Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 18:02

CGT-cheminots2.jpg

 

Appel à la grève de la Fédération CGT des Cheminots 

Les orientations libérales dictées à l'échelle de l'Europe impactent nos conditions sociales,de vie et de travail. Elles touchent à l'exercice de nos métiers, et détériorent le service public dû aux usagers en proximité.

 

Le 4ème paquet européen est une véritable attaque frontale contre le service public ferroviaire et nos garanties collectives. Il porterait l'estocade d'un processus commencé en 1991 qui vise la destruction des entreprises historiques, comme la SNCF, au nom de la libre concurrence. Les cheminots subissent tous les jours les conséquences de la libéralisation (suppressions d'emploi, réduction des coûts, baisse des salaires).  L'ouverture du marché mènerait à un recours plus fréquent à l'externalisation, la sous-traitance, à l'augmentation du nombre d'emplois précaires et intérimaires, à une hausse de la charge de travail et à toujours plus de flexibilité. Une mise en péril inévitable de la sécurité, de la sureté et de la qualité de service

 

De la réforme du système ferroviaire à son « excellence » président ?

 

La libéralisation du transport ferroviaire européen touche directement l'avenir de la SNCF. Le projet de loi concernant la réforme du système ferroviaire marqué de ce dogme libéral, est loin de répondre aux besoins de la nation, que ce soit en matière de gouvernance, de financement, d'organisation de la production et de conditions sociales des cheminots. Rien n'impose l'éclatement de la SNCF en trois EPIC, comme le prévoit le gouvernement dans son projet.

 

Après le drame de Brétigny-sur-Orge et les accidents mortels du travail, le naturel reprend le dessus, avec, pour la direction SNCF, le business comme seul objectif. Les dérives du passé sont actualisées dans un nouveau projet nommé « EXCELLENCE 2020 » avec de nouvelles réorganisations, des réductions budgétaires, des filialisations et externalisations.

 

La CGT a des propositions que ni le gouvernement, ni la direction ne contestent.

 

C'est donc bien le rapport de force qu'il faut construire pour imposer d'autres choix !

 

Il n'est pas question d'enterrer la nécessité d'une réforme pour attendre le quatrième paquet ferroviaire. Le gouvernement français et les directions de la SNCF et de RRF doivent prendre en compte notre projet «  LA VOIE DU SERVICE PUBLIC SNCF ».La Fédération CGT des Cheminots exige un véritable débat public.

 

La CGT revendique :


=>La communication des enquêtes et études suite à la catastrophe de Brétigny ;


=>La ré-humanisation des gares et trains afin d'améliorer la sécurité des circulations et des personnes.


=>Une réévaluation importante des effectifs de l'EPIC par des recrutements au cadre permanent pour 2013 ;


=>Une meilleure mutualisation des moyens en articulant les organisations du travail autour des métiers afin d'améliorer les conditions de travail des cheminots et la qualité du service public ;


=>Des augmentations générales des salaires pour 2013.

 

La Fédération CGT appelle tous les cheminots à agir par la grève le 9 Octobre 2013 pour rejeter les thèses libérales contenues dans le 4è paquet ferroviaire européen, pour une autre réforme du système ferroviaire unifié à l'appui d'une SNCF intégrée, pour l'emploi à statut, de meilleurs salaires et conditions de travail, et pour défendre notre régime spécial de retraite.

 

La Fédération CGT des Cheminots a déposé un préavis national de grève du MARDI 8 OCTOBRE 2013 à 19h.00 au JEUDI 10 OCTOBRE 2013 à 8h.00 . Il couvre l'ensemble des personnels et ceux amenés à les remplacer.

 

 

 

 Site de la Fédération CGT des cheminots

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents