Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
24 octobre 2014 5 24 /10 /octobre /2014 16:39

cgt-mines-energie

 

Communiqué du 23 octobre 2014

La presse fait état d’une retraite complémentaire de l’ex-groupe SUEZ au bénéfice de Gérard MESTRALLET pour un montant de 833 641 euros.

 

Pour cela, le Groupe aurait provisionné quelques 103 millions d’euros pour les retraites chapeaux des 20 membres du comité de Direction de GDF SUEZ.

 

Pour la seule retraite complémentaire de Gérard  MESTRALLET, la provision s’élèverait à plus de 21 millions d’euros.

 

La CGT demande à la Direction Générale des éclaircissements sur le montant des retraites chapeaux et des provisions correspondantes.

 

Alors que des milliers de salariés du Groupe subissent une détérioration de leurs conditions de travail, alors que beaucoup vivent avec des salaires du niveau du SMIC, alors que le Groupe a mis en place un plan de rigueur énorme de l’ordre de 4,5 milliards d’euros, ils voient leur patron s’octroyer des modalités de retraite hors de l’entendement !

 

Après les guerres de pouvoir, les retraites dorées !

 

source : CGT mines énergie

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents