Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
17 février 2019 7 17 /02 /février /2019 17:58

Affiche de l’association anticommuniste Paix et liberté, 1952.

On peut tenir pour l’un des symptômes les plus caractéristiques des crises organiques l’emballement des événements, et la survenue à haute fréquence de faits ou de déclarations parfaitement renversants. En moins de 24 heures, nous aurons eu les enregistrements Benalla, aussitôt enchaînés avec une rafale de propos à demi-« off » signés Macron, et la mesure du dérèglement général est donnée à ceci que, dans la compétition des deux, c’est Benalla qui fait figure de gnome. En fait, on n’arrive plus à suivre.

 

Il le faut pourtant, car tout est magnifique. Macron en « off », c’est chatoyant. C’est qu’il est l’époque en personne, son plus haut point de réalisation : managérial, ignorant de tout ce qui n’est pas sa classe, le racisme social jusque dans la moelle des os, le mépris en toute innocence, et surtout l’absence complète de limite, de censure, de reprise de soi. C’est une compulsion venue de trop loin : dans l’instant même où il annonce sa propre réforme et jure de faire désormais « très attention » à ses « petites phrases », il se scandalise que le premier « Jojo avec un gilet jaune » ait « le même statut qu’un ministre ou un député » — « les petites phrases, j’arrête quand je veux », d’ailleurs « je commence demain ». Et c’est cet individu dont les « analystes » des grands médias se demandent « dans quelle mesure il tiendra compte des résultats du grand débat »… Mais peu importe, c’est tellement beau qu’on en reste émerveillé. Même une fiction à petit budget n’oserait pas se donner un personnage aussi énorme, aussi « cogné » — mais c’est sans doute le propre de cette époque que la fiction, même débridée, peine à se tenir au niveau de la réalité.[...]

Lire la suite sur le blog de Frédéric Lordon : https://blog.mondediplo.net/le-complotiste-de-l-elysee

Partager cet article
Repost0
15 février 2019 5 15 /02 /février /2019 19:03

Lien vers le site de l'ONU et extraits du communiqué des experts de l'ONU : https://www.ohchr.org/FR/NewsEvents/Pages/DisplayNews.aspx?NewsID=24166&LangID=F

Extraits de ce communiqué 

« Les restrictions imposées aux droits ont également entraîné un nombre élevé  d'interpellations et de gardes à vue, des fouilles et confiscations de matériel de manifestants, ainsi que des blessures graves causées par un usage disproportionné d’armes dites « non-létales » telles que les grenades et les lanceurs de balles de défense ou "flashballs", »

« La proposition d’interdiction administrative de manifester, l'établissement de mesures de contrôle supplémentaire et l’imposition de lourdes sanctions constituent de sévères restrictions à la liberté de manifester. Ces dispositions pourraient être appliquées de manière arbitraire et conduire à des dérives extrêmement graves, »

Lien vers l'article paru sur Huffingtonpost.fr ci-dessous :

 

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2019 2 22 /01 /janvier /2019 23:56
DES MANIFESTANTS A BOURGTHEROULDE LORS DU GRAND DEBAT D'EMMANUEL MACRON - Photo d'un journal anglais en ligne "The Star":

DES MANIFESTANTS A BOURGTHEROULDE LORS DU GRAND DEBAT D'EMMANUEL MACRON - Photo d'un journal anglais en ligne "The Star":

Après avoir fait organiser à sa main le fameux grand débat qu’il avait promis, Emmanuel Macron vient de se lancer dans une tournée de représentation que Johnny Hallyday n’aurait pas reniée. Devant les caméras qui relaient à satiété ses meetings, accompagné par l’adoration enthousiaste des éditorialistes, des chroniqueurs, et des intellectuels stipendiés, dans des villes mises en coupe réglée avec forces de l’ordre et blindés, il s’enferme dans une salle préalablement remplie des petits maires du coin, et Monsieur se livre à son show. La voix tremblante d’émotion et de ravissement des présentateurs télé vous annoncent, qu’exploit digne du Guinness des records, il a parlé plus de six heures. Mais tout à leur logorrhée d’admiration, journalistes et commentateurs commettent une grave erreur. Les phrases qui reviennent le plus souvent sont les suivantes : « il a retrouvé la verve de sa campagne électorale présidentielle. Il déroule brillamment son programme ».

Emmanuel Macron faisant la leçon à 600 maires normands à Bourgtheroulde ... © Abaca

Un président bat la campagne…

Eh bien c’est justement là que le bât blesse, et gravement. Monsieur Emmanuel Macron, comme il l’avait fait pour ses vœux du nouvel an, en désignant une partie du peuple français comme ennemi, ne se comporte pas en Président de la république, pour tous les Français. Il essaie de rassembler et d’élargir son camp, dans la perspective des élections européennes. Il est donc en campagne, à quatre mois de l’échéance. Problème c’est strictement illégal, et caractérise un comportement pénal.[...]

La suite sur le blog "Vu du droit" : http://www.vududroit.com/2019/01/grand-debat-macron-tour-illegal/

 

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2019 3 09 /01 /janvier /2019 15:16
Les jolis coups de Vinci dans les aéroports confortent son statut de favori pour rafler la mise dans la privatisation d'ADP

Moins de 15 jours après avoir raflé la concession à vie de l'aéroport londonien de Gatwick, Vinci a signé un accord avec le gouvernement portugais pour doubler les capacités aéroportuaires de Lisbonne. De quoi renforcer son statut de favori pour la privatisation d'ADP. Et faire oublier les actes de vandalisme sur les autoroutes en France.

Lire la suite dans La Tribune : https://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/les-jolis-coups-de-vinci-dans-les-aeroports-conforte-son-statut-de-favori-pour-adp-803146.html#xtor=EPR-2-[l-actu-du-jour]-20190109

 

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2018 3 26 /12 /décembre /2018 18:24
Partager cet article
Repost0
7 décembre 2018 5 07 /12 /décembre /2018 22:00
Le coût du capital ruine la France et ses salariés !
Partager cet article
Repost0
26 novembre 2018 1 26 /11 /novembre /2018 09:07

24 novembre 2018 – COMMUNIQUE DU PÔLE DE RENAISSANCE COMMUNISTE EN FRANCE.

« Pour que la révolution ait lieu, il ne suffit pas que les masses exploitées et opprimées prennent conscience de l’impossibilité de vivre comme autrefois et réclament des changements. Pour que la révolution ait lieu, il faut que les exploiteurs ne puissent pas vivre et gouverner comme autrefois. C’est seulement lorsque “ceux d’en bas” ne veulent plus et que “ceux d’en haut” ne peuvent plus continuer de vivre à l’ancienne manière, c’est alors seulement que la révolution peut triompher. » Lénine

Une étape nouvelle de l’affrontement de est ouverte en France

Quel que soit l’avenir proche du mouvement des , une étape nouvelle de l’affrontement de classes est ouverte en France.

Certes, la droite et l’extrême droite font et feront tout pour dévoyer le mouvement et exploiter ses faiblesses idéologiques et organisationnelles. Lesquelles résultent surtout de la désertion du combat d’idées par la fausse gauche européiste, par l’extrême gauche coupée des travailleurs (qui, dans leur masse, chantent la Marseillaise et vibrent encore au souvenir de la Révolution française), des confédérations syndicales institutionnalisées et d’un PCF qui n’en finit pas de renier la Révolution d’octobre et l’emblème ouvrier et paysan.

Mais l’essentiel n’est pas dans ces faiblesses indéniables qui exigent des communistes un travail d’explication et de fraternelle présence active dans le mouvement populaire.

L’essentiel c’est que des milliers d’hommes et de femmes dénoncent les inégalités de classe

[...]

La suite sur le site d'Initiative communiste : https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/quand-ceux-den-bas-ne-veulent-plus/?ct=t(RSS_EMAIL_CAMPAIGN)

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2017 7 19 /11 /novembre /2017 23:46

Billet invité

Une double polémique traverse aujourd’hui les divers courants de gauche, et au-delà. Celle qui d’une part est née des propos de Manuel Valls, ancien premier ministre, à la fois contre un institut de recherches, hautement respectable (l’IRIS) et contre Mediapart et d’autre part celle qui est née d’une caricature de Charlie-Hebdo contre Tariq Ramadan, et qui maintenant oppose ce journal à Edwy Plenel et à certains intellectuels.

Ces polémiques ne sont nullement liées, comme on voudrait le faire croire. Et l’on peut parfaitement rejeter les propos – assez indignes – de Manuel Valls et condamner ceux, non moins indignes, d’Edwy Plenel.

Valls et l’élection

Reprenons l’affaire. Manuel Valls se propage de plateaux radio en plateaux télé et tient des propos outranciers, dont il est coutumier, mais ici de manière répétée. Il faut comprendre pourquoi. Son élection, acquise d’extrême justesse, va être très probablement invalidée. Manuel Valls est donc en campagne. Il cherche à rassembler sur son nom tout ce qui traîne, rampe, dans son électorat. Il doit diaboliser son adversaire de France Insoumise, et pour cela il l’accuse d’être une « islamo-gauchiste ». On comprend la manœuvre. Elle est à l’image de Manuel Valls : détestable.

Mais, Valls s’est laissé emporter, et a depuis demandé que l’on coupe les financements publics à l’Institut des Relations Internationales et Stratégiques, l’IRIS, que dirige Pascal Boniface. Ce faisant, il a franchi une indiscutable ligne de fracture : celle qui oppose les démocrates à ceux qui ne le sont pas. On peut contester nombre de positions de Pascal Boniface. Je l’ai fait. Mais, d’une part la position d’un individu ne définit pas celle d’une organisation de recherche collective. D’autre part, vouloir priver l’IRIS de ses contrats est un appel à un acte de censure caractérisé. Car l’IRIS produit de nombreuses études qui sont très intéressantes. Je puis en partager les conclusions comme je puis les contester. Mais, elles ont toujours été une contribution importante au débat public. Etant moi-même victime d’au acte caractérisé de censure avec la suspension de mon carnet scientifique RussEurope, je ne puis que soutenir l’IRIS et dénoncer la manœuvre odieuse d’un politicien aux abois.

Edwy Plenel, Tariq Ramadan, et Charlie Hebdo

Cependant, cette triste affaire n’est nullement liée à l’autre, qui oppose Charlie-Hebdo à Edwy Plenel. Charlie a fait une de ses couvertures sur Tariq Ramadan, à la suite de la mise en cause de ce personnage dans des affaires de viols (et il convient de souligner qu’il a été suspendu de son enseignement par l’Université ou il enseigne). Edwy Plenel est connu pour sa proximité, non dénuée de critiques, avec Tariq Ramadan. D’où la polémique. Sur France Info, Plenel a déclaré : ”La Une de Charlie Hebdo fait partie d’une campagne générale, que l’actuelle direction de Charlie Hebdo épouse, [menée par] Monsieur Valls et d’autres qui le suivent”. C’est déjà un amalgame osé (surtout pour quelqu’un qui s’en va criant sur tous les toits « pas d’amalgane »). Charlie-Hebdo ne mettait nullement en cause les musulmans mais une personne. Plenel est revenu dans ce même interview et a prononcé alors des mots qui résonnent sinistrement : « La « une » de Charlie Hebdo fait partie d’une campagne générale de guerre aux musulmans ». Ce sont des paroles inouïes, et d’une gravité sans précédent. Elles ont appelé une réponse de la part du rédacteur en chef de Charlie Hebdo, Riss, qui le 15 novembre 2017, dans l’éditorial du n° 1321 de ce journal, les a dénoncées dans des termes très forts.[...]

Lire la suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2017 7 29 /10 /octobre /2017 05:43

 |   |  sur le site de La Tribune

Le PFU permettrait aux 1% les plus riches d'économiser 4.225 euros par an par ménage.
Le PFU permettrait aux 1% les plus riches d'économiser 4.225 euros par an par ménage. (Crédits : Flickr/Michael Ivanov. CC License by.)

Les 1% les plus aisés concentreront 44% du gain permis par la mise en place d'une flat tax sur les placements financiers, selon les estimations du gouvernement transmises au rapporteur de la Commission des finances du Sénat. À cela, il faut ajouter les 3,6 milliards d'euros d'économie que cette frange de la population réalisera grâce à la fin de l'ISF...

Lire la suite en cliquant ci-dessous:

 

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2017 6 14 /10 /octobre /2017 03:39

par Olivier Petitjean sur le site "Observatoire des multinationales"

« Chantier colossal », « troisième révolution urbaine », « porte d’entrée de l’Europe continentale »… Autour du Grand Paris, immense projet de réaménagement urbain touchant toute la métropole, les discours s’enflamment. Mais sur le terrain comme en coulisses, les grues, tunneliers et autres bétonnières s’apprêtent à imposer leur loi, loin du contrôle des citoyens. Entre les constructions de tours, l’extension des lignes de métro, ou les grands projets comme Europa City, les promoteurs et autres géants du BTP se frottent déjà les mains.

Depuis l’annonce officielle de la tenue des Jeux olympiques à Paris en 2024, le calendrier du Grand Paris semble s’accélérer. Au nord de l’agglomération, la mairie de Gonesse a validé fin septembre la modification de son plan local d’urbanisme pour faire place à Europa City, hybride entre centre commercial et parc d’attractions, dont le promoteur, une filiale d’Auchan, présentait dans la foulée une nouvelle mouture, destinée à répondre aux critiques que le projet suscite. Des travaux sont engagés sur la ligne de métro 15-Sud, entre Pont de Sèvres et Noisy-Champs, le premier tunnelier devant entrer en action très prochainement à Champigny.

[...]

Lire la suite en cliquant ci-dessous :

 

Partager cet article
Repost0

Articles Récents