Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
15 décembre 2019 7 15 /12 /décembre /2019 14:59

 

 

 

 

Joseph Pilsudski, un autre moustachu…

 

 

 

L’écrivain russe qui écrit cet article moqueur est comme la majorité des Russes convaincu que la résolution du parlement qui assimile URSS et Allemagne nazie, Hitler et Staline est le produit du délire russophobe des Polonais. Il s’adresse donc à eux pour rétablit l’histoire et leur parle du pacte Hitler Pilduski, le dictateur polonais de l’époque (1934) et leur clause d’agression commune contre l’URSS. Amusant et tout à fait historiquement vérifiable, mais lisez plutôt, je suis sûre que vous ignoriez cette histoire-là. (note de Danielle Bleitrach, traduction de Marianne Dunlop pour histoire et société)

13 décembre 2019

https://vz.ru/opinions/2019/12/13/1013526.html

Même en Russie, toute une génération d’enfants a déjà grandi, convaincue qu’Hitler et Staline, deux moustachus, ont offensé une Europe si bonne et si paisible et ont pourri la vie à tout le monde. Ben voyons.

Le 26 janvier 1934, a été signé le Pacte Hitler-Pilsudski, le dictateur polonais de l’époque, qui était lui aussi, soit dit en passant, moustachu. Le pacte Hitler-Pilsudski avait une clause autorisant les deux États à mener conjointement une guerre d’agression contre un pays tiers, à savoir l’URSS.

Le pacte Hitler-Pilsudski a donné à l’Allemagne la possibilité, sans crainte d’être attaqué par l’est, de se préparer à la guerre avec le monde entier. D’instaurer le service militaire universel, de recréer une aviation militaire, la Luftwaffe, interdite après la défaite dans la Première Guerre mondiale, produire d’immenses bataillons de chars, une puissante Wehrmacht et militariser l’économie. Et seulement après cela, en 1939, de commencer la guerre.

Mais les Polonais aujourd’hui commencent à étudier l’histoire seulement à partir de cet endroit. A partir du 1er septembre 1939. Et avant cela, ils gomment les événements. Le 1er septembre, l’invasion allemande de la Pologne a commencé et le 17 septembre, le gouvernement polonais a quitté le pays. 16 jours pour toute une guerre. À ce stade, l’URSS apparaît, qui attaque soi-disant la Pologne, la partageant avec l’Allemagne, comme nous le disent aujourd’hui les Polonais, aux quels les libéraux russes font écho de manière touchante.

Mais attendez une seconde.

Qu’avons-nous fait? En 1939, nous avons seulement récupéré les terres ukrainiennes et biélorusses d’origine, arrachées par la Pologne en 1920-1921. Nous avons pris ce qui nous appartenait. Déjà au X-XIe siècle, ces terres faisaient partie de la Russie antique. Dans ces territoires vivaient de 67% à 90% de population ukrainienne et biélorusse. Depuis mille ans, la population principale de ces territoires parle le russe ou un de ses divers dialectes.

En 1939, les Ukrainiens, les Biélorusses et les Juifs ont organisé des détachements partisans sur leurs terres, attaquant les unités polonaises qui fuyaient devant les Allemands. La population non polonaise transformait les drapeaux polonais, en arrachant les bandes blanches, en rouges et accueillait avec enthousiasme l’Armée rouge.

Vous avez retenu, les enfants? Les Allemands et nous n’avons rien partagé.

Et rappelez-vous, les enfants. Le pacte Hitler-Pilsudski a été le premier à être signé par l’Allemagne d’Hitler avec un grand pays européen. Le pacte avec Staline était le dernier. Et ensuite, pendant la Grande Guerre patriotique, l’URSS a libéré la Pologne de l’occupation nazie au prix de la vie de plus de 600 000 soldats soviétiques.

Au lieu des régions qui étaient retournées à l’URSS à l’est, et que les Polonais pleurent secrètement à ce jour, la Pologne a reçu des territoires allemands très développés et un large accès à la mer Baltique. Staline a persuadé Churchill de transférer la Silésie aux Polonais.

On raconte cela aux enfants polonais? Non. Hélas, non.

Traduit par Marianne Dunlop pour Histoire et Société

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2019 3 11 /12 /décembre /2019 23:29
Sur Europe 1, Fabien Roussel a été prié de reconnaître que Bernard Arnault créait des emplois en France. - Capture d'écran Europe 1 / AFP
 
Ce mardi 10 décembre, Europe 1 recevait Fabien Roussel, patron du Parti communiste, pour un entretien musclé tournant notamment autour de l'imposition des plus fortunés. Le 26 novembre dernier, la même radio avait Bernard Arnault pour invité. La comparaison des deux interviews révèle... un traitement pour le moins différencié des convives.
[...]
 
Lire l'article sur le site de Marianne ici :
Partager cet article
Repost0
8 décembre 2019 7 08 /12 /décembre /2019 17:22

Le Vice-président du Comité central du Parti communiste Youri Afonine a commenté la conférence de presse du Premier ministre russe, D.A. Medvedev.

05-12-2019

Lors d’une conférence de presse, le Premier ministre Medvedev s’est vu poser une question très intéressante. Une porte-parole de la télévision publique russe a déclaré avoir mené une enquête en direct sur ses téléspectateurs: aimeriez-vous vivre en URSS? 92% ont répondu: « Oui, nous aimerions. » En outre, a noté le journaliste, cette question a été posée dans les émissions du matin et du soir. L’activité du public était énorme. Les participants étaient des personnes de tous les âges, y compris de nombreux jeunes. Et voici le résultat. Comment cela peut-il être expliqué?

Ci-contre, rassemblement à Moscou en juillet 2018 contre la réforme des retraites : https://www.lapresse.ca/international/europe/201807/18/01-5189984-manifestation-a-moscou-contre-la-reforme-des-retraites.php

 

 

En passant, le journaliste a également cité les principales raisons invoquées par les personnes pour expliquer leur volonté de vivre en URSS: la confiance en l’avenir, la médecine gratuite et l’absence de fortes inégalités sociales.

La suite ici : https://histoireetsociete.wordpress.com/2019/12/07/92-de-la-population-souhaite-fuir-la-russie-actuelle-pour-vivre-en-urss/

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2019 3 11 /09 /septembre /2019 14:49
02 Sep 2019

Un petit groupe de militants communistes, une dizaine parmi lesquels Marianne, Monika et Aymeric Monville ont décidé d’agir à la fête de l’Humanité. Ils ont rédigé une pétition qui s’adresse au président de la République française, mais aussi au gouvernement et aux élus pour exiger une intervention de la France face à cette affaire Dreyfus à un niveau planétaire. Cette pétition va être déposée dans des stands de la fête et vous pourrez la signer, les rejoindre dans leur collecte et ultérieurement la porter chez vos députés (note et traduction de Danielle Bleitrach) [...]

La suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
30 août 2019 5 30 /08 /août /2019 22:09
Association France Palestine Solidarité : "Quand des parlementaires français piétinent le droit international en Palestine occupée"

Des parlementaires français visitant un site archéologique à l’étranger, cela pourrait être considéré comme une anecdote. La visite de 35 parlementaires français à Jérusalem-Est illégalement annexée aurait dû attirer l’attention de la presse française. En effet, c’est accompagnés par l’association d’ « archéologues » israéliens Elad, dont le but avoué est de renforcer la présence des colons juifs dans le quartier palestinien de Silwan (situé à Jérusalem Est en Palestine occupée) que ces représentants du peuple français ont parcouru un tunnel inauguré il y a quelques jours en présence de l’ambassadeur des USA et construit sous ce quartier palestinien en violation du droit international. A l’origine de ce voyage : le réseau d’influence israélien ELNET.

Ces parlementaires ont sciemment et en toute connaissance de cause choisi de fouler aux pieds le droit international. Les propos tenus à cette occasion par le sénateur socialiste Simon Sutour sont purement et simplement scandaleux : ils épousent la doctrine israélienne selon laquelle tout lieu entre la Méditerranée et le Jourdain où une supposée présence juive historique est décrétée par les autorités archéologiques israéliennes doit être vidée de toute présence palestinienne – des récits bibliques tiennent lieu dans la bouche de parlementaires français d’ordres d’expulsion de populations vivant sous occupation militaire.

Aurore Bergé – qui est à la fois présidente du groupe d’amitié France-Israël et porte-parole du parti présidentiel – était du voyage. Alors que le Consul Général de France, pour marquer son opposition à la politique de dépalestinisation de la ville, s’était rendu peu avant sur les lieux de la démolition de 35 maisons palestiniennes programmée par Israël dans un quartier palestinien de Jérusalem-Est, Aurore Bergé a déclaré, toute honte bue : « Israël est un pays ami et allié et notre enjeu est de banaliser les relations entre les deux pays indépendamment du conflit israélo-palestinien » ! Aux oubliettes les résolutions de l’ONU, aux oubliettes l’apartheid et la colonisation comme valeur nationale inscrite dans la constitution israélienne, aux oubliettes les massacres à Gaza, les enfants assassinés ou emprisonnés, les déplacements forcés de population ! Banalisons, il n’y a rien à voir.

Quand des députés sous influence perdent toute boussole, c’est qu’il est temps de dire STOP. Le mois dernier déjà, à l’invitation du même réseau ELNET, des députés français avaient rencontré des représentants des colons de Cisjordanie occupée banalisant de fait ce crime de guerre qu’est la colonisation. Et le député Sylvain Maillard, qui participait aussi au voyage à Jérusalem, leur avait fièrement présenté sa proposition de résolution « pour lutter contre l’antisémitisme », qui n’a d’autre objet que de combattre celles et ceux qui s’opposent à l’État d’Israël et à sa politique.

Au-delà du fait que ces parlementaires sont complètement déconsidérés, de tels propos ne peuvent rester sans réaction. Ces parlementaires doivent être rappelés à l’ordre par le président de l’Assemblée nationale et du Sénat et les présidents de leurs groupes politiques. Le président de la République doit désavouer sans ambages la porte-parole du parti présidentiel, s’il veut éviter le constat d’un double jeu de la France.

Le Bureau national
19 juillet 2019

Partager cet article
Repost0
29 août 2019 4 29 /08 /août /2019 15:49
Défilé sur les Champs Elysées le 26 août 1944, au lendemain de la Libération de Paris. (Photo Wikipedia)

Défilé sur les Champs Elysées le 26 août 1944, au lendemain de la Libération de Paris. (Photo Wikipedia)

Il y a 75 ans, l’Europe était libérée du nazisme. A grands renforts de films, Hollywood tente de nous convaincre que nous devons notre salut aux soldats américains. La vérité historique est pourtant beaucoup plus nuancée…


Il y a 75 ans, les troupes britanniques, canadiennes et étasuniennes débarquaient sur les plages de France. Cet anniversaire a donné lieu à de grandes célébrations : éditions spéciales dans les médias, discours des présidents français et américain devant plusieurs centaines de vétérans,… Des célébrations qui renforcent l’idée que le sort de la guerre s’est joué sur les plages normandes. Nous avons en effet en tête cette image du soldat américain fraîchement débarqué en Normandie, libérant l’Europe ville après ville, jusqu’aux défilés victorieux dans les rues de Paris et de Bruxelles.

L’histoire officielle, celle que nous apprenons à l’école, nous livre de nombreuses idées reçues sur la Seconde guerre mondiale. À l’heure de fêter les 75 ans de la Libération, examinons-en trois.

1. Le Débarquement de Normandie est le tournant de la guerre [...]
2. Le rôle de la Résistance est anecdotique [...]
3. Les Américains ont libéré l’Europe [...]

Lire l'article intégral ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
28 août 2019 3 28 /08 /août /2019 10:16

Rédigé par Réveil Communiste

Le problème principal du communisme organisé est la sclérose des cadres. Brejnev en est peut être le symbole le plus évident, s'il n'a pas servi de bouc émissaire trop facile pour justifier la stagnation soviétique des années 1980, qui annonce la trahison de la perestoïka:

 

[...]

La suite sur le site de Gilles Questiaux :http://www.reveilcommuniste.fr/article-problemes-du-communisme-organise-1-la-sclerose-des-cadres-122755333.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

Partager cet article
Repost0
19 août 2019 1 19 /08 /août /2019 16:51

Les doutes s’accumulent quant à l’intégrité de WikiLeaks depuis la neutralisation de Julian Assange. Le site Defend WikiLeaks arbore une défense édulcorée et peu structurée. WikiLeaks s’appuie sur l’organe LeighBureau, où officie un certain BHL. Sans parler de la ligne de défense des avocats…

En consultant le site Defend WikiLeaks, le citoyen mobilisé pour la défense de Julian Assange est frappé par l’absence de synthèse, de défense par thème, de clarté, et tout simplement l’absence de défense de l’homme Assange.

L’affaire du “viol“, les textes de lois et de Droits de l’Homme qui ont été violés par les instances d’États européens, le Russia Gate… Aucun de ces thèmes ne sont accessibles simplement, aucun rappel concis des éléments importants n’est exposé de manière claire.

 Des indices inquiétants

Sur WikiLeaks.org, l’onglet “partners“ mène vers les logos de médias qui ont publié les pires contre-vérités à l’encontre de Julian Assange : The Guardian, Le Monde, Mediapart… WikiLeaks continue ainsi de créditer des organes de presse qui attaquent de front la personne de Julian Assange, sans aucun égard pour la déontologie journalistique ; des journaux qui ont empli leurs articles, suite à l’arrestation de Julian Assange, des termes de « viol », « accusations de viol », « violences sexuelles ». WikiLeaks.org ne publie aucun argumentaire sérieux visant à démonter l’affaire suédoise. Au cœur de cette affaire, la très sulfureuse plaignante Anna Ardin, dont certaines activités pourraient être liées à la CIA, n’est même pas nommée sur defend.wikileaks.org.

En février 2018, Defend WikiLeaks a laissé passer l’occasion de rouvrir le dossier suédois en faveur de Julian Assange. L’énorme travail réalisé par la journaliste Stefania Maurizi avec son journal La Republicca venait d’aboutir : s’appuyant sur le FOIA britannique, le “Freedom Of Information Act“ qui permet de réclamer l’accès à des informations étatiques réputées confidentielles, elle avait récupéré des courriels d’échanges entre la justice suédoise et le “Crown Prosecution Service“ anglais ou CPS, l’équivalent du Parquet français. Defend WikiLeaks ne relève pas l’extrème cynisme de certains magistrats ou magistrates du CPS lors de discussions sur les conditions de vie d’Assange à l’ambassade, et publie les révélations cruciales non dans un article dédié, mais dans le “Live“, une page internet dont le contenu équivaut à cent ou deux cent pages A4 denses. Pour tomber dessus aujourd’hui, il faut être un spécialiste de la question. Defend WikiLeaks y relaie tout de même la pression du CPS faite sur les suédois pour ne pas organiser une audience de Julian Assange à Londres, et ainsi laisser mijoter l’enquête préliminaire suédoise sur les ébats sexuels du témoin assisté Assange avec notamment la plaignante Anna Ardin. Mais plutôt que de mettre en lien l’excellent article de La Republicca publié en langue anglaise, Defend WikiLeaks se réfère au très insipide article de The Guardian, qui minimise autant que possible l’impact des révélations obtenues par la sueur de Stefania Maurizi.[...]

La suite sur Mediapart : https://blogs.mediapart.fr/edition/liberez-assange-ethiques-et-medias/article/090819/sans-assange-wikileaks-reste-t-il-digne-de-confiance

Partager cet article
Repost0
12 août 2019 1 12 /08 /août /2019 23:55

Article lu sur le site du Figaro - Figaro Vox / Tribune

Par Mathieu Slama

Le 23 juillet 2019

Greta Thunberg à Davos en 2019

FIGAROVOX/TRIBUNE - La venue de Greta Thunberg à l’Assemblée nationale ce mardi ne fait pas l’unanimité. L’analyste politique Mathieu Slama rappelle qu’elle avait aussi été reçue et applaudie au Forum économique mondial de Davos qui réunit les dirigeants des grandes entreprises du monde entier.

Il y a des signes qui ne trompent pas. En janvier dernier, la jeune et sympathique Greta Thunberg tient un discours alarmiste, plein de bon sens quoique vague et peu engageant, devant un parterre de dirigeants de multinationales… au Forum économique de Davos, la grande messe du capitalisme et de la mondialisation. L’endroit où tous les grands dirigeants de multinationales se réunissent et discutent des grands sujets qui concernent le monde tout en profitant de l’occasion pour soigner leur communication.

La bienveillance de Davos à l’égard de la jeune fille est pour le moins suspecte.

On imagine mal les grands contestataires de l’ordre capitaliste mondial s’exprimer sur la scène de cet événement dont le but est de préserver un système où la préservation de l’environnement se transforme en «développement durable» et en autres actions de «greenwashing». Donc forcément, l’association Greta Thunberg / Davos nous interpelle. Elle nous interpelle d’autant plus que le compte Twitter officiel de Davos ainsi que son site internet relaie son appel pour le climat. Il y a là une bienveillance pour le moins suspecte. [...]

La suite ici : http://www.lefigaro.fr/vox/politique/greta-thunberg-l-egerie-verte-de-davos-20190723?redirect_premium

 

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2019 1 08 /07 /juillet /2019 14:41

Mohammed ben Salmane et Donald Trump à Washington, illustration. Vu sur RT

Dans une interview au Washington Post, le prince héritier Mohamed ben Salmane a déclaré que l'Arabie saoudite avait commencé à propager l'idéologie wahhabite à la demande de ses alliés occidentaux, pendant la guerre froide, pour contrer l'URSS.

Une déclaration du prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed ben Salmane (surnommé «MBS») publiée par le Washington Post le 22 mars et passée, semble-t-il, inaperçue dans les médias francophones, fait office d’aveu. En effet, le prince héritier saoudien a assuré que l’idéologie wahhabite avait été propagée au cours de la seconde moitié du XXe siècle par Riyad à la demande des alliés occidentaux du royaume, dans le but de contrer l’influence de l’Union soviétique dans les pays musulmans. [...]

La suite ici : https://francais.rt.com/international/49248-nous-avons-propage-wahhabisme-a-la-demande-des-occidentaux

On s'en doutait un peu ... Mais c'est mieux quand c'est Washington Post qui le dit ... Qui oserait accuser ce journal réputé en Occident de répandre des "fake news" ?

 

Partager cet article
Repost0

Articles Récents