Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
3 août 2022 3 03 /08 /août /2022 15:41
30 mars 2022 - Sur actu.fr - "C’est parti pour l’usine Siemens Gamesa au Havre (Seine-Maritime). (©Vinci Construction France, Jacques Basile)"

30 mars 2022 - Sur actu.fr - "C’est parti pour l’usine Siemens Gamesa au Havre (Seine-Maritime). (©Vinci Construction France, Jacques Basile)"

Le projet de parc éolien en mer ( offshore dans la langue dominante ) est gigantesque.  Au moment même où les premières fondations arrivent sur le site de Fécamp, le constructeur choisi pour la construction des éoliennes et qui a implanté une usine au Havre, Siemens Gamesa, envisage de supprimer 2500 emplois.  Dans quelle mesure le site du Havre est-il concerné ?  Ces projets d'éolien en mer sont titanesques.  Les multinationales choisies pour mener à bien ce projet d'intérêt public, dans un contexte de crise mondiale et de pénurie de matériaux, seront-elles à même de mener jusqu'au bout le projet dans lequel elles se sont engagées ?  Dans le monde capitaliste, le profit est roi.  Et c'est sur la base de profits jugés insuffisants par les actionnaires que Siemens Gamesa envisage de licencier 2500 salariés.

Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents