Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
6 novembre 2018 2 06 /11 /novembre /2018 18:00
Déclaration de la Fédération Syndicale Mondiale sur l'autorisation par le gouvernement américain de tirer sur une caravane de migrants aux frontières

Traduction NK pour Solidarité Internationale PCF

La Fédération Syndicale Mondiale, qui est la voix militante de 95 millions de travailleurs dans 130 pays du monde entier, exprime sa ferme réprobation devant la décision du Président américain, D. Trump, d'autoriser ce jeudi les troupes de sécurité frontalière à tirer contre la caravane des migrants d'Amérique Centrale.

Dans le même temps, le gouvernement nord-américain a annoncé la création d'un mécanisme juridique afin d'éviter l'octroi de l'asile aux voyageurs du Honduras et du Salvador, et va également promouvoir la création de camps répartis sur différents lieux le long de sa frontière avec le Mexique.

Ces décisions xénophobes et réactionnaires du gouvernement bourgeois américain cultivent le racisme et la haine, en dissimulant les véritables raisons de la migration, en d'autres termes, ils ne parlent pas du pillage des monopoles nord-américains et des multinationales pour l'expropriation des ressources de l'Amérique latine ; ils ne parlent pas des guerres et des dictatures militaires que les États-Unis ont financées et soutenues en Amérique ; ils ne parlent pas des guerres impérialistes que l'OTAN et ses alliés ont déclenchées aux quatre coins de la planète, créant des vagues de réfugiés et de migrants.[...]

La suite ici : http://solidarite-internationale-pcf.fr/2018/11/declaration-de-la-fsm-sur-l-autorisation-par-le-gouvernement-americain-de-tirer-sur-une-caravane-de-migrants-aux-frontieres.html

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2018 7 04 /11 /novembre /2018 17:02
Partager cet article
Repost0
4 novembre 2018 7 04 /11 /novembre /2018 16:52
DECLARATION DE LA CGT DES PERSONNELS DE LA REGION PACA SUITE A L’ELECTION DE BOLSONARO

La CGT des personnels de la Région PACA apporte tout son soutien et sa solidarité aux travailleurs et aux progressistes du Brésil.

Notre syndicat CGT exprime sa protestation et sa colère après la victoire du libéral fasciste Bolsonaro. Victoire rendue possible par le coup d’Etat institutionnel téléguidé par Washington.

L’heure des privatisations massives, des politiques environnementales criminelles, de la traque raciste et de celle des opposants politiques et syndicaux, des homosexuels a sonné.

Affiliée à la FSM, tout comme nos camarades du syndicat Unidade classista, nous serons de toutes les luttes de solidarité, de soutien et de dénonciation. Nous lutterons dans notre propre pays  pour faire reculer les libéraux et les fascistes et faire triompher les politiques de justice sociale et de classe.

Marseille, le 29 octobre 2018

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2018 7 04 /11 /novembre /2018 16:27

Parlons Clair est un éphéméride mensuel de l’actualité internationale, sans prétention à l’exhaustivité, fait de commentaires brefs et incisifs, faciles à lire et stimulant la réflexion critique : nous disons ce que la « grande presse » de gauche et de droite, ne dit pas. Seule ligne éditoriale, les choix du « Collectif Polex », communiste, anticapitaliste sans ambages, anti-impérialiste sans concession : parce que le mouvement progressiste a trop souffert des dérives opportunistes, conciliatrices, nées du carriérisme politicien et de l’absence de principes. Nos analyses sont les points de vue personnels de communistes, signées de leurs auteurs, en toute responsabilité, en toute liberté, sans allégeance à l’égard d’une quelconque organisation, parti ou groupe : l’obéissance irréfléchie à des hommes, des états, des partis, comme s’ils ne pouvaient pas se tromper ou trahir leur idéal originel, a coûté très cher au mouvement révolutionnaire ; il n’y a pas de sauveurs suprêmes, dirigeants ou partis omniscients. La diversité des militants est une richesse. Ce bulletin mensuel électronique est envoyé chaque mois gratuitement à nos abonnés. vous pouvez aussi nous rejoindre sur Facebook. Il vous suffit de nous signaler votre volonté pour cesser de le recevoir(arrêt de souscription). Vous pouvez vous reporter aux analyses détaillées de l’association sur son site ( http://www.collectif-communiste-polex.org/ ) . Notre seul souci est de stimuler la réflexion militante sur les questions internationales.


Sommaire

BRÉSIL, la tragédie par Francis Arzalier
LA MÉMOIRE DE L'APARTHEID EN 2018 ET L'ANTICOMMUNISME par Robert Malclès
Des organisations juives mondiales refusent que le mouvement BDs soit jugé antisémite
Campagne pour la libération immédiate de tous les enfants palestiniens prisonniers d'Israël

 

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2018 3 31 /10 /octobre /2018 10:36

Front du Jarama . Membres du Batallon 6 Février (XV B.I a ce moment là) ou étaient enrôlés bon nombre d’algériens et de marocains , qui formaient avec d’autres volontaires arabes les brigades XIII y XIV B.I

Aïci, Ameziane, Balek, Belaïdi, Mechenet, Oussidhoum, Safi, Sail, Zenad et d’autres noms dont l’écho résonne comme un trou de mémoire. Qui connait ces héros algériens morts pour l’Espagne républicaine ? Ils étaient 500 et plus dans les Brigades Internationales, ces volontaires qui se sont battus contre le fascisme entre 1936 et 1939. Qui étaient ces oubliés de l’histoire ? D’où étaient-ils partis ? Comment se sont ils retrouvés sur ce front anti-Franco ? Pourquoi ont-ils participé à cette lutte antifasciste ? De quoi se nourrissait alors cette conscience collective mondiale qui mobilisa des hommes sur tous les  continents pour aller se battre volontairement en Europe

Toutes ces questions  trouvent des réponses dans des livres. Nous en avons compulsés trois, deux gros essais d’histoire et un roman. Si l’historien espagnol Francisco Sánchez Ruano fournit un luxe d’informations vérifiées et recoupées  dans son livre « Islam y guerra civil española », paru en 2004 à Madrid, le récent récit d’un Pied noir d’Algérie, Georges Gonzalès «  L’Algérie dans les brigades internationales » paru à Paris en 2016, le complète en s’attardant plus sur les figures emblématiques algériennes qui avaient marqué cette guerre civile espagnole. Le roman de Rénia Aouadène « Un Maure dans la Sierra »  est le troisième ouvrage à repeindre pour nous cette époque tragique qui révéla le hideux visage du fascisme et l’existence d’une  conscience universelle nourrie aux valeurs positives de l’humanisme. De ces trois précieux ouvrages, le roman de cette écrivaine sensible, marquée par l’exil et une enfance tragique, a suscité en nous trouble et émotion.  ?

Rénia Aoudène, poétesse, nouvelliste et dramaturge, fille d’Aokas, ayant grandi entre la banlieue marseillaise et l’Andalousie est venue animer un café littéraire à Tichy(Bejaia) autour de son roman « Un Maure dans la Sierra », invitée par l’association culturelle Assaki. C’est sur les traces de Rabah Ousidhoum, l’un de ces héros ineffables qui marquent l’histoire universelle que la professeure d’espagnol à Marseille, est partie à la recherche de l’image de son père, un pionnier du nationalisme algérien, assassiné par les siens. [...]

La suite ci-dessous sur : Algérie Monde Infos

L'ALGÉRIE DANS LES BRIGADES INTERNATIONALES

1936-1939 et ses lendemains
Georges Gonzalez
HISTOIRE MÉMOIRES, RÉCIT HISTORIQUE MAGHREB, MOYEN ORIENT EUROPE Algérie Espagne

 

Entre 1936 et 1938, des milliers de volontaires se sont engagés dans les brigades internationales pour porter secours aux Républicains espagnols lors de la guerre civile. Natifs d'Algérie, des centaines d'Arabes, Berbères, Juifs, Européens se sont joints au combat antifasciste. Cette étude essaie de leur rendre hommage, en rappelant que leur engagement militant résultait, en Espagne comme en Algérie, d'une constante lutte contre les injustices, les inégalités et les oppressions.

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2018 2 30 /10 /octobre /2018 23:44

Rappel ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2018 2 30 /10 /octobre /2018 23:27
Partager cet article
Repost0
30 octobre 2018 2 30 /10 /octobre /2018 23:22
Partager cet article
Repost0
28 octobre 2018 7 28 /10 /octobre /2018 15:37
Partager cet article
Repost0
27 octobre 2018 6 27 /10 /octobre /2018 17:18

Article publié le 26 octobre 2018 dans le quotidien communiste britannique Morning Star
Traduction NK pour Solidarité Internationale PCF

La députée palestinienne Khalida Jarrar, qui critique ouvertement l'occupation israélienne, a vu sa détention sans procès prolongée pour la quatrième fois hier.

Les autorités ont décidé que la députée palestinienne devait être maintenue en prison, affirmant qu'elle représentait un "risque tangible" pour la population, après avoir été arrêtée à la suite d'un raid à son domicile en juillet dernier.

A l'époque, l'agence d'espionnage israélienne Shin Bet avait déclaré qu'elle était détenue avec un autre militant palestinien pour "avoir fait la promotion d'activités terroristes", bien qu'elle n'avait donné aucun autre détail.

Une déclaration des Forces de défense israéliennes (FDI) avait indiqué qu'elle était détenue "sur présomption d'implication dans des activités terroristes et des troubles publics violents".

Mme Jarrar avait été placée en "détention administrative" pour une période initiale de six mois, mais elle est maintenant incarcérée dans une prison israélienne depuis plus d'un an sans accusation.

Mme Jarrar est une membre de longue date du Front populaire pour la libération de la Palestine, un groupe marxiste considéré comme organisation terroriste par Israël, les États-Unis, le Canada et l'UE.[...]

La suite ici : http://solidarite-internationale-pcf.fr/2018/10/israel-prolonge-pour-la-quatrieme-fois-la-detention-sans-proces-de-la-deputee-palestinienne-du-fplp-khalida-jarrar.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

Partager cet article
Repost0

Articles Récents