Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 11:49
A Kessariani, ville de 26.450 habitants dans l'Attique, les élections municipales ont tourné à l'affrontement entre SYRIZA et le Parti communiste grec (KKE). Malgré l'abstention massive (67%), le KKE remporte la mairie avec 51,34% des voix.
KKE-Kessariani.jpg

La fin de la division de la gauche grec n'est toujours pas à l'ordre du jour à Kessariani comme le reste du pays. Le second tour des municipales anticipées dans cette ville voyait un affrontement entre le maire sortant (SYRIZA) George Kondostavlos et le communiste Elias Stamelos. 

Le candidat du Rassemblement démocratique (KKE), Elias Stamelos, a défait le maire sortant George Kondostavlos (SYRIZA). Le candidat communiste recueille 51,34% des voix (3933 suffrages) et devance de 205 voix le maire sortant (48,66%). Pour les communistes l'enjeu était important, l'ancien maire était un membre fondateur du SYNASPISMOS, cette scission de l'aile droite du KKE qui a donnée naissance à SYRIZA. 

Lors du premier tour le maire sortant George Kondostavlos (SYRIZA) est arrivé en tête de la municipale avec 26,26% des voix suivit par la liste communiste 22,36% et celle du PASOK (une voix de retard sur le KKE). Avec cette victoire à Kessariani, le KKE gère désormais 5 villes dans le pays.

 

article et traduction Nicolas Maury

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents