Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
14 mai 2018 1 14 /05 /mai /2018 22:25
Partager cet article
Repost0
12 mai 2018 6 12 /05 /mai /2018 15:02
Je m’envole vers la Russie

 

Ce que je vais faire en Russie

La tête encore pleine des clameurs de la marche du 5 mai, je rédige ces lignes en attendant de décoller pour Moscou. Quelques mots seulement, donc. Je vais dire ce que je vais faire là-bas. Sachant la bienveillance médiatique dont je suis entouré, je vais dire aussi ce que je ne ferai pas afin que nul n’en ignore.
Je me rends en Russie dans le cadre du programme annuel de déplacements à l’étranger que j’établi autant que possible à l’avance. Je suis en Russie mais je serai bientôt à Hambourg (juin), de nouveau en Espagne (juillet), au Mexique (juillet) aux USA (prévision octobre/novembre). Restent dans les tuyaux le Royaume-Uni et un pays du Maghreb. L’année 2018 est la seule année sans élection en France avant quelques temps. Je concentre donc tout ce que je peux sur cette année. Notamment ce qui a été reporté plusieurs fois. Comme ce voyage en Russie.

Mon intention politique est de marquer par un geste symbolique le refus du climat de guerre et d’escalade entretenu avec la Russie. Marquer de la sympathie et de l’amitié pour le peuple russe dans le contexte actuel est une opération délicate. On rompt le nœud gordien des procès d’intention et des amalgames en allant au bon endroit au bon moment. Je vais donc à Moscou fêter l’anniversaire de la victoire sur les nazis qui ont fait vingt millions de morts dans ce pays. Façon de rappeler sans cesse le danger qu’est l’extrême droite en Europe. Ce jour-là, tous les Russes de toutes origines et de toutes confessions défilent dans la rue en portant le portrait d’un parent mort à la guerre ou participant aux combats. Je porterai le portrait d’un officier français de l’escadrille Normandie Niémen, unité d’aviation franco-russe qui combattit les nazis au nom de la France libre du général de Gaulle. Je participerai donc d’abord à la commémoration du combat des nôtres puis j’irai défiler avec les Russes. Mon message : paix et amitié avec la Russie. [...]

 

 

 

La suite sur le blog de JL. Mélenchon : https://melenchon.fr/2018/05/07/je-menvole-vers-la-russie/

Partager cet article
Repost0
10 mai 2018 4 10 /05 /mai /2018 14:42
Partager cet article
Repost0
7 mai 2018 1 07 /05 /mai /2018 13:36
Dans le Delta du Niger, les déversements de pétrole provoquent des effets dévastateurs sur l'environnement. © Amnesty International

Dans le Delta du Niger, les déversements de pétrole provoquent des effets dévastateurs sur l'environnement. © Amnesty International

 | 

sur La Tribune-Afrique

 

Mahaman Laouan Gaya, secrétaire général de l'Organisation des Producteurs de Pétrole Africains. (Crédits : La Tribune Afrique)

La pollution aux hydrocarbures est endémique sur le Continent africain, qui assure 12% de la production pétrolière mondiale. Cette pollution a dégradé les conditions de vie des populations et favorisé des tensions sociales. Pour opérer sans être inquiétés, les pétroliers incriminés ont instauré la mainmise sur la majeure partie de la chaîne de valeur : Le transport et le trading du pétrole brut, l’affrètement, l’importation et la distribution des produits raffinés. Cet état de fait rend difficile tout contrôle des activités de ces pétroliers dont quelques-uns ont été impliqués dans le scandale de la vente de carburant frelaté à ces mêmes pays africains. Dans cette interview accordée à «La Tribune Afrique», Mahaman Laouan Gaya, Secrétaire Général de l'Organisation des Producteurs de Pétrole Africains (APPO), dresse un tableau sans complaisance de la situation. [...]

 

Extraits ( sous-titres)

« Les zones les plus affectées, sont entre autres, le Delta du Niger au Nigéria, le large du Congo à Pointe-Noire, l'Angola,l'Algérie,... »

« La mauvaise manipulation des hydrocarbures est aussi la cause de la déforestation, de la pollution de l'air, des sols et des eaux,...qui sont à l'origine de la baisse de rendements agricoles, de l'apparition de nombreuses maladies de la paupérisation des populations locales, de la naissance de conflits ».

«Une enquête de l'ONG Public Eye (ex-Déclaration de Berne) intitulée ''Diesel sale'', a dévoilé des pratiques tendant à écouler impunément des produits pétroliers frelatés en Afrique Noire».

« Les carburants écoulés en Afrique ont une teneur en soufre entre 200 et 1000 fois plus élevée que les normes internationales régulièrement autorisées»

« Plus un carburant est toxique, plus il est probable qu'il soit destiné au marché africain »

« L'Afrique est abondamment pourvue de gaz non conventionnel, et couplé avec les réserves prouvées de gaz naturel, le continent serait le second exportateur net mondial de gaz dans les 25 prochaines années ».

Intégralité ici : https://afrique.latribune.fr/think-tank/entretiens/2018-05-05/mahaman-louan-gaya-l-afrique-subit-une-pollution-petroliere-provoquee-et-entretenue-par-les-multinationales-777286.html

Et ce rapport d'Amnesty International ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
4 mai 2018 5 04 /05 /mai /2018 15:03

« La vérité, victime de la guerre », tel est le titre d’une chronique parue récemment dans Le Monde (26/04/18). Il eût été plus conforme au texte de l’intituler : « La vérité, victime de la Russie ».

C’est en effet un long réquisitoire contre Moscou que la directrice éditoriale du quotidien du soir, Sylvie Kauffmann, propose à ses lecteurs. Sans grande surprise et pêle-mêle, tout y passe : attaque chimique contre la Ghouta syrienne, affaire Skripal, drame du vol de la Malaysian Airlines, Ukraine, Crimée, guerres hybrides...

A chaque fois, Vladimir Poutine est pris la main dans le sac de mensonge, de mauvaise foi, de propagande éhontée. Une des caractéristiques qui donnent un « tour nouveau » à la situation internationale actuelle est « le recours à la contre-vérité en temps de paix par la Russie, orfèvre en la matière ». Au passage, la rédactrice décoche quelques rafales en direction d’Emmanuel Todd, et d’Alexis Corbière (LFI), coupables de complicité plus ou moins volontaire.

[...]

Tribune reprise sur RT par Le Grand soir : https://www.legrandsoir.info/le-monde-la-guerre-hybride-et-l-arroseur-arrose.html

Partager cet article
Repost0
4 mai 2018 5 04 /05 /mai /2018 14:44

par Jérôme Duval sur "L'observatoire des multinationales"

https://multinationales.org/IMG/arton1220.jpg?1523869930

Le Gabon, après vingt ans de privatisation de son eau et son électricité au profit de Veolia, vient de décider de se débarrasser unilatéralement de la multinationale française. S’il est difficile d’établir les torts respectifs de Veolia et du gouvernement gabonais, leurs relations ayant toujours été marquées par la connivence et le secret, une chose est sûre : le groupe français a décidé une nouvelle fois, après l’avoir fait contre l’Argentine, l’Égypte ou encore la Lituanie, de saisir un tribunal arbitral international – ces structures opaques chargées, notamment dans le cadre de traités d’investissement, de défendre les intérêts des multinationales face aux États.

Depuis la privatisation de 1997, l’entreprise française Veolia jouissait d’un monopole absolu sur la distribution de l’eau et de l’électricité au Gabon, via sa filiale SEEG (Société d’Énergie et d’Eau du Gabon), détenue à 51%. Un arrangement mutuellement avantageux pour la multinationale française et le régime d’Omar Bongo, puis de son fils Ali, puisque ces derniers possédaient via une holding familiale une partie des actions de la SEEG, avec à la clé des dividendes confortables (800 000 euros, selon une enquête de Mediapart [1]

[...]

La suite de l'article ici :https://multinationales.org/Chassee-du-Gabon-Veolia-saisit-une-nouvelle-fois-l-arbitrage-international

 

Partager cet article
Repost0
3 mai 2018 4 03 /05 /mai /2018 23:16
Jean-Pierre Chevènement était l'invité de RT France, jeudi 3 mai 2018. Il répondait aux questions de Stéphanie de Muru.
 
Partager cet article
Repost0
30 avril 2018 1 30 /04 /avril /2018 15:16
http://filiu.blog.lemonde.fr/files/2018/04/2018-04-07t093613z_2125613652_rc176903bdd0_rtrmadp_3_israel-palestinians-protests_0.jpg

http://filiu.blog.lemonde.fr/files/2018/04/2018-04-07t093613z_2125613652_rc176903bdd0_rtrmadp_3_israel-palestinians-protests_0.jpg

Des soldats israéliens sur la barrière terrestre le long de la frontière avec Gaza, à proximité du kibboutz israélien de Nahal Oz, dans le sud du pays, le 30 mars 2018 (Crédit : Jack Guez/AFP) - Vu sur "The Times of Israel"

Des soldats israéliens sur la barrière terrestre le long de la frontière avec Gaza, à proximité du kibboutz israélien de Nahal Oz, dans le sud du pays, le 30 mars 2018 (Crédit : Jack Guez/AFP) - Vu sur "The Times of Israel"

par Pauline Perrenot,
Extraits

"La « Marche du retour » qui a rassemblé 30 000 Gazaouis à son premier jour, le vendredi 30 mars, a été réprimée dans le sang par l’armée israélienne : ses soldats ont assassiné 22 Palestiniens tandis que les blessés par balles se comptent par milliers. Ce massacre a fait l’objet d’un traitement médiatique qui, quoiqu’abondant, et parfois pertinent, n’en souffre pas moins des travers malheureusement « classiques » dès lors que les médias s’intéressent à la question palestinienne en général, et à la violence de l’État d’Israël en particulier. Si nous ne prétendons pas à l’exhaustivité, nous revenons ici sur un certain nombre de biais qui s’inscrivent dans une double continuité : celle d’une information internationale de plus en plus bâclée par les médias dominants d’une part [1] et celle, plus spécifique, de la couverture médiatique du conflit opposant les Palestiniens à Israël [2].

Depuis que nous avons écrit ces lignes, la manifestation du vendredi 6 avril a été réprimée dans le sang : les soldats israéliens ont tué dix Palestiniens et blessé par balles des centaines d’entre eux. Force est de constater que les biais médiatiques identifiés dans cet article sont toujours de mise."

[...]

De « tensions » en « affrontements »

Autre tare récurrente dès qu’il s’agit du conflit opposant les Palestiniens à Israël : présenter ce qui relève de massacre comme des « affrontements » voire de simples « tensions » contribue à invisibiliser les rapports de force en minimisant les violences d’une part et en considérant, de l’autre, que les deux « camps » seraient à égalité. Ce vocabulaire culmine dans l’invisibilisation même de l’intervention meurtrière des militaires israéliens : « les affrontement ont causé la mort d’au moins douze personnes », « affrontements et face-à-face meurtriers » ou encore « la manifestation a fait 16 morts ».

Franceinfo

France 2

Europe 1

Le Télégramme 

France 24

L'intégral ci-dessous

Partager cet article
Repost0
30 avril 2018 1 30 /04 /avril /2018 08:51

La visite d’Emmanuel Macron aux Etats-Unis, derrière les flonflons et les déclarations tonitruantes, pourrait bien s’avérer désastreuse. Parti en position de faiblesse, face à un Président américain, Donald Trump, qui était conforté tant par les sondages en interne que par les premiers résultats de sa politique, Emmanuel Macron a été dans l’incapacité d’obtenir gain de cause sur quelque grand dossier que ce soit. En matière d’image, cette visite a été une catastrophe, et les photos montrant le Président français soit dans une position ridicule soit dans une position de soumission face à son homologue américains, même si elle ne traduisent pas une réalité, circuleront massivement. Emmanuel Macron a commis, avec ce voyage, sa première faute majeure. Il faut alors revenir sur les dossiers en discussion. [...]

La suite sur le site Les Crises :https://www.les-crises.fr/russeurope-en-exil-macron-aux-etats-unis-images-et-realites-un-desastre-americain-par-jacques-sapir/

Partager cet article
Repost0
29 avril 2018 7 29 /04 /avril /2018 22:44

Extraits

"En fait, les faucons américains demandent à la Chine de mettre de côté son «économie de marché socialiste» et d’évoluer vers une économie de marché libérale. "

"Dans le même temps, l’UE demande à la Chine d’abandonner les restrictions restantes sur l’investissement étranger. Comme pour les États-Unis, une demande difficile à concilier avec le noyau du système chinois d’économie de marché socialiste, basé sur un contrôle étatique fort de l’économie. "

Lire l'intégralité en cliquant ci-dessous :

Partager cet article
Repost0

Articles Récents