Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 17:09

La CGT manifeste contre la suppression des élections prud'homales

http://img.over-blog.com/356x142/0/24/81/01/Elections-professionnelles/2015-prud-homales-01.jpg

Le ministre du travail veut supprimer les élections prud'homales. Après le travail (surtout le salarié !), c'est maintenant la démocratie coûterait trop cher. Cette nouvelle réforme est une réforme antisociale. L'union locale CGT du Havre, a organisé un rassemblement devant le tribunal de sprud'hommes.

 

 

Le gouvernement a annoncé qu’il reportait la réforme après les élections municipales; il veut supprimer les élections prud’homales sous prétexte que la participation y serait de plus en plus faible.

Ces élections, qui ont lieu tous les cinq ans (les dernières datent de 2008 !), ont pour but d’élire des conseillers prud’homaux. Élus par les salariés et les employeurs, on compte 14 500 conseillers prud’homaux, en France. Les listes de candidatures sont établies pour chaque conseil de prud’hommes, par section et par collège distinct. 

Ces juges sont paritaires et non-professionnels. ils arbitrent des litiges entre salariés et employeurs; si le ministre Sapin allait jusqu'au bout de son projet, ils seraient désignés (mais pour les salariés seulement ! Attention !) sur la base de la "représentativité" (mais calculée nationalement !), et non plus élus directement par les salariés.

On voit ce que cette méthode donne, employée à Dieppe pour désigner les représentants des salariés à la médecine du travail: CGT 1 siège; CFTC 2 sièges ! La majorité devient la minorité ! 

Alors que la CGT, dans la grande région dieppoise, est largement 1ère aux élections, avec 39,6% des voix, et majoritaire absolue en sièges aux prud'hommes, la CGT n'a eu le droit qu'à un seul représentant à la médecine du travail,... alors que la CFTC en a deux: cherchez l'erreur ! Où est la démocratie ! (En fait c'est de la "démocratie" sauce "ancien régime" ! Le pouvoir choisit à la place du citoyen, et transforme le citoyen en "sujet" !)

Car la CFTC n'est même pas représentative localement, car les salariés ne lui accordent que 8% de leurs suffrages et aucun élu aux prud'hommes ! autant dire que les salariés dieppois ne lui font pas confiance !

Comme pour la médecine du travail, les salairés n'auraient plus leur mot à dire: "on" choisira pour eux les juges qui seront dignes de les défendre, alors que c'est leur avenir qui se joue ! Si cela se passait dans un autre pays, les journalistes appelleraient cela de la dictature !

La réforme reportée après les élections municipales.

Cette réforme, que le gouvernement voulait faire voter en même temps que le projet de loi sur la formation professionnelle, a été repoussée de trois mois. Le gouvernement soumettra aux députés un projet, mais seulement après les élections municipales; avant c'était sans doute trop "chaud".

Il demandera, donc, l’autorisation de passer cette réforme par ordonnance (quelle belle démocratie !), c'est à dire qu'elle ne sera pas débattue au Parlement.

Les 14 500 juges prud’homaux devront donc attendre pour savoir à quelle sauce ils vont être mangés.

 

Lu sur le site de l'UL-CGT de Dieppe

Signez la pétition pour les élections prud'homales.  Trouvez le lien sur le site des syndicats CGT du Havre

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents