Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
6 novembre 2021 6 06 /11 /novembre /2021 23:57
CAC 40

CAC 40

En cours de séance ce vendredi 5 novembre, le CAC40 vient de battre son plus haut historique et de franchir la barre symbolique des 7000 points. Les publications récentes de l’Observatoire des multinationales ont montré que 100% de ces groupes ont profité des aides publiques liées à la pandémie de COVID19, tout en supprimant près de 30 000 emplois en France et en versant près de 51 milliards € à leurs actionnaires plutôt qu’investir dans l’économie du monde d’après.

Ce record illustre combien les marchés financiers approuvent cette préférence pour la rémunération des actionnaires et la suppression des emplois, et pourquoi les pouvoirs publics devraient conditionner les aides publiques que ces grands groupes ont touché et vont continuer à toucher avec les plans de relance et plan France2030. Alors que l’Insee confirme qu’il y a 9,3 millions de personnes en situation de pauvreté en France, les actionnaires et les dirigeants d’entreprise continuent à s’enrichir par temps de pandémie.

Voici quelques données issues de nos publications.

Le "quoi qu’il en coûte" a permis :

  • 100% du CAC40 a bénéficié d’aides publiques durant la pandémie, de la part de l’Etat français et des banques centrales.
  • 80% des groupes ayant recours au chômage partiel ont versé un dividende.
  • 85% ont versé un dividende en 2020 et 2021.
  • 93 milliards d’euros ont été distribués par le CAC40 aux actionnaires en 2020 et 2021 sous forme de dividendes et rachats d’actions (dont 51 milliards en 2021), alors que les profits se sont effondrés de 55% en 2020. Autrement dit, le CAC40 pioche dans sa trésorerie pour verser près de l’équivalent de 140% des profits.
  • 60 000 suppressions d’emplois annoncées par le CAC40 en 2020, dont la moitié en France.
  • Pas de transformation de l’appareil productif.
  • 100% du CAC40 s’est opposé aux propositions de la Convention citoyenne pour le climat [...]

La suite ci-dessous sur le site "Observatoire des multinationales" :

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents