Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
16 décembre 2020 3 16 /12 /décembre /2020 21:19

Cet article est reposté depuis Solidarité Internationale PCF.

Extraits

"CW : Les sanctions américaines ont amené une perte de revenu de l’ordre de 31 milliards de dollars pour l’Etat vénézuélien. "

"Les sanctions des Etats-Unis et de leurs alliés européens, visant à bloquer les importations essentielles et les exportations de pétrole, ont eu l’effet escompté. Elles ont approfondi la crise sociale et économique préexistante du capitalisme au Venezuela qui résulte des erreurs politiques gouvernement. Les sanctions sont l’excuse parfaite pour masquer son incompétence structurelle. Avec la pandémie, le pays tombe dans une véritable tragédie sont la première victime est le peuple, parce que ni le parti social-démocrate au pouvoir, ni l’opposition contre-révolutionnaire n’affrontent les problèmes quotidiens aggravés par la crise."

 

"Q-UZ : Le PCV critique en premier la nouvelle « loi anti-blocus » car elle prévoit des privatisations au lieu de mesures efficaces contre les effets du blocus. Peux-tu brièvement nous en dire plus ?

CW : La loi anti-blocus est en contradiction avec la constitution. Le président passe outre. Elle lui confère un pouvoir non contrôlable. Par ce moyen, depuis son adoption le 9 octobre, a commencé une vague de reprivatisations d’entreprises d’Etat dans le secteur agricole, sans informations préalables pour les travailleurs et les syndicats. Chaque jour ont lieu des licenciements et des violations du droit du travail. De tout cela, les médias ne disent rien."

"La « loi anti-blocus » sert l’oligarchie économique et nuit à la majorité. Dans ces circonstances, le PCV et l’Alliance d’initiative révolutionnaire du peuple (APR) vont jouer un rôle important dans le nouveau parlement. Nous venons déjà d’appeler à un référendum contre la « loi anti-blocus ».

Lire l'intégralité ci-dessous.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents