Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
7 mai 2022 6 07 /05 /mai /2022 22:01
Plus d'une semaine de grève des livreurs de colis d’Amazon ! Ils réclament le paiement de leur dû et des papiers en règle !

Venez les soutenir :

Lundi 9 Mai

à partir de 8h

au piquet de grève

Sortie n°3 de la Zone Industrielle de St Etienne du Rouvray.

Ces pratiques de sous-traitance, autorisées et favorisées par les lois votées, notamment sous la présidence de F Hollande, puis celle d'E Macron, livre pieds et poings liés ceux qui veulent survivre aux groupes capitalistes.  Par exemple dans le domaine des multinationales de la livraison et du bâtiment.  Ce sont des pratiques maffieuses.

L'opacité permise par la loi et le type de recrutement autorisé, les obstacles multipliés pour obtenir des papiers en règle pour les travailleurs immigrés favorise un véritable esclavage moderne.  Les freins mis à la présence des syndicats dans ces grands groupes, la disparition de bon nombre d'élus des travailleurs après les lois travail édictées à coups de 49-3 sous le président Hollande, puis mises en oeuvre sous le président Macron, sont autant d'obstacles pour faire respecter et la loi et les droits des salariés.

Et pour que toutes les chances soient du côté du grand patronat et fort peu du côté des salariés, l'Etat, dit de droit, a supprimé un bon nombre d'inspecteurs du travail.  Pour économiser des emplois dans la fonction publique, l'Etat, dit de droit, permet la totale illégalité et l'exploitation accrue des plus défavorisés des travailleurs.

YG

 

 

Venez les soutenir : Lundi 9 Mai à partir de 8h au piquet de grève Sortie n°3 de la Zone Industrielle de St Etienne du Rouvray.

 

Depuis le Jeudi 28 Avril 2022, neuf salariés, livreurs de colis de la société Lumina Services, société sous-traitante d’Amazon, se mobilisent en tenant un piquet de grève à proximité de l’entrepôt Amazon de Saint-Etienne du Rouvray, avec l’aide de toutes les organisations de la CGT, pour faire valoir leurs légitimes droits, notamment le paiement de la rémunération qui leur est due (heures supplémentaires, salaire minimal…) et des papiers administratifs en règle.

Travailleurs sans-papiers pour 8 d’entre eux, ils ont été embauchés en toute connaissance de cause, en CDI pour économiser la prime de précarité et ont été renvoyés sans formalité quand ils ont voulu faire valoir leurs droits. La société Lumina Services ne leur a pas payé ce qui leur était dû et les a licenciés du jour au lendemain par voie de message vocal et de SMS.

Pire, ce dimanche 1er mai, l’entreprise Lumina Services, mise en difficulté médiatiquement, informait tous ses salariés par messagerie « WhatsApp » qu’elle mettait la « clé sous la porte », qu’ils étaient licenciés et qu’ils ne devaient pas se présenter le lendemain au travail. Une trentaine de salariés mis à la porte, en plus des 9 salariés en lutte…

Lundi matin, accompagnés par la CGT, ils se sont présentés à leur heure de prise de service, ils ont pu pénétrer dans l’entrepôt mais aucun travail ne leur a été donné.

Ces licenciements sont illégaux ! C’est intolérable. Leurs contrats de travail sont donc toujours en cours. La loi tient Amazon, donneur d’ordre, juridiquement responsable des manquements de ses sous-traitants.

Dimanche 1er Mai, en tête de la manifestation et Jeudi 5 Mai manifestant sur la zone industrielle, ils ont défilé avec leur banderole « Des droits pour les livreurs d’Amazon » en chantant : « Amazon, nos salaires ! Préfecture nos papiers ! »

Après plus d’une semaine de grève, l’entreprise Amazon doit ouvrir des négociations et l’état doit prendre ses responsabilités.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents