Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
16 juin 2020 2 16 /06 /juin /2020 17:13
Rouen - 16 juin

Rouen - 16 juin

2500 à Rouen.  A 9h 30 devant le CHJU.  La police a dû revoir ses chiffres à la hausse.  Ceux qu'elle avait prévus n'étaient vraiment pas suffisants ... CGT, FO, SUD, Unsa- et deux collectifs -Inter-Urgences et Inter-Hôpitaux- avaient oeuvré à la mobilisation.  Ils ont réussi.  Les personnels de l'hôpital public, du CHU, du centre Becquerel, mais aussi des personnels du privé, par exemple de Korian "Les cent clochers", et des personnes solidaires.  Des personnels de la clinique Saint-Hilaire sont sortis pour applaudir et soutenir les manifestants.  Des aides soignant-e-s, infirmières et infirmiers, brancardiers, des médecins aussi.  On a même vu des militants de la CFDT, pourtant absente de l'appel national.

Les manifestants ont marché - longtemps - vers l'ARS, l'Agence Régionale de Santé pour y être reçus.  Salués par les klaxons des routiers, des automobilistes, les sirènes des pompiers et des ambulances.

Ils entendaient faire pression sur le gouvernement au moment où se tient le Ségur de la Santé qu'ils craignent très insuffisant.  La solidarité exprimée si théâtralement par le chef de l'Etat a disparu.  En effet, les directeurs d'hôpitaux semblent poursuivre la programmation des suppressions de lits.  Les moyens dont a besoin l'hôpital sont oubliés.  La revalorisation des salaires et des métiers est évoquée mais jamais concrètement.  C'est tout cela qu'ont voulu réclamé, très fortement, les personnels de santé.

Le gouvernement ferait bien de ne pas être sourd à cette mobilisation importante juste au sortir du confinement. 

Mots d'ordre relevés

"J'ai pas eu le covid, mais ils m'ont donné la rage"

"Revalorisez nos salaires"

"L'hôpital se fout de la charité"

et d'autres sur les revalorisations salariales ou les lits supprimés ...

Puis la manifestation s'est rendue devant la Cité administrative pour réclamer la réintégration d'Antony Smith, inspecteur du travail, mis à pied pour avoir tenté de remplir sa mission de protection des salariés face à la pandémie.

 

Partager cet article

Repost0

Articles Récents