Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 14:37

MEDEF-requins

 

Envoyé mardi 28 octobre 2014 aux organisations syndicales, un « document de travail » émanant du MEDEF, de la CGPME et de l’Union professionnelle artisanale (UPA) propose de remplacer toutes les instances représentatives du personnel dans les sociétés d’au moins 50 salariés par un unique « conseil d’entreprise ». Les organisations patronales entendent ainsi « simplifier » les obligations découlant des actuels seuils sociaux en prenant modèle sur les « Betriebsrat » (comités d’entreprise) allemands.


Ces conseils seraient élus tous les quatre ans et cumuleraient l’ensemble des prérogatives des délégués du personnel et syndicaux, du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) et du comité d’entreprise.


Le « conseil d’entreprise » deviendrait donc l’unique représentation du personnel dans ces sociétés et seraient seul habilité à négocier des accords, en lieu et place des syndicats.


La proposition du Medef aurait aussi pour conséquence la suppression du seuil de 11 salariés qui impose aujourd’hui l’élection de délégués du personnel. Les élus du personnel siégeant dans ces conseils pourraient recevoir une « formation de qualité touchant notamment à la compréhension des enjeux économiques et sociaux de l’entreprise » et les compétences acquises au cours de leur mandat seraient « valorisées »…


Marie-Alice Medeuf-Andrieu, la représentante de FO aux négociations « sur la modernisation du dialogue social » a qualifié cette proposition du Medef de « provocation inacceptable » visant à « déconstruire le dialogue social ».

 

 

 source: POI

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents