Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 18:55

 

irlande-eau.jpg

 

Depuis 1997, l’usage de l’eau est gratuit en Irlande. Le gouvernement de l’époque avait estimé que la pause de compteurs était «peu rentable au regard des revenus générés». Le coût de la distribution et du traitement de l’eau potable était pris en charge par les impôts.


La fin de la gratuité de l’eau fait partie d’une série de réformes demandées par la troïka (Commission européenne, Fonds monétaire international et Banque centrale européenne) en 2010 en échange « du programme de sauvetage du pays« .

Selon "Courrier International", le ministre du budget et des réformes, Brendan Howlin a déclaré « Nous n’avions pas le choix. Il nous était impossible de dire non à la troïka ».

Cette décision a soulevé l’indignation de la population  qui craint la privatisation du service de l’eau et qui aurait comme conséquence une hausse de prix et une érosion des aides pour les plus démunis.


Le 11 octobre 2014 ,80.000 personnes ont manifesté à Dublin. Samedi 1er novembre plus de 120.000 manifestants ont défilé dans plusieurs villes à l’appel de syndicats et partis politiques comme People Before Profit et le Sinn Féin.

La colère est d’autant plus importante que la société semi-publique chargée de mettre en place les compteurs, Irish Water est fustigée pour les bonus qu’elle entend payer à ses responsables. Ceux-ci pourront toucher un supplément allant jusqu’à 19% de leur salaire fixe si leurs performances sont très bonnes. Dans un contexte d’austérité imposée à la population, le ministre du budget a été contraint de déclarer au Irish Times qu’il ne devait pas y avoir de bonus.


Lors d’une législative partielle organisée en septembre, 57 % des électeurs ont voté pour des candidats hostiles à la mesure de facturer l’eau et seulement 17 % pour des partis de la coalition gouvernementale.

« Il ne s’agit pas que de l’eau, mais de ce qui s’est passé ces cinq dernières années» déclare un manifestant  (propos rapporté par "Le Monde").

 

source: POI

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents