Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
14 décembre 2022 3 14 /12 /décembre /2022 18:13
Après 30 ans de libéralisation de l’énergie : maintenant on coupe le courant ! ( Jean-Paul Lecoq, député communiste)

D 7 décembre 2022    


1945 : À la Libération, les dizaines de sociétés du secteur de l’énergie sont nationalisées. À l’époque, le Conseil National de la Résistance prend comme engagement :

«  Le retour à la Nation des grands moyens de production monopolisés, fruit du travail commun, des sources d’énergie, des richesses du sous-sol ». L’énergie est alors considérée comme « un bien commun nécessaire à la vie ».

2022 : Sans aucun débat parlementaire, le gouvernement prépare l’opinion à des coupures d’électricité, et tente d’en gérer les conséquences dans la plus grande improvisation : pour le maintien des numéros d’urgence, pour les établissements accueillant des publics fragiles comme les EHPAD, pour les feux de signalisation, etc.

Comment a-t-on pu en arriver là dans la 7e puissance économique mondiale ?

Comment notre pays, champion dans le domaine de l’énergie durant des décennies, garantissant à tous sur l’ensemble du territoire un accès au gaz et à l’électricité à partir de tarifs adaptés, car encadrés, règlementés, a-t-il pu en arriver à organiser le rationnement, tout en laissant filer des tarifs qui atteignent des niveaux intenables ?

Des augmentations de tarifs indécentes, qui mettent en difficulté les foyers, les entreprises, les commerçants, les collectivités et services publics.

Tout ce gâchis qui tourne au scandale d’État, est le fruit de 30 années de libéralisation du secteur de l’énergie et de casse du service public de l’électricité et du gaz. Un secteur livré à l’appétit sans limite des spéculateurs et des entreprises de distribution qui viennent se régaler sur le dos de la Nation pour accroitre leurs profits. [...]

La suite-dessous :

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents