Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
14 mai 2020 4 14 /05 /mai /2020 15:10

 

Le 15 avril, le 1er ministre a détaillé plusieurs dispositifs intégrés au projet de loi de finance rectificative.

Ce dispositif contient plusieurs mesures sous forme de primes pour les soignants qui ont été « en première ligne » dans la lutte contre l’épidémie, mais aussi pour les fonctionnaires de la fonction publique d’état et territoriale (enseignants qui ont gardé les enfants, fonctionnaire de police, surveillants pénitentiaires, douaniers…).

Cette prime « au mérite » sera fixée au cas par cas, et apparemment de façon totalement arbitraire. Elle sera « nette de tout » c'est-à-dire défiscalisée et désocialisée. Nous n’en verrons aucune trace sur nos retraites.

Cette prime ne s’avèrera utile qu’à très court terme pour ceux d’entre nous qui sont éligibles. Mais celle-ci ne résout aucun des problèmes que l’hôpital public rencontre au quotidien et qui sont dénoncés depuis plusieurs années :

  • Soumission du système de santé à une logique comptable (tarification à l’acte) au détriment de la qualité des soins,
  • aucune création de postes qui manquent cruellement pour assurer un accueil décent et des soins de qualité au public,
  • aucune assurance d’un paiement des heures supplémentaires si souvent passées à l’as,
  • aucune revalorisation salariale, qui reconnaitrait le mérite quotidien des agents hospitaliers au long court.

Nous, agents hospitaliers signataires de ce courrier refusons le principe de cette prime pour se taire. Nous exigeons un arrêt du démantèlement du système publique, un salaire décent pour chaque agent, et des moyens humains et matériels afin que perdure en France un accès aux soins de qualité pour tous.

Par cette action nous sommes solidaires des malades que nous soignons, des autres agents de la fonction publique territoriale ou d’état, ainsi que des acteurs du privé, commerçants et salariés, que cette crise impacte grandement et qui pourtant soutiennent l’hôpital par de nombreux gestes de générosité.

Source : https://www.change.org/p/responsables-politiques-soutenir-l-h%C3%B4pital-public-balancetaprime

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents