Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
10 juillet 2020 5 10 /07 /juillet /2020 10:07

Extraits

"Le projet de loi vise à calomnier la lutte du peuple et à interdire et restreindre toute mobilisation, à travers des dispositions qui seront interprétés par la police et les autres mécanismes de répression comme il leur convient."

"Il procède non seulement à l’interdiction et à la restriction des manifestations, mais aussi des rassemblements en général".

"Le projet de loi est un autre maillon important de la chaîne de mesures visant à intensifier le terrorisme d'État, l'autoritarisme et la répression, promues par tous les gouvernements précédents – l’actuel allant plus loin – afin de soutenir l'attaque du capital au détriment des besoins ouvriers populaires."

"Cette monstruosité législative indique clairement qu'elle vise toute idéologie et pratique radicales et progressistes".

"La criminalisation de l'idéologie et des pratiques radicales - et par conséquent communistes - est une politique officielle de l'UE".

Le KKE appelle à un soulèvement populaire de masse pour le retrait immédiat du projet de loi du gouvernement de la ND, qui tente d’abolir le droit à la mobilisation ouvrière populaire, pour lequel beaucoup de sang a été versé.

L'affirmation du gouvernement selon laquelle le projet de loi « met les choses en ordre » en ce qui concerne lesdésagréments causés au peuple, en raison des protestations des « petits groupes peux nombreuses », n'est qu'un misérable « écran de fumée ». En fait, par ces règlements, chaque protestation populaire est concernée. Les problèmes de transport, les retards et les carences dans les moyens de transport, le manque de travail dans les magasins ne sont pas la faute des rassemblements mais de la politique antipopulaire elle-même, qui aggrave les problèmes du peuple et le fait sortir dans la rue pour revendiquer ses droits.

Le projet de loi est un autre maillon important de la chaîne de mesures visant à intensifier le terrorisme d'État, l'autoritarisme et la répression, promues par tous les gouvernements précédents – l’actuel allant plus loin – afin de soutenir l'attaque du capital au détriment des besoins ouvriers populaires.

Cette monstruosité législative indique clairement qu'elle vise toute idéologie et pratique radicales et progressistes, car elle envisage la création d'une « Direction pour la prévention de la violence » relevant du Ministère de la protection civile, dans le but de lutter contre « l'idéologie de la violence », pour la « prévention des diverses formes et aspects de la violence, en particulier de la radicalisation et de l'extrémisme violent, de la violence domestique et sexiste, etc. ». En d'autres termes, le radicalisme et la politique d'opposition à la dictature du capital sont consciemment regroupés avec des formes de violence existantes (telles que la violence domestique,  le harcèlement à l’école, etc.).[...]

Lire la suite ci-dessous :

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents