Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
22 mars 2008 6 22 /03 /mars /2008 18:33
L’Union de la Gauche : raison (d’une victoire)
ou

illusion pour l’avenir ?

 
    Les élections municipales et cantonales ont certes témoigné d’une condamnation de la politique de la droite au pouvoir, mais celle-ci ne s’est pas traduite de la même manière dans toutes les villes.
    Le rejet ou non d’équipes sortantes locales et le degré d’adhésion à un projet porteur des aspirations populaires ont induit des nuances non négligeables dans les résultats.
    L’abstention, plus ou moins importante selon les villes et les quartiers, a touché sans doute une partie des électeurs de Sarkozy ou ceux du Front National mais elle a aussi été le moyen d’expression de très nombreux travailleurs qui ne voient pas ou plus dans les élus des recours efficaces pour les défendre face aux coups portés par les politiques capitalistes qui détruisent les services publics, mettent à mal le pouvoir d’achat, cassent l’emploi….
    Dans notre département le succès de la liste conduite par Sébastien Jumel à Dieppe, et le succès aux élections cantonales n’échappent pas à toutes ces considérations générales mais l’ampleur des résultats et surtout le vote très massif dans les quartiers populaires (près de 90% au second tour des cantonales aux Bruyères et au Val Druel) montrent des spécificités qui ne peuvent trouver leur explication par la seule dynamique d’union de la « Gauche ».
    D’ailleurs les responsables du Parti Socialiste à Dieppe, conduits par un ancien élu communiste rallié depuis quelques années à Fabius et appuyé par quelques notables qui avaient applaudi à la défaite de 2001, n’était pas dans un état d’esprit différent de ceux qui ont fait perdre Bolbec, Maromme ou qui ont sérieusement entamé les chances de reconquérir le Havre…. Ces exemples très nombreux sur le territoire sont dans le droit fil de la stratégie initiée et annoncée par F Mitterand qui voulait prendre 5 millions de voix aux communistes et qui a durant l’essentiel de ses mandats favorisé les forces du capital au détriment de celles du travail.
    A Dieppe, si la division de la droite a été un motif de découragement et sans doute d’abstention pour son électorat, il faut voir dans la dynamique populaire la conjonction de plusieurs autres facteurs plus profonds : des traditions de luttes sociales avec une présence forte d’un syndicalisme de lutte avec la CGT (ou la FSU pour l’éducation) qui sont très majoritaires dans la plupart des secteurs, la présence active d’association comme la CNL dans les quartiers.Une lutte politique et une expression communiste régulière en direction des entreprises et des milieux populaires.
    Dans la campagne électorale une dynamique de réflexion a associé tous les communistes (adhérents ou non du PCF) et toutes les forces vives attachées à de réelles valeurs de progrès. L’idée qu’il fallait mettre en perspective le projet et ses propositions avec les résistances aux politiques anti-sociales du gouvernement s’est imposée durant tous ces mois de campagne.
    Dès les élections législatives c’est la volonté de faire prévaloir la gauche « de combat » porteuse de propositions de rupture avec les politiques et les pratiques de ceux qui gèrent le capitalisme au service des plus riches qui est devenue majoritaire.
    C’est bien un vote de classe qui s’est exprimé sur Dieppe d’abord aux législatives, puis aux cantonales et municipales, à l’image bureau par bureau, des scores obtenus lors du référendum sur la constitution européenne.
    L’union de la gauche s’est alors imposée pour le premier tour des municipales et le président de la région Alain Levern a dû renoncer à ses ambitions de candidature à Dieppe. Cette Union est venue témoigner d’une aspiration populaire forte et non la précéder.
    Ne pas oublier cela c’est aussi dire que le mouvement populaire sera indispensable pour mettre en œuvre les objectifs ambitieux énoncés par Sébastien Jumel.
    Les élus doivent rester les porte-parole d’une population consciente que trouver des solutions aux difficultés qu’elle rencontre nécessite aussi de profonds changements de société, une réappropriation de la souveraineté populaire pour soustraire aux forces du capital les moyens de domination économiques, financiers, institutionnels ou médiatiques dont ils usent pour asseoir leur domination sans partage.

Hervé Basire

Dieppe

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Chers CamaradesBien que nos démarches politiques ne soient pas identiques sur beaucoup de questions, je partage complètement cette excellente analyse d'Hervé Basire que vous avez publiée. Je suis convaincu que nous serons en tout cas côte à côte pour soutenir dans les mois et les années qui viennent Sébastien Jumel et les forces de classe qui sont à ses côtés, qui comptent sur lui et qui le soutiennent.Félicitations au blog Action communiste !Jean-Michel
Répondre

Articles Récents