Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
30 avril 2022 6 30 /04 /avril /2022 14:31

Les États-Unis voulaient la guerre en Ukraine. Ils ont systématiquement ignoré les demandes de Moscou qui auraient pu désamorcer le conflit. Encore maintenant, ils sapent tout effort diplomatique et n’évoquent jamais de solution pacifique, préférant inonder l’Ukraine d’armes et voir le sang couler. Pire, le scénario de cette guerre a été soigneusement étudié par le Pentagone. Se pose alors la question: à qui profite le crime? En quittant ses fonctions en 1961, le président Eisenhower alertait sur l’influence exercée par le complexe militaro-industriel en évoquant le « risque d’une désastreuse ascension d’un pouvoir illégitime ». Mais rien n’a freiné depuis l’ascension des marchands d’armes qui pèsent de tout leur poids sur la politique étrangère des États-Unis. Cet article explique par le détail comment le complexe militaro-industriel tire un profit astronomique de la guerre en Ukraine. (IGA)

[...]

Extrait :

Fin mars, Greg Hayes, PDG de Raytheon Technologies, dans une interview accordée à la Harvard Business Review après le début de la guerre en Ukraine, a défendu la manière dont son entreprise allait tirer profit de ce conflit :

« Je ne m’excuse donc pas pour cela. Je pense qu’une fois de plus, nous reconnaissons que nous sommes là pour défendre la démocratie et le fait est que nous finirons par en tirer un certain bénéfice au fil du temps. Tout ce qui est expédié en Ukraine aujourd’hui, bien sûr, provient des stocks, soit du DoD [le ministère de la Défense], soit de nos alliés de l’OTAN, et c’est une excellente nouvelle. Un jour ou l’autre, nous devrons le réapprovisionner et nous verrons un avantage pour l’entreprise au cours des prochaines années. »

L'intégral sur le site "Investig'action"

 

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2022 2 25 /01 /janvier /2022 17:05
19 mars 2011 : Des manifestants à Saint-Paul, Minnesota, défilent contre les interventions et les dépenses militaires américaines. (Fibonacci Blue/Flickr/CC BY 2.0)

19 mars 2011 : Des manifestants à Saint-Paul, Minnesota, défilent contre les interventions et les dépenses militaires américaines. (Fibonacci Blue/Flickr/CC BY 2.0)

 

 

Source : Consortium News, Wiliam Astore
Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Des questions véritablement cruciales impliquant des centaines de milliards, voire des milliers de milliards de dollars des contribuables américains passent largement inaperçues, écrit William J. Astore.

 

Où allez-vous trouver l’argent ? Cette question hante les propositions du Congrès visant à aider les pauvres, les mal-logés et ceux qui luttent pour payer leur hypothèque, leur loyer ou leurs factures médicales, parmi tant d’autres questions domestiques essentielles. Et pourtant – divine surprise ! – il y a toujours beaucoup d’argent pour le Pentagone.

Pour l’année fiscale 2022, en fait, le Congrès se montre particulièrement généreux avec un financement de 778 milliards de dollars, soit environ 25 milliards de dollars de plus que ce que l’administration Biden avait initialement demandé. Même cette somme faramineuse sous-estime sérieusement le financement du gouvernement pour le vaste appareil américain de sécurité nationale qui, puisqu’il engloutit plus de la moitié des dépenses discrétionnaires fédérales, est véritablement la principale, bien que non officielle, quatrième branche du gouvernement de ce pays.

L’approbation finale du dernier budget militaire, officiellement connu sous le nom de National Defense Authorization Act (NDAA) de 2022, pourrait être reportée au mois de janvier, le Congrès se disputant sur diverses questions secondaires. Cependant, contrairement à tant de financements cruciaux pour les soins directs des Américains, n’imaginez pas une seconde qu’il ne sera pas adopté à la supermajorité. (Oui, le gouvernement pourrait effectivement être suspendu un de ces jours, mais pas – jamais ! – l’armée américaine) [En cas de consommation du bugdet annuel avant le 31 décembre,les services fédéraux se trouvent paralysés comme le 30 septembre 2021 et le Sénat et la chambre des représentant doivent autoriser une enveloppe supplémentaire, NdT].

[...]

La suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents