Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 00:04

Des esclaves pour pas cher

 

Nous reproduisons ci-dessous un document déjà paru sur des blogs amis : ceux de Canaille le Rouge et Roger Colombier.  Merci à eux.

 

 

Voici ce que l'UE, issue de la CEE, voulue et créée par les serviteurs européens des américains  pour mener le combat de la guerre froide anti-communiste sur le sol européen, permet aux patrons français : embaucher ou plutôt acheter à bas prix, sans tenir compte du code du travail français, des travailleurs venus d'autres pays européens.


En 2005, c'est précisément ce qu'avaient rejeté les électeurs français en votant NON au traité constitutionnel : ça s'appelle la souveraineté populaire.  Et selon la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, aucun pouvoir ne saurait lui être supérieur.  Le peuple souverain ne voulait pas de la concurrence libre et non faussée qui permettait cette concurrence entre travailleurs.  Mais, un an plus tard, les parlementaires de droite et socialistes votaient le même traité capitaliste rejeté en 2005 en lui donnant un autre nom: le traité de Lisbonne.  C'est cette forfaiture qui ouvre la voie à ces pratiques esclavagistes.

 

Voici ce document montrant comment une officine vend des travailleurs polonais ou roumains à des patrons français peu scrupuleux.  Et cela grâce au vote anti-constitutionnel et à la trahison de  deux partis de droite.  Le premier, le plus ancien : l'UMP, le second, le deuxième parti de droite européen : le PS.

 

Le vote du Congrès pour le traité de Lisbonne en 2007 a permis cela :

 

 

pub interim


Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents