Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
18 avril 2020 6 18 /04 /avril /2020 15:35
Caissières, employés de supermarchés, poste, infirmiers, aides-soignants, égoûtiers, éboueurs  agriculteurs, ouvriers ... ils sont tous indispensables à notre vie quotidienne. Photos Paris-Normandie / CHU Rouen (crédit photo : Stéphanie Péron) Caissières, employés de supermarchés, poste, infirmiers, aides-soignants, égoûtiers, éboueurs  agriculteurs, ouvriers ... ils sont tous indispensables à notre vie quotidienne. Photos Paris-Normandie / CHU Rouen (crédit photo : Stéphanie Péron)
Caissières, employés de supermarchés, poste, infirmiers, aides-soignants, égoûtiers, éboueurs  agriculteurs, ouvriers ... ils sont tous indispensables à notre vie quotidienne. Photos Paris-Normandie / CHU Rouen (crédit photo : Stéphanie Péron) Caissières, employés de supermarchés, poste, infirmiers, aides-soignants, égoûtiers, éboueurs  agriculteurs, ouvriers ... ils sont tous indispensables à notre vie quotidienne. Photos Paris-Normandie / CHU Rouen (crédit photo : Stéphanie Péron) Caissières, employés de supermarchés, poste, infirmiers, aides-soignants, égoûtiers, éboueurs  agriculteurs, ouvriers ... ils sont tous indispensables à notre vie quotidienne. Photos Paris-Normandie / CHU Rouen (crédit photo : Stéphanie Péron)

Caissières, employés de supermarchés, poste, infirmiers, aides-soignants, égoûtiers, éboueurs agriculteurs, ouvriers ... ils sont tous indispensables à notre vie quotidienne. Photos Paris-Normandie / CHU Rouen (crédit photo : Stéphanie Péron)

Les sociétés trop sophistiquées sont appelées à disparaître. Émerveillées par les raffinements infinis de la technologie, elles se sont perdues dans un labyrinthe de machines d’une complexi­té inconnue à ce jour dans l’histoire de l’humanité. De l’automobile en passant par le nucléaire, l’électricité, le télé­phone et Internet, jamais l’humain n’a été équipé ­d’autant d’inventions aussi géniales qu’extraordinairement compliquées. Ce haut niveau de technicité flatte l’homme, qui se voit conforté dans sa supériorité sur toutes les autres formes de vie sur terre. Les hippopotames, les musaraignes et les koalas n’ont rien inven­té, et leur mode de vie est identique depuis des siècles. Des ­tocards. Alors que l’homme fabrique en quantité des ­machines fabuleuses qui démontrent qu’il est lui-même fabuleux puisqu’il les invente.

Et voilà qu’on découvre, à l’occasion d’une épidémie d’un autre siècle, ce qui est en réalité indispensable. De la nourriture, et donc des agriculteurs pour la produire, ainsi que des caissières de supermarché pour nous la vendre. De l’hygiène, et donc des éboueurs pour nous éviter d’être envahis par la vermine. De l’eau courante, et donc des employés des services des eaux pour ne pas attraper la gale. Manger, rester propre et ne pas se faire contaminer. Tout le reste devient brusquement secondaire.

[...]

La suite ci-dessous sur le site de Charlie Hebdo

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents