Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
17 septembre 2021 5 17 /09 /septembre /2021 17:14

 

Le personnage paraît caricatural et son parcours dans les principales institutions du libéralisme mondialisé laissent stupéfait mais c’est un parcours tout à fait “normal” en particulier on a vu les mêmes en Amérique latine reçues par le sénat français, dans les anciennes républiques soviétiques et socialistes (songez au cas de la Géorgie où l’individu de même acabit côtoie Glucksmann). Mais en fait ce profil est celui aussi de Macron et d’autres “leaders” européens. La faillite de l’Afghanistan nous en apprend sur notre propre gouvernance mondiale, nous chantres de la “démocratie” libérale, ne le sommes-nous pas tous à des degrés divers ? Je m’interroge et je me demande s’il y a la possibilité pour les “citoyens” français d’être autre chose que les dupes consentantes d’un tel système ? (note et traduction de Danielle Bleitrach pour histoire et société)

 

BEN NORTON·SEPTEMBRE 2, 2021

Avant de voler 169 millions de dollars et de fuir son État défaillant, le président fantoche afghan Ashraf Ghani avait été formé dans des universités américaines de l’élite, il a reçu la citoyenneté américaine, a été formé à l’économie néolibérale par la Banque mondiale, glorifié dans les médias comme un technocrate « incorruptible », entraîné par de puissants groupes de réflexion DC comme l’Atlantic Council, et récompensé pour son livre « Fixing Failed States ».

Aucun individu n’est plus emblématique de la corruption, de la criminalité et de la pourriture morale au cœur des 20 ans d’occupation américaine de l’Afghanistan que le président Ashraf Ghani.

Alors que les talibans prenaient le contrôle de son pays en août dernier, déferlant avec l’élan d’une boule de bowling dévalant une colline escarpée, s’emparant de nombreuses grandes villes sans tirer une seule balle, Ghani s’est enfui rejeté de tous.

Le leader fantoche soutenu par les États-Unis aurait réussi à s’échapper avec 169 millions de dollars qu’il a volés dans les coffres publics. Ghani aurait entassé l’argent dans quatre voitures et un hélicoptère, avant de s’envoler pour les Émirats arabes unis, qui lui ont accordé l’asile pour des raisons prétendument «humanitaires ». [...]

La suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents