Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
12 décembre 2021 7 12 /12 /décembre /2021 17:00
Le coup de force mafieux qui a « sauvé la Démocratie » en Russie en 1996
 
Comment en 1996, la victoire prévue du communiste Gennadi Ziouganov aux présidentielles lui fut volée au profit de « notre homme » Boris Eltsine grâce au pillage organisé (par l’équipe Eltsine) des biens publics (pétrole etc…) au profit des banquiers-oligarques, le tout avec l’aide occidentale financière, politique, médiatique - Bill Clinton, FMI etc...
 
 
 
ARTE « découvre » ce qui était déjà bien connu à l’époque mais dissimulé à l’opinion publique: une corruption gigantesque sur fond de paupérisation générale et d’effondrement de l’économie. 
 
Les grands principes sont saufs: Eltsine a eu raison en 1991 (contre Gorbatchev) en 1993 (contre le parlement « communiste »)… en 1996 aussi, sa cause était bien celle de la "Démocratie", et comme le dit sa fille une victoire communiste aurait provoqué la guerre civile. Evidemment, on a utilisé des méthodes de gangsters mais comme le dit le grand ordonnateur des privatisations, Anatoli Tchoubaïs, « c’est ça la propriété privée ! ». Le moindre mal ?
 
Le documentaire d’ARTE  est très éclairant sur le coup de force de 1996. On ne risque plus rien à le « révéler » de nos jours, c’est une page d’histoire, elle est tournée. Un tel docs eut été impensable au lendemain des faits ! pluralisme ?
Encore faudrait-il éclairer l’amont : les coups de force de 1991 et 1993, par le même Eltsine avec les mêmes appuis internes et extérieurs, et les « grandes privatisations » engagées dès 1994…. A l’époque, la cause de Boris Eltsine était applaudie par nos gouvernements et nos médias, y compris « à gauche » où l’anticommunisme primait sur toute autre considération.
Le hold up du siècle accompli par les « élites » locales et l’Occident, fut aussi une étape décisive de « notre » mondialisation. 
 
Jean-Marie Chauvier
Partager cet article
Repost0

Articles Récents