Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
23 février 2021 2 23 /02 /février /2021 14:51
Manifestation de soutien à Hervé Ossant, secrétaire départemental de la CGT-93, accusé par des policiers d'avoir giflé l'un d'entre eux - Une vidéo dément les accusateurs

Manifestation de soutien à Hervé Ossant, secrétaire départemental de la CGT-93, accusé par des policiers d'avoir giflé l'un d'entre eux - Une vidéo dément les accusateurs

SOURCE : L'Humanité

Deux semaines après l’audience du 8 février dernier, le tribunal a décidé de relaxer Hervé Ossant, le secrétaire départemental de la centrale. Il était accusé d’avoir giflé un policier lors d’une manifestation. Une vidéo a permis de le disculper.

Le tribunal de Bobigny a relaxé Hervé Ossant ce lundi. Le secrétaire départemental de la CGT 93 était accusé d'avoir giflé un policier lors d'une manifestation organisée en octobre 2019 devant la préfecture, en soutien au service public de la Seine-Saint-Denis.

Les faits avaient d'abord été considérés comme des violences. Ils avaient été requalifiés en outrage lors de l'audience du 8 février dernier. « C'est une victoire de la vérité contre le mensonge éhonté de personne dépositaire de l'autorité publique, écrit la CGT dans un communiqué de presse. C'est aussi une victoire de nos libertés syndicales. »

Hervé Ossant était poursuivi pour avoir donné une gifle à un policier, alors qu'il affirmait avoir seulement fait tomber le calot du gardien de la paix. C'était parole contre parole. Mais lors de la manifestation du 31 octobre 2019, qui rassembla une quinzaine de militants cégétistes, l'un d'eux avait filmé la scène avec son smartphone. En l'occurrence, c'est Abdel Saidi, élu depuis maire de Bobigny, qui a immortalisé ces instants.

Cette vidéo montrait bien un couvre-chef s'envoler mais nullement un soufflet sur la joue du policier. Le procureur l'avait lui-même admis : « Il y a eu une grosse foire d'empoigne, mais on ne peut pas en déduire qu'il y a eu gifle. » Il avait donc demandé la requalification des faits en outrage.

Cette vidéo est maintenant brandie par le syndicat qui la place au cœur de son combat : « Cette décision rappelle l'utilité de la liberté de filmer, d'informer alors qu' une sombre loi dite de sécurité globale souhaite l'entraver », martèle le syndicat.

Fort de sa relaxe, Hervé Ossant ne souhaite pas en rester là. « Il faut que toute la lumière soit faite sur ces policiers qui ont menti sciemment, insiste-t-il. Nous réfléchissons aux suites à donner ».

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents