Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 16:48

 

Honneur aux cheminots, déterminés, lucides


Hier, aujourd'hui, en Seine-Maritime, les cheminots ont voté la fin de la grève.  Ils n'ont pas obtenu le report du débat parlementaire.  Les modifications proposées sont mineures.  Mais le pouvoir, les "élites" technocratiques et politiques, ont dû prendre conscience qu'ils étaient nombreux à s'opposer massivement et de façon déterminée à la réforme ferroviaire initiée par le conseil européen et le gouvernement français.  Tout a été tenté pourtant contre eux.  Discours dominant médiatique anti-gréviste, manipulations des mêmes médias ( notamment les micro-trottoirs dans les gares dans lesquels les journalistes avaient visiblement ordre de chercher l'usager mécontent et hostile à la grève ), experts en tout genre, ténors politiques socialistes et de droite, tous du même avis : pour la contre-réforme. Le débat parlementaire n'est pas fini. Les parlementaires devraient se souvenir que même si la reprise a été décidée, les cheminots restent mobilisés et ceux qui les ont soutenus également.  Ils devraient aussi mesurer à quel point l'exaspération des salariés est à son comble. 

 

 Certains socialistes disent aujourd'hui critiquer le gouvernement Valls-Hollande et ne plus vouloir d'une politique d'austérité.  C'est un progrès : ils ont voté le pacte Sarkozy-Merkel-Hollande,  l'ANI, le pacte de compétitivité ....  Mais encore un effort : rompre avec l'austérité suppose en finir avec les dogmes d'"une concurrence libre et non faussée".  Cela commence en France, par des votes d'opposition aux politiques franco-européennes de déréglementation des services publics, de casse de la SNCF, de casse de la sécurité sociale et de la santé, de mise en concurrence des travailleurs entre eux, de casse du code du travail, à la réforme ( patronale) de l'inspection du travail ... Et bien sûr on attend le vote contre le pacte de responsabilité (  d'austérité).

 

Députés et sénateurs, votre vote révèlera de quel côté vous vous situez : avec les salariés ou contre eux.

 

Quant aux salariés, se mobiliser dans les luttes pour briser le carcan européen devient pour eux un objectif incontournable.

 

Action Communiste

 

declacgtsud190699510604499-8230549141907


 


Partager cet article
Repost0

commentaires

Y
<br /> Entièrement d'accord avec toi. désolée de voir ce commentaire tardivement mais la gestion d'un blog est chose compliquée pour moi.<br /> <br /> <br /> Y a t-il des publications du pcf du Var sur cette question ?  En Seine-Maritime, excepté l'intervention du sénateur communiste Thierry Foucault, je n'ai pas vu grand soutien des élus<br /> communistes qui étaient plutôt attentistes me semble-t-il.<br /> <br /> <br /> je pense que le PCF est en grande difficulté actuellement.  Faire l'union avec les socialistes dans les municipalités, les départements, les régions et les dénoncer au plan national, pas<br /> facile facile.  De quoi désorienter les militants. Faut dire qu'on voit des choses surprenantes : à Saint-Etienne du Rouvray les socialistes élus disent n'avoir rien à voir avec les<br /> sociaux-démocrates du gouvernement ... Mais les députés socialistes ont comme un seul homme voter la réforme ferroviaire, même les "rebelles" ...  Ah, Pierre Laurent en rêve : une nouvelle<br /> Union de la gauche avec des socialistes dissidents et un nouveau parti social-démocrate, une nouvelle illusion pour les salariés! C'est à cela que travaille le dirigeant du PCF aujourd'hui. <br /> Y.Genestal<br />
Répondre
J
<br /> Je persiste et signe mon commentaire du 17<br /> <br /> <br /> Laurent ,Chaissaigne et Le Paon sont dans l'imposture.<br /> <br /> <br /> Les communistes de Saint Quentin se sont désoladirés du député Chaissaigne<br /> Chez moi dans le var ce qui reste du p"c" salue l'UNSA<br /> <br /> <br /> Lénine reviens ! <br /> <br /> <br /> NB je suis un de vos camarades qui s'est mis de lui-mÊme en dehors du Parti<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre

Articles RÉCents