Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 09:00

Au moment où les très européistes Valls et Hollande annoncent une cure d'austérité encore jamais osée en France, nous publions ici un article repris en Février 2013 par François Asselineau, président de l'UPR.  Les fonctionnaires apprécieront, eux dont les salaires doivent être gelés de 2010 à 2017 !  Les salariés aussi seront sensibles aux privilèges des fonctionnaires européens quand le gouvernement français leur demande de payer davantage d'impôts et gèle la totalité des allocations sociales.

 

Voici donc les salaires et avantages sociaux des eurocrates.  Un empire a toujours besoin de fonctionnaires zélés pour faire appliquer une politique inique.  C'est pour cela qu'ils sont si protégés et si bien payés.  Et c'est pour cela qu'ils défendent si bien la politique scélérate de la commission et des dirigeants politiques européens.

 


Le journaliste correspondant du journal Libération à Bruxelles, l'ultra-européiste Jean Quatremer, vient de publier sur son blog intitulé "COULISSES DE BRUXELLES" un article spécifique consacré aux salaires mirobolants des fonctionnaires européens. Il y récapitule ce que gagne un fonctionnaire européen.


Il y a 16 grades, 1 pour le plus bas, 16 pour le plus haut. Il s’agit de la grille fixée par le règlement du 20 décembre 2010, sans tenir compte des indexations intervenues depuis et qui se montent à plus de 4 %.


Les salaires MENSUELS sont les suivants :

  • pour le grade 1 (fonctionnaires au bas de la hiérarchie) : de 2654 à 3003 € /mois,
  • pour le grade 2 : de 3003 à 3398 € /mois,
  • pour le grade 3 : de 3398 à 3844 € /mois,
  • pour le grade 4 : de 3844 à 4350 € /mois,
  • pour le grade 5 : de 4350 à 4921 € /mois,
  • pour le grade 6 : de 4921 à 5568 € /mois,
  • pour le grade 7 : de 5568 à 6300 € /mois,
  • pour le grade 8 : de 6300 à 7128 € /mois,
  • pour le grade 9 : de 7128 à 8065 € /mois,
  • pour le grade 10 : de 8065 à 9125 € /mois,
  • pour le grade 11 : de 9125 à 10.324 € /mois,
  • pour le grade 12 : de 10.324 à 11.681 € /mois,
  • pour le grade 13 : de 11.681 à 13.216 € /mois,
  • pour le grade 14 : de 13.216 à 14.954 € /mois,
  • pour le grade 15 : de 14.954 à 16.919 € /mois,
  • pour le grade 16 : de 16.919 à 18.371 € /mois (fonctionnaires au sommet de la hiérarchie).


Ces salaires sont versés sur 12 mois.

-------------------------------------------

Au salaire brut, il faut ajouter des privilèges proprement stupéfiants :

  • une indemnité d'expatriation de 16 % du salaire (pour les non-Belges ou ceux qui n’avaient pas leur domicile en Belgique antérieurement à leur recrutement,) ou de dépaysement (4 %),
  •  la gratuité de l’école européenne (les non-fonctionnaires y ont exceptionnellement accès, mais doivent payer entre 5000 et 10.000 € par année scolaire), 
  • de généreuses allocations familiales (373 € par enfant et par mois jusqu’à 26 ans),
  • une allocation de naissance (198 € à chaque enfant),
  • une allocation de foyer (170 € par mois majorés de 2 % du traitement de base),
  • une allocation scolaire (253 € par enfant et par mois),
  • une allocation d’installation (839 € pour une famille, 497 € pour un célibataire, versés lors de l’installation).
  • un aller-retour par an dans leur pays d’origine (et des jours de congé supplémentaires selon la distance : 6 jours au-delà de 2000 km, un calcul qui a dû être fait avant l’invention de l’avion...),
  • les femmes ont droit à 20 semaines de congé maternité,
  • les congés payés sont compris entre 24 et 30 jours ouvrables,
  • la retraite représente 70 % du montant du dernier salaire,
  • en vertu de l'accord de siège conclu entre l'Union européenne et la Belgique, les fonctionnaires sont dispensés de payer la TVA sur tous leurs achats lors de la première année d'installation,
  • les fonctionnaires européens payent des cotisations salariales et des impôts (contrairement aux employés du FMI, de l’OCDE, de l’ONU ou de l’OTAN) qui sont exemptés de taxe. L’impôt est cependant très favorable puisqu’il est calculé sur 90 % du salaire de base (hors 16 % et allocations diverses) et les barèmes sont très bas, tandis que les différentes cotisations sociales sont dérisoires (par rapport à ce qu'elles coûtent dans un pays comme la France) : 11,3 % pour la retraite, 1,70 % pour la santé, 0,10 % pour les accidents du travail et, pour les contractuels et temporaires, 0,81 % pour l’assurance chômage.
  • une "remise diplomatique" À VIE accordée par les constructeurs d'automobiles, qui va de 7 à 20 %, ce qui remet une  berline allemande Mercedes à 60% de son prix en France, compte tenu de la somme des dégrèvements.


[source : http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2013/02/tout-ce-que-vous-avez-toujours-voulu-savoir-sur-le-salaire-des-eurocrates-sans-jamais-oser-le-demand.html#more]





CONCLUSION : L'INDÉCENCE DE L'ARISTOCRATIE BLEUE AUX ÉTOILES D'OR

Ce que Jean Quatremer ne précise pas, c'est que les fonctionnaires européens peuvent partir à la retraite et liquider leur pension de retraite mirobolante à partir de 15,5 années de travail (contre 42 années de cotisation en France !).

Ainsi donc les fonctionnaires européens bénéficient d'une situation de monopole, n'ont à craindre aucune concurrence ni aucune privatisation, font leurs achats dans une sorte de "duty free shop" permanente, vivent comme des nababs avec des salaires luxueux et des retraites très grassement financés par les prélèvements obligatoires sur les contribuables, payent des impôts dérisoires, et partent à la retraite au bout de 15 ans.

Comme si ce train de vie digne des Mille et Une Nuits n'était pas en soi suffisamment indécent, en ces temps de crise et d'appauvrissement général du fait de la politique qu'elle impose au continent, cette aristocratie bleue aux étoiles d'or a de surcroît le culot d'exiger des salariés des États-membres de l'UE, y compris des pauvres et des chômeurs, des sacrifices considérables sur des situations infiniment moins favorables que les leurs.

La situation ainsi décrite par le journaliste de Libération - que l'on ne peut pas soupçonner d'être anti-européen - défie l'imagination et conforte pleinement ma conférence "L'EUROPE, C'EST LA PAIE" (que l'on peut visionner ici : http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/leurope-cest-la-paie)

Une telle indécence, conjuguée avec une telle inconscience, est confondante et signe la prochaine explosion générale d'une structure non seulement tyrannique mais insolente et méprisante devant les souffrances qu'elle crée.  

François ASSELINEAU

13 février 2013

Partager cet article
Repost0

commentaires

Dominique 20/04/2014 09:48


Une amie belge nous communique


A cette indécence,, il faut peut-être ajouter que, par contre la pauvreté, gagne une part de plus en plus importante de la population bruxelloise





Bruxelles (189ème) figure parmi les régions les plus
pauvres d'Europe sur les 195 régions européennes présentes dans l'étude de l'Institut Wallon de l'Evaluation, de la Prospective et de la Statistique (IWEPS). Avec moins de 1000 euros par mois
pour une personne isolée et moins de 2.100 euros pour un couple avec deux enfants, la Wallonie peut être comparée au Portugal. Et Bruxelles à Chypre ou à la Grèce.







En Belgique, le seuil de pauvreté s’élève
aujourd’hui à 1.000€ par mois pour une personne vivant seule et à 2.101€ pour un ménage composé de deux adultes et deux enfants. Ce « seuil » est un indicateur utilisé à
travers le monde. Il correspond à 60 % du revenu médian du pays de référence. Le revenu médian est le revenu qui divise la population en deux parties égales : 50 % de la
population a un revenu supérieur, l’autre moitié a un revenu inférieur.


Bruxelles est la région du pays où le pourcentage de la population qui vit au-dessous de ce seuil est le plus élevé. En 2008, il s’agissait de 26% (contre 10,1% en Flandre et 19,5% en
Wallonie). En 2012, on parle déjà de 27,8% des Bruxellois. On peut néanmoins estimer que le taux de pauvreté bruxellois est certainement supérieur à ces chiffres dans la mesure où les coûts du
logement et d’autres biens de base sont plus élevés à Bruxelles alors que le revenu médian est calculé à partir d’une moyenne nationale. En d’autres termes, avec 1.000 € par mois, un isolé
bruxellois acquiert beaucoup moins de biens de bases que les autres Belges. (Source: forum bruxellois de lutte contre la pauvreté).   Dominique

Articles Récents