Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
5 mars 2021 5 05 /03 /mars /2021 10:14
La dette-Covid et l’Euro, entre annulation et servitude volontaire – par Eric Juillot

"... des millions de citoyens découvrent, étonnés, qu’il est donc possible d’annuler certaines dettes publiques sans que le monde ne s’écroule."

Christine Lagarde a été très claire : l’annulation des dettes publiques contractées en réponse à la crise sanitaire est « inenvisageable ». Elle constituerait « une violation du traité européen qui interdit strictement le financement monétaire des États[1] ».

Seule, au milieu de la tempête, la présidente de la BCE entend donc maintenir fermement le cap de l’orthodoxie monétaire, faisant du remboursement de la dette — quelles que soient ses causes — un horizon indépassable de la pensée économique. Sans doute tient-elle les propos que sa fonction lui impose, sans doute estime-t-elle nécessaire de préserver un dernier vestige de l’ordre en place, quand tous les autres ont été piétinés après 2008, ou balayés depuis un an.

Mais le simple fait qu’elle soit acculée à une posture défensive sur la question de la dette — sensible entre toutes — prouve qu’une époque s’achève : des millions de citoyens découvrent, étonnés, qu’il est donc possible d’annuler certaines dettes publiques sans que le monde ne s’écroule. Il n’est pas sûr que la morale de bon père de famille qui soutient la thèse défendue par Lagarde — et qui constitue le niveau zéro de la réflexion économique en la matière — permette de penser clairement la situation actuelle.

Lire la suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents