Moyen-Orient.

Trump, chef actuel de l’Impérialisme nord-américain, a dû constater l'échec de la destruction de l'État national de Syrie que les Etats-Unis, soutenus par les gouvernements successifs de notre pays, ont tentée depuis des années avec l'aide d'insurgés intégristes et pro-occidentaux. Il a donc retiré ses troupes du " front syrien" et tente de détruire l'Iran, de l'asphyxier économiquement, notamment en lui interdisant de vendre son pétrole ( 80/100 de ses ressources d'exportation ). Il utilise la même procédure de déstabilisation qu'à l'encontre du Venezuela, provoquant pénuries, inflation, pour tenter de provoquer une insurrection contre l'État, et un procédé similaire à celui dressé contre Cuba, toujours soumis au blocus.

Sans réussir jusqu'à présent à provoquer un soulèvement contre l'État en Iran. Mais ce blocus aux conséquences dramatiques pour le peuple d'Iran a amené le gouvernement de ce pays, à l'issue d'un an de patience, à décider de reprendre la production de matériaux nécessaires à l'industrie nucléaire, puisque les autres signataires ( USA, Union Européenne ) ne respectent pas l'accord et soutiennent le blocus de Trump.

Les dirigeants iraniens ne sont certes pas des progressistes: ils ont su écraser le Parti communiste ( Toudeh ) et utiliser le fanatisme religieux réactionnaire pour justifier l'inégalité sociale. Mais ce n'est pas pour cela que Trump les attaque.

L'Impérialisme occidental ( USA, Israël, monarchies pétrolières arabes ) ne supporte pas que cet État indépendant soutienne les mouvements de libération nationale de la région: Hezbollah libanais, Hamas palestinien, Houthistes du Yémen. C'est pourquoi depuis fin avril, Trump, avec son fidèle chien de guerre, l'Israélien Netanyahou, multiplie les menaces guerrières contre l'Iran, rassemblant le long de ses côtés une armada de porte-avions bardés d'ogives nucléaires. Et son second, Pompeo, celui-là même qui clame sa volonté d'envahir le Venezuela, a annoncé comme probable une confrontation avec l'Iran....

Et la ministre des Armées de Macron n'a rien trouvé de mieux que d'annoncer que la France envisage de durcir les sanctions économiques à l'encontre de Téhéran ! Évidemment, la cohorte de journalistes et "experts" libéraux qui peuplent nos télévisions accusent sans vergogne l'Iran de tous les maux, et de bellicisme !

Face à ce nouveau risque d'embrasement mondial, on ne peut rester sans dénoncer cette distorsion des faits. Nous devons exiger du président de la France ( et de ses collègues de l'Union Européenne ) une condamnation des menées guerrières des USA et d’Israël contre l'Iran, qui doit pouvoir commercer en toute indépendance, comme le prévoyait l'accord de 2015, toujours reconnu par la Chine et la Russie. Les menaces militaires contre l'Iran doivent cesser.

Nous devons aussi contraindre le Pouvoir macronien à stopper l'odieux commerce de matériel de guerre livré à l'Arabie saoudite, qui les utilise dans sa guerre d'invasion au Yémen, au prix d'une crise humanitaire majeure selon l'ONU.

Il n'est pas d'autre chemin pour la paix au Moyen-Orient dans les années qui viennent.

Lu sur le site du Collectif communiste polex : http://www.collectif-communiste-polex.org/polex/communique_11_05_2019.php

 

 

Partager cet article
Repost0

Articles Récents