Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
13 août 2019 2 13 /08 /août /2019 14:19

Cet article est reposté depuis Commun COMMUNE [le blog d'El Diablo].

À l’intérieur de l’usine Scop Ti de Gémenos. Image de Reporterre

À l’intérieur de l’usine Scop Ti de Gémenos. Image de Reporterre

Quand une coopérative ouvrière relance la culture locale du tilleul

27 juillet 2019 / Pierre Isnard-Dupuy et Pascal Hennequin (Reporterre)

Après quatre ans de combat, les ouvriers de l’usine Fralib-Unilever, près de Marseille, ont empêché la délocalisation de leur usine de thé et d’infusion. Dans leur élan, ils ont fondé la coopérative Scop Ti et relancé la production du tilleul des Baronnies provençales, effondrée à cause de la concurrence chinoise et latino-américaine.

Cueillette à la saquette sur l’arbre.

  • Pierrelongue (Drôme) et Gémenos (Bouches-du-Rhône), reportage

« Le tilleul, ça ne rapporte plus... C’est encore un produit qui va se perdre ! », s’exclame Pierre Peydier en sortant de sa maison de Pierrelongue, dans la Drôme. Peu avant 8 heures du matin, entre le village et la rivière Ouvèze, le vieux monsieur quitte l’ombre bénéfique du grand tilleul attenant à son habitation, pour aller travailler son potager. Dans l’arbre, chargé de milliers de fleurs bien jaunes et odorantes, quelques abeilles butinent déjà. Une fois sèche, la bractée de tilleul [1] est utilisée en parfumerie ou en herboristerie, pour concocter des infusions. Ses bienfaits sont nombreux : elle apaise les troubles nerveux, les migraines, les insomnies...

[...]

La suite sur Reporterre : https://reporterre.net/Quand-une-cooperative-ouvriere-relance-la-culture-locale-du-tilleul

ou ci-dessous sur le site d'El Diablo

Partager cet article
Repost0

Articles Récents