Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
20 avril 2022 3 20 /04 /avril /2022 21:49

Cet article est reposté depuis Les communistes de Pierre Bénite et leurs amis !.

Fabien Roussel et les communistes avec les Renault de la SBFM à la Fonderie de Bretagne à Caudan

Fabien Roussel et les communistes avec les Renault de la SBFM à la Fonderie de Bretagne à Caudan

"Si on veut se préparer sérieusement aux échéances à venir, il va falloir changer de logiciel, faire entrer le monde du travail à tous les étages dans le parti : de la cave au grenier, afin de porter un projet le plus complet, précis et crédible possible. Projet qui ne peut pas être une somme d'expériences d'élus locaux : c'est un projet pour un pays, un continent, une planète, qu'il faut porter."
 
Intégralité de l'intervention ci-dessous :
Partager cet article
Repost1
26 janvier 2022 3 26 /01 /janvier /2022 10:21
	Analyse du programme de Fabien Roussel - Sur le blog de Nicolas Maury
Le point de vue de Nicolas Maury
Le programme porté par Fabien Roussel est clairement orienté sur l'urgence sociale et l'action immédiate pour faire face à la crise économique et sociale qui se développe depuis la pandémie de Covid-19.

Les 180 propositions s'axent prioritairement à sortir les gens de la pauvreté, à donner un emploi, une formation à toutes et et tous, à donner un avenir qui réponde a un besoin de progrès, de liberté, de justice et de développement. Le programme est certes imparfait, certains points méritent plus de précision, mais il est, pour paraphraser Georges Marchais, globalement positif dans ses propositions.

Pour les maximalistes qui vont hurler à la trahison du Parti communiste français et démontrer que Fabien Roussel a trahi tout ce qui existe dans ce monde, rappelez vous qu'un programme n'est pas un texte de congrès. Il ne faut pas s'attendre à avoir l'abolition du capitalisme proclamée dès le premier point, ni dès le premier jour. Un programme doit être une marche pour gagner les masses, pour réimplanter le Parti communiste dans le territoire. Il faut savoir "partir des masses pour retourner aux masses".

Le programme complet est en téléchargement ICI

Nicolas Maury nous livre son analyse des points forts ( les plus nombreux) et les points faibles (importants, notamment sur l'Union Européenne et la 6ème République)

Lire l'intégral ci-dessous :

 

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2022 2 25 /01 /janvier /2022 15:20
UNION EUROPEENNE et mondialisation capitaliste - Questions réponses entre R. Palao (Association Nationale des Communistes) et Fabien Roussel

Traité de Rome, 1957.

Lisez bien : Tout y est !  Plus de 60 ans qu'il a été signé.  Tous les autres traités européens en découlent.  Leurs auteurs ont mis 60 ans, et ce n'est pas fini, à construire une véritable prison des peuples et des couches populaires.  Si on le réécrit, c'est comme si on déclarait que l'actuel UE est morte ! Alors pourquoi tergiverser ?  On attend encore 100 ans ?

Extraits des principes du traité de Rome.  Ce sont ceux qui régissent l'Union Européenne !

" l'abolition, entre les États membree, des obstacles à la libre circu­lation des personnes, des services et des capitaux,
"l'instauration d'une politique commune dans le domaine de l'agri­culture,"
"l''instauration d'une politique commune dans le domaine des transporte,"
"l'établissement d'un régime assurant que la concurrence n'est pas faussée"

Yvette Genestal

Ci-dessous le lien pour lire le Traité de Rome :

 

Il faut vraiment tout changer ... La concurrence libre et non faussée est déjà dans le traité de Rome ... ainsi que la "libre" circulation des marchandises, des capitaux, des services et des hommes ...

Texte de R. Palao sur le site de l'ANC

Questions réponses entre R.Palao (ANC) et Fabien Roussel

Bonjour,
J’ai questionné l’équipe de campagne de F. Roussel au sujet de sa position sur l’UE, je te fais suivre sa réponse qui me semble éloquente...

Le commentaire de Richard Palao :

Roussel dit ne pas vouloir sortir des traités de l’UE, ce que nous avons pourtant entendu de sa bouche à plusieurs reprises, mais les réécrire !!! en précisant qu il s agit d'une nuance importante !!!

Roussel comme Melenchon sème des illusions sur cette possibilité de modifier ou de changer les traités, ils mentent en toute conscience car ils savent que les traités actuels ne peuvent être changes ou modifiés que si il y a unanimité des états membres, unanimité impossible à réaliser sur ce sujet vital pour la survie de l’Europe capitaliste.

Il est donc hautement regrettable que Roussel comme Melenchon se fassent les complices de cette UE en continuant de répandre l’illusion de l'Europe sociale au lieu de se saisir de la période électorale pour démontrer que la politique de L’UE n’est pas la fin de l'histoire et qu'il est possible de la remplacer par des accords économiques multilatéraux gagnants gagnants y compris avec la Chine, Cuba, la Russie, l’Iran etc...

Il ne faut visiblement pas compter sur ceux qui ont renoncé à la lutte idéologique contre le grand capital pour éclairer notre peuple sur la nature de l’UE...
Fraternellement.

Lire la réponse de l'équipe de F Roussel ci-dessous.

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2022 2 25 /01 /janvier /2022 14:40

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

"Un bon vin, une bonne viande, un bon fromage" ..."Un bon vin, une bonne viande, un bon fromage" ...

"Un bon vin, une bonne viande, un bon fromage" ...

Partager cet article
Repost1
24 janvier 2022 1 24 /01 /janvier /2022 00:37
Journée d'action à Renault Cléon Octobre 21 - À Renault Cléon, le mouvement social prend de l’ampleur. (©DR)
Journée d'action à Renault Cléon Octobre 21 - À Renault Cléon, le mouvement social prend de l’ampleur. (©DR)

Journée d'action à Renault Cléon Octobre 21 - À Renault Cléon, le mouvement social prend de l’ampleur. (©DR)

"Quand je vois Renault et Peugeot délocaliser en Chine la Dacia Spring électrique et la C5 électrique, c'est une trahison contre la nation, un crime de lèse-majesté, un coup de poignard dans le contrat républicain", a assuré le candidat communiste. "Avec une majorité de gauche, je dirai à Peugeot et Renault stop, c'est terminé"

Fabien Roussel considère la délocalisation comme "une trahison contre la nation". Le candidat communiste promet de l'interdire s'il est élu.
 

Le candidat communiste à l'Élysée Fabien Roussel a accusé dimanche Peugeot et Renault de "trahison contre la nation" pour avoir délocalisé une partie de leur production en Chine, tout en accusant Emmanuel Macron de dérouler le tapis rouge à "des délinquants en col blanc".

"Je demande l'arrêt de toute délocalisation", a affirmé Fabien Roussel au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, promettant de les "interdire" pour mettre un terme à ce qu'il a présenté comme "une saignée de plus d'un million d'emplois industriels" subie par la France.

[...]

La suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2021 3 13 /10 /octobre /2021 15:40

Débat communiste

"Ce vers quoi, à mon avis, les communistes devraient tendre dans l’immédiat devrait être, à mon avis, la construction du socialisme en France, la fin de l’Impérialisme dans le monde et par conséquent la fin définitive et sans retour, du Capitalisme monopoliste."

"Ce vers quoi, à mon avis, les communistes devraient tendre dans l’immédiat devrait être, à mon avis, la construction du socialisme en France, la fin de l’Impérialisme dans le monde et par conséquent la fin définitive et sans retour, du Capitalisme monopoliste."

Le point de vue de Danielle Bleitrach

L’ensemble des articles que nous publions aujourd’hui explique pourquoi cette deuxième partie de l’interpellation de Jean-Claude Delaunay à notre candidat Fabien Roussel exprime largement le positionnement de bien des rédacteurs de ce blog. Il s’agit d’un texte sévère mais constructif, vu l’analyse que nous faisons de la crise, du mouvement du monde nous pensons à la fois que cette candidature est la seule à ouvrir un possible nécessaire, et dans le même temps sans mésestimer la longue marche qu’il faut avoir la patience de suivre, il y a des choix et des décisions immédiates qui s’imposent. (note de Danielle Bleitrach)

Nous devons avoir un franc débat dans le cadre de l’élection présidentielle (II)

Je ne suis pas candidat à la Présidence de la République. Je n’en aurais d’ailleurs pas la force physique et le courage mental. Quelle épreuve pour un candidat que d’être complètement dévoué à la cause qu’il défend et, à chaque minute, en butte à des tonnes de critiques, de la part de gens qui, comme moi, ne sont que des observateurs lointains.

Cela dit, mes critiques et mes observations, comme celles qui lui ont été indirectement adressées en commentaire de mon texte précédent, n’ont pas pour but de «descendre» Fabien Roussel. Elles visent au contraire à consolider sa position. Sa personnalité et son intelligence sont une chance que nous devons saisir. Si nous décollions dans cette élection, nous reprendrions confiance en nous-mêmes. Cela dit, à mon avis, et il est vrai à la seule lecture de Ma France Heureuse, Fabien Roussel, à mon avis, n’est pas encore vraiment dans la course. Pour y rentrer, il va lui falloir changer de braquet, et que son équipe ainsi que la majorité des communistes, l’aident dans cette aventure.

Que veut dire «changer de braquet»? Cela veut dire notamment être «marxiste-léniniste». Pour simplifier, je parlerai seulement de marxisme. Fabien Roussel, qui est nordiste, sait que le Nord de la France fut une terre ouvrière, qu’elle l’est encore, et que c’est une terre de luttes. Il sait que le marxisme s’y est implanté grâce à Jules Guesde et au Parti Ouvrier Français. Au delà des «plaisanteries faciles», sur les rencontres dans le bistrot de Thierry Marx (p.17), la seule façon pour Pierre Laurent, je le crains, d’être marxiste, ce serait un devoir pour Fabien Roussel que de redonner aux communistes français, s’ils l’ont perdue, l’envie d’être pleinement communistes en étant pleinement marxistes. [...]

Lire la suite et le premier article de Jean-Claude Delaunay ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2021 7 26 /09 /septembre /2021 16:34
Jean-Claude Delaunay : questions à Fabien Roussel, candidat du Parti communiste à la prochaine élection présidentielle…

Jean-Claude Delaunay, économiste, vivant en chine et auteur de nombreux livres autour du socialisme : dans ce blog où il est chez lui, faisant partie de l’équipe rédactionnelle, il interpelle NOTRE candidat communiste à la présidentielle Fabien Roussel. Jean-Claude dit “Je suis bien prétentieux de parler comme je le fais, et pourtant, j’ai la conviction que mon analyse devrait faire réfléchir. Elle devrait stimuler la réflexion de tous les communistes et non apparaître comme une bataille de chiens querelleurs. Et puis lui-même, Fabien Roussel, dans Ma France Heureuse, n’a-t-il pas écrit «qu’il fallait sortir du présidentialisme et de la délégation de pouvoir que les Français donnent aux élus. Chaque citoyen doit être un acteur de la vie politique, une partie de sa solution» (p.43). Par conséquent, je suis son conseil, que je trouve approprié. “ Voilà. Jean-Claude parle pour lui, et réclame les véritables conditions de l’unité du parti, celle à partir desquelles se reconstruit dans un combat difficile un nouveau rapport au monde du travail, à la jeunesse… C’est une longue marche engagée là et qui va bien au-delà de la présidentielle, et même d’un congrès. Notre candidat a eu le courage, (peut-être l’inconscience) de s’y engager, nous le remercions sincèrement en ce qui concerne l’équipe de ce blog, dont l’engagement se situe autour d’une stratégie pour le socialisme. «… Une stratégie claire et des objectifs très clairs sont importants, que voulons-nous, que proposons-nous et si nous nous sentons capables de le faire … soyez sage, soyez proactif. Être aussi intelligent que nécessaire, non seulement aussi courageux que nécessaire, non seulement aussi résolu que nécessaire, et aussi convaincu que nécessaire, mais aussi intelligent que nécessaire … » disait Fidel, et on est rarement intelligent tout seul en politique d’où la nécessité de reconstruire l’unité du parti dans cette construction collective et pas dans l’entre-soi des sommets de Fabien (le colonel) surtout quand tous les étages sont peu assurés. Pourtant si Jean-Claude autorise cette remarque d’une sociologue, je trouve qu’il ne tient pas assez compte de la nouveauté du livre de Fabien Roussel, la manière dont celui-ci va dans les entreprises, se confronte à la réalité de l’exploitation, ce qui n’a été fait par aucun de ses prédécesseurs, ni les autres candidats, mais “motion de synthèse”, je pense que cette démarche innovante appelle effectivement plus de théorie sur les conditions de l’exploitation financière et impérialiste; l’actualité de la rupture d’une commande avec l’Australie vient de rappeler à nos politiques que nous n’avons pas plus d’alliés en Europe que dans le Pacifique et là je rejoins ton analyse sur la stupidité de notre regard sur la Chine, double stupidité sur le seul luxe et sur la manière dont nous avons laissé partir nos fleurons, il ne s’agit pas seulement de rapatrier mais de coopérer. Et c’est pas avec les gadgets de Friot que l’on peut penser ce genre de chose…(note de Danielle Bleitrach pour histoireetsociete)

 

Pour la grande bourgeoisie française, l’élection présidentielle est aujourd’hui l’élément politique le plus important du mécanisme global servant à reproduire son pouvoir. Elle sert à ça, cette élection, dans les conditions de l’impérialisme contemporain. C’est sa valeur d’usage spécifique, son rôle, au sein de la grande machine que les béati possidantes de ce pays ont mis au point pour exploiter et dominer leurs semblables.

Prendre place dans cette élection est donc nécessaire pour les communistes puisqu’il leur est offert, pendant le court moment de sa préparation, de contester radicalement, il est vrai en paroles et de façon non-gratuite, la direction donnée à la société par les dirigeants de la classe au pouvoir. Évidemment, ces dirigeants, qu’ils soient politiciens ou dans les affaires, préfèreraient que les communistes fîssent de la politique et du marxisme dans les cimetières plutôt que dans des réunions publiques. Ils préféreraient qu’ils développâssent leurs critiques et leurs propositions au clair de la lune plutôt qu’en plein jour. Mais rien n’est parfait. Seules les machines idéales ont un rendement égal à 100%. Les agents directeurs et contremaîtres de la machine capitaliste savent cela et ils ont appris à s’en accommoder.

C’est précisément cette plasticité que je souhaiterais examiner dans le présent texte. Pour quelles raisons les dirigeants et vrais bénéficiaires du capitalisme en son stade impérialiste actuel, sont-ils toujours aux commandes en France? Pour quelles raisons, si la campagne menée par Fabien Roussel continue sur la lancée de son livre récent, Ma France Heureuse, Solidaire, Digne[ Fabien Roussel, «Ma France Heureuse, Solidaire, Digne», Editions du Cherche-Midi, 2021, Paris. Ce livre, écrit-il page 7, n’est pas son programme. Il en constitue néanmoins la trame.], fera-t-elle «flop» ? Telles sont les questions que je me pose.

Si j’étais candidat à cette élection, qu’est ce qui me différencierait de Fabien Roussel ?

Fabien Roussel est un candidat communiste déclaré, très actif. Oui, je sais, il a même écrit un livre, comme je viens de l’indiquer. C’est un nordiste et les nordistes sont des gens que j’aime beaucoup. Ils sont discrets, mais chaleureux et pétris de fraternité. Mais vous savez, moi, en Chine, les bruits du monde me parviennent de manière assourdie. La réciproque doit donc être vraie pour lui. Car je trouve que le livre qu’il a signé contient, certes, des choses importantes et attachantes, mais aussi de grosses bêtises, sur la Chine par exemple, ou d’immenses insuffisances, notamment sur le socialisme. [...]

La suite sur le blog Histoire et société :

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2021 1 06 /09 /septembre /2021 15:02

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

Ci-dessous l'émission concernée

Partager cet article
Repost0
16 août 2021 1 16 /08 /août /2021 04:19

Cet article est reposté depuis Canaille le Rouge, son c@rnet, ses p@ges..

Partager cet article
Repost0
7 juin 2021 1 07 /06 /juin /2021 10:13
Partager cet article
Repost0

Articles Récents