Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
26 août 2022 5 26 /08 /août /2022 22:25
https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/des-centaines-de-gardes-forestiers-rassembles-a-saint-bonnet-troncais-1540493133.  Photo 1 - En 2018, déjà les forestiers alertaient :Plusieurs centaines de gardes forestiers se sont rassemblés à Saint-Bonnet-Tronçais ce jeudi.   Photo 2 : Des citoyens comme ces enseignants sont venus apporter leur soutien aux gardes forestiers. © Radio France - Elodie Vergelati
https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/des-centaines-de-gardes-forestiers-rassembles-a-saint-bonnet-troncais-1540493133.  Photo 1 - En 2018, déjà les forestiers alertaient :Plusieurs centaines de gardes forestiers se sont rassemblés à Saint-Bonnet-Tronçais ce jeudi.   Photo 2 : Des citoyens comme ces enseignants sont venus apporter leur soutien aux gardes forestiers. © Radio France - Elodie Vergelati

https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/des-centaines-de-gardes-forestiers-rassembles-a-saint-bonnet-troncais-1540493133. Photo 1 - En 2018, déjà les forestiers alertaient :Plusieurs centaines de gardes forestiers se sont rassemblés à Saint-Bonnet-Tronçais ce jeudi. Photo 2 : Des citoyens comme ces enseignants sont venus apporter leur soutien aux gardes forestiers. © Radio France - Elodie Vergelati

Il se trame une nouvelle menace contre l’Office national des forêts : sa privatisation totale a été annoncée par la direction en 2020. Ce service public est paupérisé depuis 30 ans. Il a été amputé de 48% de ses effectifs entre 1984 et 2020.  43% des emplois sont déjà de droit privé. Le taux de remplacement des fonctionnaires n’est que de 64 %, c’est-à-dire que seuls 2 départs sur 3 sont remplacés, volonté des gouvernements successifs, avides de baisse de dépenses publiques sous l’impulsion des règles de l’Union européenne. L’ONF ne recrute plus de fonctionnaires depuis 2017. Entre 2015 et 2017, le budget de l’ONF a été réduit de 50 millions d’euros. Quand les agents publics de l’ONF ont dénoncé le danger qu’une telle politique engendrait ils n’ont été entendus par personne !
Les faits sont là, désormais visibles. Alors ?

Alors que depuis des décennies il est dit et redit que la lutte pour la préservation de l’environnement passe par la gestion des forêts. Alors que les grandes déclarations se succèdent pour dénoncer la déforestation au Brésil et ailleurs. Alors que la situation s’aggrave en matière de climat. Alors que les incendies de forêts se multiplient avec des conséquences humaines et environnementales de plus en plus importantes… Qu’ont fait les gouvernements successifs en France ? Ils ont réduit drastiquement les moyens de l’ONF (Office national des Forêts), un organisme public qui a été privé de 50% de son budget, qui a été éclaté en filiales et amputé de 48% de ses effectifs. Dans l’indifférence générale, les agents publics de l’ONF et leurs syndicats ont alerté. Les coupes ont été opérées au nom de la réduction des dépenses publiques, obsession de l’Union européenne et plus largement du système néolibéral. Le résultat est là, sous les yeux des citoyens, qui voient les forêts brûler et en même temps les moyens de lutte contre les incendies réduits et ignorent tout des effectifs ponctionnés, des budgets supprimés et de la menace de la privatisation totale qui mijote dans les dossiers gouvernementaux. [...]

La suite en cliquant ci-dessous :

Et deux articles :

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents