Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
30 décembre 2014 2 30 /12 /décembre /2014 15:37

 

Effacer le nom de Georges Marchais pour effacer la mémoire populaire, ouvrière, communiste

 

A Villejuif, le nouveau maire élu par une coalition incertaine, allant des Verts à l’UMPen passant par des "socialistes dissidents", vient de décider de débaptiser le parvis Georges Marchais.  Le secrétaire général du PCF fut le député de la circonscription pendant 24 ans. Ce n’est pas rien.  Nous conseillons à ce nouveau maire, de peu de coeur et de peu d’esprit, de réclamer aussi qu’on efface le nom de Georges Marchais des livres d’histoire et de « flouter » ou d’effacer son visage dans les documentaires... Nous n’avons pas de mots pour dire tout le mépris que nous inspire cet élu et ses alliés.
Ainsi donc il faut à tout prix faire oublier le passé populaire de la ville: le passé ouvrier et le passé communiste.  Pourquoi donc ?  Vengeance politique sans doute.  Georges Marchais incarnait le Parti communiste et quand il parlait, beaucoup d’ouvriers, d’ouvrières, de salariés, de communistes se reconnaissaient dans ses dénonciations de l’exploitation et du capitalisme.  Et cela, les journalistes aux ordres, les partisans du système en place – de droite ou de « gauche » -ne le lui ont jamais pardonné. 
Il est une autre raison. 
Les mairies à direction communiste étaient des territoires où la politique du logement permettait aux salariés les plus modestes de se loger.  Mais voilà : les luttes des habitants avec les élus communistes et leurs alliés ont permis de faire venir le métro jusque dans ces banlieues populaires, banlieues « rouges » disait-on.  Et l’appétit des promoteurs, des classes moyennes chassées de Paris s’est ouvert : faire de la promotion immobilière pour les uns, habiter à quelques stations de métro de Paris pour les autres : quelle aubaine !  Pour attirer dans ces villes ce nouveau genre de population, moins populaire, et les promoteurs, il fallait aussi en effacer l’origine ouvrière et les traces historiques de l’action des communistes.  Dans quelque temps, les bobos pourront dormir tranquilles dans les nouvelles promotions payées par eux à prix d’or, dans une ville débarrassée jusqu’au souvenir des classes populaires et d’un de leurs représentants les plus marquants. Il n’est pas sûr qu’ils y gagnent. 

Au Havre, quand l’ancien député maire communiste André Duroméa est mort, l’attitude du nouveau maire UMP, Edouard Philippe et de l’ancien maire UMP Antoine Ruffenacht eut une autre tenue.  C’est à la mairie, au côté de Roland Leroy, ancien dirigeant du PCF, ancien député communiste de Seine-maritime, de Daniel Paul, alors député de Seine Maritime, de Daniel Colliard, qui fut longtemps son premier adjoint, qu’ils lui rendirent hommage.  C’est peut-être la différence entre un récent élu de la droite haineuse générée par Sarkozy et Le Pen et des hommes politiques authentiquement gaullistes.

Nous publions ci-dessous quelques articles ayant trait à cette indignité et mettons en ligne les liens qui permettent de juger sur pièces l’hommage rendu à André Duroméa au Havre.

 

 

Sur le blog Histoire et société

Villejuif : la famille Mathé remercie et décline…

Villejuif, le 30 mai 2013. Le parvis au nom de Georges Marchais avait été inauguré il y a 18 mois par sa famille à l’initiative de la précédente municipalité (PCF). (LP/Lucile Métout.) LP

Mercredi en conseil municipal , la nouvelle majorité (Union citoyenne) de Villejuif qui va de l’UMP aux écologistes a pris l’initiative minable et stupéfiante  de débaptiser le parvis Georges-Marchais  au profit du cancérologue gaulliste Georges Mathé . Ce lundi, il y a eu une manifestation à Villejuif mais aussi  la réaction de la famille du cancérologue.

Dans un communiqué, sa fille, Catherine Gaston-Mathé, a d’abord remercié la municipalité d’avoir pensé à honorer la mémoire de son père, « précurseur de la cancérologie moderne, pionnier de la greffe de moelle, de l’immunothérapie et de la chimiothérapie des années 1950 aux années 1980, à Villejuif ». Avant de rappeler sa coopération « active » avec Georges Marchais , député de cette circonscription pendant 24 ans. Pour la famille, un seul souhait : « qu’une solution soit trouvée pour honorer les deux Georges et rassembler ainsi toutes les sensibilités françaises ».

Contacté ce lundi après-midi, le cabinet du maire de Villejuif, Franck Le Bohellec (UMP), indique que le démontage n’est « pas prévu aujourd’hui ». « Mais à partir du moment où il y a eu vote du conseil municipal, c’est la démocratie et on ne revient pas sur la décision », a-t-il précisé [...] lire la suite sur le blog Histoire et société en cliquant sur le titre.

 

Danielle Bleitrach

 

Ci-dessous, liens vers les pages relatant l'hommage à André Duroméa.

André Duroméa, cérémonie d'hommage public sur le site du Havre.fr

 

Et sur le site du Havre infos

 

En 2012, le maire UMP du Havre inaugure la "promenade André Duroméa" en bord de plage.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents