Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 22:25

Lu sur "canempechepasnicolas".  Cliquez sur le titre ci-dessous pour aller sur le blog de Jean Lévy.

La CGT appelle à la grève le 4 novembre dans les transports pour la défense du service public et contre le "dumping social"

 

Le syndicat appelle les salariés des transports à une mobilisation nationale

le 4 novembre

pour la défense du service public

et contre le «dumping social».

Des rassemblements seront organisés dans plusieurs villes de France, dont Paris.

La journée de mobilisation devrait avoir un impact sur la SNCF, les transports urbains (tramway, métro, RER), le maritime, l'aérien et l'aéroportuaire, le fluvial et les routes, selon l'Union Interfédérale des Transports, qui regroupe les sections CGT du secteur, à l'origine du mouvement.

La fédération CGT des Services publics, qui s'est jointe au mouvement, a déposé un préavis de grève ce même jour.

Des rassemblements seront organisés

dans plusieurs villes de France, dont Paris.

A cause de la politique de «privatisation» et de «mise en concession» menée dans le secteur des transports, «c'est l'usager qui est le perdant car cette logique du ‘bas coût' assure un service dégradé», écrit la CGT-Cheminots dans un communiqué. «Ces orientations remettent bien souvent en cause la sécurité dans les transports», selon le syndicat, qui «exige l'arrêt des politiques qui cassent les emplois, les conditions sociales des salariés et qui menacent l'avenir du service public».


Inquiétude après l'abandon de l'écotaxe
 La CGT entend dénoncer la réforme ferroviaire «qui fragilise - encore plus - l'entreprise nationale SNCF» avec «des fermetures de lignes, (...) de centaines de guichets et des suppressions de contrôleurs sur les TER».

Dans le viseur du syndicat, également, le projet gouvernemental de libéralisation du transport interrégional par autocar, suspectée d'entraîner une mise «en concurrence avec les trains, au risque de supprimer certaines dessertes».

Pour la fédération, «la course du patronat contre le ‘coût du travail' entraîne un dumping social en général et particulièrement agressif à l'encontre des salariés des transports».

En outre, la CGT s'inquiète de «l'abandon définitif de l'écotaxe», qui «va avoir de lourdes conséquences sur le financement des infrastructures, déjà mis à mal depuis le désengagement de l'État (...) et conduire à de nouvelles privatisations et concessions de routes nationales, devenant... payantes!».

La CGT-Transports espère que la journée du 4 novembre pèsera «sur le contenu et les décisions de la prochaine Conférence Environnementale», prévue fin novembre, «durant laquelle se tiendra une table ronde sur les transports». 

Ajout de la rédaction : Des préavis de grève, notamment dans les transports, en Seine-Maritime.  La CGT a lancé un appel à la grève dans les transports : un préavis a été déposé à la SNCF, pour le mardi 4 novembre 2014.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents