Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
7 novembre 2020 6 07 /11 /novembre /2020 12:17

La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees), rattachée au ministère de la Santé atteste que, "la baisse de 69.000 lits d’hospitalisation complète entre 2003 et 2017 est établie". ( Source LCI)

Le but : baisser les dépenses publiques, objectif réclamé dans toutes les recommandations annuelles du conseil européen ( alias la "commission européenne", gouvernement autocratique de l'UE ). Les gouvernements successifs ont donc, en France, diminuer les budgets de l'hôpital public : selon les syndicats hospitaliers, "la baisse est de 10% sur 10 ans, 8,4 milliards d'euros !"

Le personnel hospitalier, ainsi que les malades du Covid-19 en paient le prix aujourd'hui.

YG

Alors que la seconde vague frappe la métropole du Havre plus fort qu’ailleurs en Normandie, les soignants de l’hôpital Monod tirent la sonnette d’alarme sur l’épuisement qui se fait sentir dans les services mobilisés face au Covid-19.(©Illustration Adobe Stock)

Alors que la seconde vague frappe la métropole du Havre plus fort qu’ailleurs en Normandie, les soignants de l’hôpital Monod tirent la sonnette d’alarme sur l’épuisement qui se fait sentir dans les services mobilisés face au Covid-19.(©Illustration Adobe Stock)

Alors que Le Havre connaît une importante recrudescence des hospitalisations pour Covid-19, les syndicats alertent sur la situation des soignants, en première ligne dans la crise.

« Il y a une grande tension sur les médicaux et paramédicaux. Aujourd’hui, les collègues répondent présents, mais ils souffrent. » Alors que la seconde vague de Covid-19 semble frapper plus durement l’agglomération du Havre (Seine-Maritime) que la première, le syndicat Sud a tiré la sonnette d’alarme lors d’une conférence de presse donnée jeudi 5 novembre 2020, pour alerter quant à la situation des soignants à l’hôpital Jacques-Monod.

La suite sur le site d'actu-76 :

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents