Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
31 janvier 2021 7 31 /01 /janvier /2021 17:55

Vu sur le site France Palestine Solidarité

Article repris sur Libération

Alors qu’Israël vaccine à un rythme effréné, les habitants de Cisjordanie et Gaza risquent d’attendre encore longtemps. Plusieurs ONG appellent les Israéliens à débloquer la situation, parlant d’obligation « morale, humanitaire et juridique ».

Au moment où Israël mène une campagne de vaccination d’une rapidité et d’une efficacité incontestables, les Palestiniens de Cisjordanie et de Gaza, eux, n’ont toujours pas accès au vaccin. Mi-décembre déjà, Mai al-Kaila, ministre palestinienne de la Santé l’avait annoncé. Impossible pour les Palestiniens d’envisager le vaccin du laboratoire Pfizer/BioNTech. Trop cher, et logistiquement trop compliqué. En termes de transport et de stockage, ces doses nécessitent des conditions bien particulières et une température de -70° Celsius, impliquant une quantité certaine de « super-congélateurs » que l’Autorité palestinienne (AP) – financièrement au bord du gouffre – ne peut s’offrir. Dès lors, les Palestiniens se tournent vers l’initiative COVAX – un programme soutenu par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui permet à 92 pays pauvres d’obtenir des vaccins pour 20% de sa population. « Mais il y a des procédures bureaucratiques assez longues », précise Gérald Rockenschaub, directeur de l’OMS dans les Territoires palestiniens. Selon lui, ces vaccins ne devraient pas arriver avant fin février, début mars, si tout se passe bien, et ne seront disponibles qu’en quantité très limitée, destinés prioritairement à ceux en première ligne face au virus (personnel médical et forces de sécurité) puis aux personnes âgées et aux patients ayant des antécédents médicaux.

Lire la suite sur Liberation.fr

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents