Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
30 avril 2020 4 30 /04 /avril /2020 15:14

Déclaration de la CGT-Education 7627

Lors de son allocution télévisée du 13 avril 2020, le Président de la République a annoncé une réouverture des écoles progressive le 11 mai. Lors de son audition le mardi 21 avril 2020 devant la commission des Affaires culturelles et de l’Éducation de l’Assemblée Nationale, le Ministre de l’Éducation Nationale a présenté son plan de reprise en évoquant une réouverture des écoles le 11 mai pour les classes de GS, CP et CM2 par groupe de 15 élèves maximum et sur la base du volontariat des familles. De même, il évoque une reprise pour les classes de CP et de CE1 en REP et REP+, considérant qu’elles ont des effectifs de moins de 15 élèves par classe (10 en Petite et Moyenne section). Le 18 mai serait la reprise des 6ème, 5ème, et pour les autres élèves la décision est reportée à la fin mai !. Le 25 avril le Conseil Scientifique émettait un avis défavorable à la réouverture le 11 mai des crèches, écoles, collèges et Lycées, proposant d’attendre septembre. Prenant acte de la décision du Président, il préconise des mesures sanitaires fortes et précises.
L’école n’est pas la garderie du MEDEF !
Après un discours guerrier du Président de la République imposant non seulement la fermeture de toutes les crèches, les établissements scolaires, ou les lieux accueillant du public mais aussi un confinement quasi-totale, l’organisation du déconfinement et la décision de réouverture des établissements scolaires le 11 mai a été prise essentiellement pour des raisons économiques et semblent guidée par le MEDEF au détriment de la protection des salariés. Rappelons qu’après des propos qui se voulaient rassurants pour les salariés, les différentes ordonnances ont réduit la protection des salariés en augmentant le temps de travail, diminuant le temps de pause entre deux journées de travail et plus récemment en volant les congés payés pour celles et ceux qui auraient utilisé des ASA « Covid-19 » qui impactera les fonctionnaires. Ainsi, la décision de rouvrir les écoles ne sert qu’à permettre le retour rapide sur leur lieu de travail des salarié-e-s qui n’y ont pas encore été contraints !
Un Conseil Scientifique méprisé !
Alors que le Président de la République n’a cessé de justifier ses décisions par les préconisations du Conseil Scientifique pour imposer le confinement et la fermeture des établissements scolaires, c’est sans le consulter qu’il impose leur réouverture « progressive » ! Or, celui-ci vient de préconiser d’attendre septembre pour la réouverture des crèches et des établissements scolaires. D’ailleurs, de l’aveu même de Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, la circulation du virus Covid-19 est encore à un niveau élevé, même si le confinement a permis son ralentissement. Les réserves des scientifiques sont tout aussi nombreuses. Le risque de relancer une épidémie dont les chiffres démontrent qu’elle est toujours présente sur le territoire est très fort. [...]

La suite ici : http://educaction7627.fr/spip.php?article4136

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents