Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 18:07

© Reuters Source: Reuters
 

Selon le département d'Etat américain, si la Russie n'arrête pas sa violence en Syrie, les extrémistes vont exploiter le chaos dans le pays pour attaquer les intérêts russes et même son territoire.

«Les groupes extrémistes continueront d'exploiter les vides en Syrie pour étendre leurs activités, ce qui pourrait inclure des attaques contre les intérêts russes, peut-être même les villes russes. La Russie continuera de renvoyer ses troupes au pays dans des sacs mortuaires et continuera de perdre des ressources, peut-être même des avions», a déclaré John Kirby, porte-parole du département d'Etat américain, lors d'une conférence de presse.

Selon lui, si la guerre continue «de plus en plus de vies russes seront perdues, de plus en plus d'avions russes seront abattus».

Au matin du 28 septembre, le secrétaire d'Etat américain John Kerry a menacé de mettre fin à toute coopération entre les Etats-Unis et la Russie en Syrie, à moins que les forces russes et le gouvernement syrien ne cessent leurs bombardements sur Alep.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a présenté une version différente de l'appel lancé par son homologue américain, rappelant que les Etats-Unis devaient avant tout contraindre les forces syriennes d'opposition à se séparer des groupes terroristes tels que l'ex-Front Al-Nosra, rebaptisé Front Fatah al-Cham, depuis qu'il a annoncé qu'il avait rompu avec le groupe terroriste Al-Qaïda.[...]

Lire la suite ici : http://Washington : «Si la Russie ne cesse pas ses bombardements, les extrémistes la viseront directement»

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2016 4 29 /09 /septembre /2016 16:36
John Kerry à l’ONU : il est interdit à la Syrie d’attaquer Al-Qaeda

Il n’est pas étonnant que les Etats-Unis aient insisté pour ne pas divulguer l’accord avec la Russie sur un cessez-le-feu en Syrie. Il s’avère que l’une des exigences des Etats-Unis était que l’armée de l’air syrienne serait interdite d’attaquer le Front Al-Nosra (al-Qaeda en Syrie). Du conspirationnisme ? Ecoutons John Kerry hier à l’ONU :

Kerry a affirmé hier à l’ONU qu’il était impossible de distinguer les « modérés » soutenus par Washington d’al-Qaeda lorsque ce dernier était attaqué :

« J’ai dit à de nombreuses occasions à la Russie qu’il était très difficile de distinguer les gens lorsqu’on les bombarde sans discrimination et lorsque Assad s’arroge le droit de décider qui serait bombardé, parce qu’il peut, je cite, « s’en prendre à al-Nosra » tout en s’en prenant aussi à l’opposition parce que c’est ce qu’il veut ».

Cela n’a aucun sens. Il semble plus logique de dire que la menace d’être bombardés aux côtés d’al-Qaeda constituerait le meilleur des arguments aux « modérés » pour s’éloigner d’al-Qaeda le plus tôt possible !

On aurait pu penser que Washington dirait à ses « modérés » : « Vous avez 48h pour cesser et vous abstenir de combattre aux cotés d’al-Qaeda en Syrie, sinon vous deviendrez les cibles des avions Syriens, Russes et de la coalition. »

Mais au lieu, Washington argumente que parce que ses « modérés » refusent de s’écarter d’al-Qaeda, les Russes et les Syriens doivent cesser d’attaquer al-Qaeda !

George W. Bush a prononcé cette phrase célèbre, « ou vous êtes avec nous, ou vous êtes avec les terroristes ». Mais que se passe-t-il lorsque Washington elle-même est « avec les terroristes » ?

Daniel McAdams

Traduction « excellente question » par VD pour le Grand Soir avec probablement toutes les fautes et coquilles habituelles.

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 13:08
World center - Mensonges et manipulations médiatiques - Bombardements sur l'Irak et famille fuyant - Des centaines de milliers de morts en Irak
World center - Mensonges et manipulations médiatiques - Bombardements sur l'Irak et famille fuyant - Des centaines de milliers de morts en IrakWorld center - Mensonges et manipulations médiatiques - Bombardements sur l'Irak et famille fuyant - Des centaines de milliers de morts en Irak
World center - Mensonges et manipulations médiatiques - Bombardements sur l'Irak et famille fuyant - Des centaines de milliers de morts en IrakWorld center - Mensonges et manipulations médiatiques - Bombardements sur l'Irak et famille fuyant - Des centaines de milliers de morts en Irak

World center - Mensonges et manipulations médiatiques - Bombardements sur l'Irak et famille fuyant - Des centaines de milliers de morts en Irak

Les ombres du 11 septembre
par Bruno Guigue
lundi 12 septembre 2016

 

A côté des terroristes qui servirent de petites frappes, les principaux responsables de ce crime de masse ne sont autres, en réalité, que ces marchands d'armes, ces financiers véreux et ces politiciens sans scrupule qui auront exploité jusqu'au bout, depuis quinze ans, le précieux filon de la guerre contre la terreur. Et cette exploitation est d'autant plus scandaleuse que cette prétendue guerre contre la terreur ne fut jamais autre chose que son contraire.

Dès le lendemain des attentats, une chape de plomb s'est abattue. En guise d'explication, il fallut se contenter d'une sorte de western planétaire. A quoi bon tenter d’expliquer l’événement puisque l’essentiel était de punir les coupables ? Exit l’inquiétante complexité d’un monde que l’on répugne à comprendre, place à l’affrontement binaire du Bien et du Mal. L’événement fut happé par l’imminence d’une croisade dont le président américain, ce justicier mondial, prenait la tête au nom d'une Amérique meurtrie.

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2016 3 27 /07 /juillet /2016 16:49
Partager cet article
Repost0
22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 13:19
Communiqué de l'Association France Palestine Solidarité - Après la tuerie de Nice, il faut s'opposer à la récupération indécente par Israël et ses soutiens

Communiqué de l’AFPS, mardi 19 juillet 2016

Le choc de l’attentat de Nice suscite des réactions extrêmement inquiétantes parmi les responsables politiques et singulièrement chez certains élus des Alpes-Maritimes.

Venant d’habituels supporters inconditionnels de la politique israélienne, nous ne sommes pas surpris de les voir jour après jour montrer en modèle l’exemple israélien en matière de lutte contre le terrorisme, la France ayant comme le dit savamment l’un d’eux « les mêmes ennemis (sic) ». Ces propos sonnent comme une insulte aux victimes et à leurs familles qui méritent autre chose que ce genre de business sur leur dos.

Pour tel « penseur » de haut vol qui se lâche dans « Le Figaro », il faut « restreindre le spectre des libertés fondamentales », « passer au niveau supérieur dans la répression et s’inspirer de l’exemple d’Israël confronté à cette situation depuis 40 ans ».

Non, nous ne sommes pas confrontés à la même situation : ce n’est pas à l’organisation de l’"Etat Islamique" que l’Etat d’Israël est confronté, mais à un peuple, le peuple palestinien, dont il continue à confisquer la terre, qu’il occupe, colonise, assiège, et plonge dans la misère et la révolte.

Et non, nous ne voulons en aucun cas prendre modèle sur l’Etat d’Israël : jamais dans l’histoire le pouvoir israélien, dont toutes les références morales ont disparu au profit de l’occupation et de la colonisation de la Palestine, ne s’est autant attaqué aux libertés de ses propres citoyens, au point qu’un ancien Premier ministre déclare y déceler des "germes de fascisme".

Non, nous ne devons pas nous inspirer de l’"exemple israélien", mais au contraire cesser toute coopération militaire et sécuritaire avec l’Etat d’Israël tant que ce pays viole le droit international. Pour éviter de voir à nouveau les familles de Gaza massacrées par des missiles israéliens utilisant des composants français, comme vient de le mettre en évidence la plainte d’une famille de Gaza soutenue par l’ACAT (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture).

Et parce que le combat pour la sécurité ne peut pas être séparé du combat pour le droit.

Le Bureau national

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 15:54
Partager cet article
Repost0
13 avril 2016 3 13 /04 /avril /2016 06:48

Voir également sur ce blog en cliquant sur le lien ci-dessous.

Partager cet article
Repost0
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 11:06

Cet article est reposté depuis Le blog de Lucien PONS.

Partager cet article
Repost0
20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 07:38

Sur le site du KKE

DECLARATION COMMUNE DES PARTIS COMMUNISTES ET OUVRIERS

Battons-nous avec le système d'exploitation, qui naît des guerres, des réfugiés, l'immigration et la pauvreté.

Maintenant solidarité aux réfugiés et aux immigrés!

Les partis communistes et ouvriers qui signons ce texte :

NOUS CONDAMNONS l'agressivité impérialiste, les interventions et les guerres, les Etats-Unis, l'OTAN et l'UE, ainsi que leurs "alliés", comme la Turquie, l'Arabie Saoudite, le Qatar. L'activité criminelle de ces forces a conduit à des millions de réfugiés et d'immigrés.

Tous les gouvernements bourgeois ont aussi des responsabilités importantes, parce qu'ils participent au fil des années avec des troupes et fournissent toutes sortes d'établissements, en reproduisant tous les prétextes pour le lancement de ces interventions impérialistes.

NOUS CONDAMNONS l'UE et les gouvernements bourgeois qui suivent une politique de répression policière-militaire contre les réfugiés qui essaient de se sauver de la guerre, de la misère, des réseaux de la traite des êtres humains.

NOUS APPELONS  au renforcement de l’unité de classe et de la solidarité populaire avec les peuples qui sont les victimes des interventions impérialistes et de l'exploitation capitaliste.

NOUS APPELONS les peuples à renforcer leur lutte contre les causes qui déracinent des millions de gens de leurs foyers et en même temps à être du côté des immigrés et des réfugiés, qui vivent dans des conditions difficiles et inhumaines, et à demander par les gouvernements les mesures nécessaires pour leur admission et leur hospitalité décente, l'abolition de tous les mécanismes répressifs de l'UE, y compris du règlement Dublin III.

Les Partis Communistes et Ouvriers luttent contre les efforts de la bourgeoisie et des gouvernements bourgeois d'utiliser le problème des immigrés et des réfugiés en tant qu'un moyen pour l'abolition des droits ouvriers et pour l'intensification de l’exploitation des réfugiés et des immigrés, en général de la classe ouvrière, dans les pays de destination.

L'intérêt des ouvriers demande que nous unissions nos forces et que nous renforcions leur lutte contre les Etats-Unis, l'OTAN, l’UE, les interventions et les guerres impérialistes, contre tous les efforts de manipulation des peuples par les impérialistes. Organisons-nous et battons-nous avec le système d'exploitation qui naît des guerres, des réfugiés, l'immigration et la pauvreté. Afin que se forment les conditions qui permettront aux réfugiés et aux immigrés leur retour à leurs pays, où leurs propres peuples seront les maîtres.

 

 

  1. Communist Party of Albania
  2. PADS
  3. Communist Party of Australia
  4. Party of Labour of Austria
  5. Communist Party of Bangladesh
  6. Brazilian Communist Party
  7. Communist Party of Brazil
  8. Communist PArty of Britain
  9. Communist Party of the Workers of Belarus
  10. Union of Communists in Bulgaria
  11. Communist Party of Canada
  12. AKEL
  13. Communist Party in Denmark
  14. Communist Party of Denmark
  15. Communist Party of Finland
  16. Communist Workers`Party for Peace and Socialism (Finland)
  17. German Communist Party
  18. Unified Communist Party of Georgia
  19. Communist Party of Greece
  20. People’s Progressive Party of Guyana
  21. Tudeh Party of Iran
  22. Communist Party of Ireland
  23. Workers’ Party of Ireland
  24. Communist Party, Italy
  25. Socialist Movoement Kazakhstan
  26. Socialist Party of Latvia
  27. Communist Party of Malta
  28. Communist Party of Mexico
  29. Popular Socialist Party of Mexico
  30. Communist Party of Norway
  31. Communist Party of Pakistan
  32. Palestinian Communist Party
  33. Palestinian Peoples' Party
  34. Philippines Communist Party [PKP-1930]
  35. Russian Communist Workers Party
  36. Communist Party of the Soviet Union
  37. Communist Party of the Russian Federation
  38. New Communist Party of Yugoslavia
  39. Party of the Communists of Serbia
  40. Communist Party of Slovakia
  41. Communist Party of the Peoples of Spain
  42. Communist Party of Sweden
  43. Communist Party, Sweden
  44. Syrian Communist Party
  45. Communist Party of Tadjikistan
  46. Communist Party, Turkey
  47. Communist Party of Ukraine
  48. Union of Communists of Ukraine
  49. Freedom Road Socialist Organization [USA]
  50. Party of Communists USA
  51. Party fro Socialism and Liberation [USA]

The statement is still open for signatures

 

15.03.2016

 
Partager cet article
Repost0
16 mars 2016 3 16 /03 /mars /2016 17:02
Attentat d’Ankara du 13 mars 2016 : réaction des partis communistes turcs

Dimanche 13 mars 2016, une attaque à la voiture piégée dans la capitale turque Ankara a tué au moins 37 personnes. Nous publions les premières réactions du Parti communiste (Turquie) et du Mouvement communiste de Turquie, figurant tous les deux dans le réseau communiste international Solidnet. Elles soulignent les responsabilités du pouvoir islamo-conservateur de l’AKP et du président Recep Tayyip Erdogan.

 

Déclaration du PC (Turquie), 14 mars 2016, traduite par MlN pour « Solidarité internationale PCF – vivelepcf »

Nous condamnons ceux qui ont fait de notre pays un bain de sang

Nous condamnons l’attentat de Kizilay, où des dizaines de personnes ont été tuées et des centaines blessées.

L’attaque d’Ankara doit être à la fois considérée comme inhumaine et dirigée contre l’ensemble du peuple. Elle montre à nouveau comment notre pays a été entraîné dans la catastrophe.

L’attentat d’Ankara doit être considéré comme un acte inhumain dirigé contre l’ensemble du peuple. L’identité des agresseurs n’y change plus rien. C’est le gouvernement de l’AKP qui a fait de notre pays le théâtre de cette violence aveugle, par ses aventures sanglantes pas seulement en Turquie mais dans toute la région.

Il est évident qu’Erdogan et son gouvernement ne pouvaient conduire la Turquie que vers la catastrophe. Tous les bureaucrates, les fonctionnaires qui servent ce gouvernement doivent savoir que chaque acte qui contribue à prolonger cette catastrophe engage des responsabilités. Ils doivent se comporter en conséquence et abandonner ce gang de criminels.

Notre peuple doit appeler à la démission du gouvernement et non chercher une solution dans l’impérialisme américain, dans un coup d’Etat militaire, dans un complot de type « cemaat » ou dans tel ou tel scénario de guerre civile sur une base ethnique ou sectaire.

Toutes nos condoléances à la Turquie et à l’Humanité.

Parti communiste, Turquie

 

Déclaration du mouvement communiste de Turquie, version française publiée par ce parti (telle quelle)

 

Le troisième massacre d’Ankara est la photo du régime sanglant fondé par les mains d’AKP !

 

Ce soir, l’attentat suicide à la voiture piégée a ajouté l’un nouveau des massacres expérimentés dans notre pays. Ce massacre qui va entrer dans l’histoire comme le Troisième Massacre d’Ankara s’est produit encore une fois avec un attentat terroriste.

Les réponses des questions sur ses causes, ses auteurs et ses médiateurs vont apparaitre récemment. Cependant, ce tableau politique-là est la place où notre pays est venu aujourd’hui, ou en d’autres termes, c’est la preuve que notre pays est traîné à la catastrophe par les mains d’AKP.

Il doit également être examiné par notre peuple que le processus politique qui préparait le terrain pour ce massacre est autant important que le but et l’auteur de ces massacres. Ce terrain politique est construit par les mains du gouvernement d’AKP.

Notre peuple doit voir les vérités.

Le régime réactionnaire fondé par l’AKP doit être connu comme un régime obscur qui se trouve son sens avec les massacres au lieu des grandes transformations. Combien de massacre aura lieu pour se voir par notre peuple que ce régime cause un désastre en imposant des mensonges de la paix, la stabilité, la conversion, la nouvelle Turquie et la vision de 2023.

Les personnes qui s’asseyent dans le fauteuil du pouvoir ont une grande responsabilité sur ces massacres. Le gouvernement d’AKP qui réalise la fondation d’un régime réactionnaire et collaborateur ne peut pas échapper la responsabilité de ce tableau où notre pays est devenu le pays des massacres. Les responsables de la souffrance vécue par notre pays vont sûrement rendre compte de tous.

Si notre pays ne se dégage pas ce régime obscur fondé par les mains d’AKP et il ne déclare pas sa libération du joug de l’impérialisme, les massacres ne se termineront pas.

Nous condamnons et anathématisons cet attentat terroriste.

Nous disons bon rétablissement à tous nos citoyens et nous souhaitons la patience aux familles de ceux qui ont perdu leur vie.

Le Mouvement Communiste de Turquie
Le Comité Central

Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents