Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 23:28
Ce ne sont pas les premiers soldats américains accueillis par la Pologne.  Ici en Avril 2014, des soldats américains arrivent sur le sol polonais.

Ce ne sont pas les premiers soldats américains accueillis par la Pologne. Ici en Avril 2014, des soldats américains arrivent sur le sol polonais.

Si quelqu’un avait le moindre doute sur le statut de laquais de la Pologne vis-à-vis des États-Unis, alors après avoir lu les conditions de stationnement des soldats américains dans notre pays, il devrait finalement les perdre, c’est la réflexion amère mais non dénuée d’humour du Polonais auteur de ce constat désabusé (note et traduction de Danielle Bleitrach).

Les Américains ont posé des conditions difficiles: le transfert du commandement du corps à la Pologne ne sera possible que si la Pologne renonce à son État souverain en retour. L’armée américaine bénéficiera donc d’un statut spécial, dont la caractéristique la plus importante sera l’exclusion du personnel américain de la juridiction polonaise. Par conséquent, tout ce que les soldats américains feront ou ne feront pas avec les biens polonais et les citoyens polonais en Pologne, notre État n’aura rien à dire à ce sujet. Après avoir franchi les frontières de la base, aucun service de l’Etat, des représentants des autorités polonaises et même les plus hauts fonctionnaires de l’Etat n’auront accès à ses locaux. À moins que la commande de base n’ait gracieusement autorisé leur entrée. Et l’expérience du stationnement de soldats américains, par exemple au Japon, montre que ce n’est pas la fin bien sûr. 

En revanche, conformément aux nombreux mois de demandes en ce sens de la Pologne , celle-ci a été autorisée à payer la construction de la base avec l’argent des contribuables, les États-Unis ont gracieusement accepté.

[...]

La suite ci-dessous :

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents