Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
12 février 2007 1 12 /02 /février /2007 18:30
La semaine dernière la presse annonçait Le départ de Laurence DANON, PDG du groupe Printemps suite à la vente du groupe par son propriétaire à l’Italien Maurizio Borletti. Mme Danon n’a pas souhaité travailler avec les nouveaux propriétaires. Elle a empoché en partant 2,6 millions d’euros d’indemnités .
 
« Les indemnités de la PDG créent un malaise » titrait « Le Parisien ». Et pour cause : 84% des salariés du printemps gagnent moins de 1.500 euros brut par mois et la direction du Printemps n’a lâché que 1,6% d’augmentation pour les bas salaires en juillet dernier. Une misère ! Récompensée pour ses bons et loyaux services au patronat :
 
Le 5 février L. Parisot, patronne du MEDEF, était l’invitée de « France –Inter » de 8h.15 à 9h.00 pour commenter son livre « Besoin d’air » et l’actualité.
 
Interrogée sur ce qu’elle pense de ce nouveau « parachute » doré pour une patronne, elle répond :
 
« C’est normal, il faut récompenser le talent et la performance pour l’entreprise, la rémunération doit être en lien avec la création de richesses ».
 
Ça oui, Madame Danon a du talent, elle a même permis au ¨Printemps d’accroître ses profits, en réduisant les emplois de plusieurs centaines (les effectifs du Printemps ont fondu de 12,2% sous sa direction) et, disent les salariés : «  avec elle les salaires n’ont jamais été aussi bas ».
 
Mme Parisot ajoute à propos de ceux qui « commentent l’ampleur de la somme » : « derrière tout ça il y a beaucoup de jalousie ».
Ouh sur les vilains salariés jaloux ! De quoi se plaignent-ils ?
 
Elle dit encore, sérieusement : « La richesse, c’est quelque chose qu’il faut faire croître en permanence, c’est en faisant progresser la richesse que ce sera mieux pour les salaires et l’emploi ».
 
Et enfin, non sans cynisme : « « L’enveloppe de départ de Laurence Danon reste modeste comparée au pactole touché par d’autres grands patrons : 12 millions d’euros pour Jean-Marc Espalioux écarté d’Accor, et 13 millions pour Antoine Zacharias ex PDG de Vinci . Pas mal.
 
Au fait Mme L. Danon est responsable de la commission nouvelles générations du MEDEF.
 
 France Inter a évoqué aussi l’âge du départ à la retraite. Mme Parisot veut supprimer la retraite à 60 ans et instaurer un système « à la carte » sans limite d’âge. Mme Anne Lauvergeon, PDG d’Areva, a cité l’exemple d’un salarié d’Areva qui a… 74 ans. C’est formidable dit-elle, il est très content et nous aussi. (sic)
 
Voilà ce que veut faire le patronat.
 
Seule la lutte, des salariés, des étudiants, des chômeurs, des retraités, permettra de modifier tout ça.
[source : « communistes »]
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents