Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
1 juin 2020 1 01 /06 /juin /2020 15:34
Une centaine de soignants et de citoyens manifestaient cet après-midi devant l'hôpital du Rouvray, à l'appel de la CGT, de SUD et du collectif des Blouses noires.

Une centaine de soignants et de citoyens manifestaient cet après-midi devant l'hôpital du Rouvray, à l'appel de la CGT, de SUD et du collectif des Blouses noires.

À l’appel des syndicats CGT et SUD et du collectif des Blouses noires, une centaine de personnels soignants et citoyens se sont réunis à 14 heures devant l’hôpital spécialisé du Rouvray, mardi 26 mai. Ils manifestaient à la fois dans le cadre des «mardis de la colère», un mouvement national appelant à «un changement au sein [du secteur] de la santé» mais également, plus localement, contre plusieurs procédures disciplinaires en cours à l’encontre de neuf agents de l’hôpital.

L’affaire remonte au début du confinement, en mars. Une banderole était une nouvelle fois accrochée aux grilles du Centre hospitalier du Rouvray (CHR) pointant cette fois-ci le manque de masques pour protéger patients et soignants. La situation a ensuite évolué sur les réseaux sociaux où l’on a notamment vu circuler des photos de masques à usage unique sécher dans une salle de repos afin d’être réutilisés par les soignants, faute de ces protections en quantité suffisante. [...]

La suite sur le site de la ville de Saint-Etienne du Rouvray :

Pour info

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents