Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 23:38
Une enquête administrative a été ouverte par la direction de l’hôpital du Rouvray de Sotteville-lès-Rouen dans le but de sanctionner les personnels qui auraient tenu des propos « injurieux et diffamatoire ». (©RT/76actu/archives)

Une enquête administrative a été ouverte par la direction de l’hôpital du Rouvray de Sotteville-lès-Rouen dans le but de sanctionner les personnels qui auraient tenu des propos « injurieux et diffamatoire ». (©RT/76actu/archives)

Depuis le 2 avril, sept agents de fonctions différentes ont été convoqués. Certains avaient ouvertement dénoncé le manque de masques pour se protéger du Covid-19. D’aucuns sont persuadés qu’il s’agit d’une « chasse aux sorcières » pour « intimider les lanceurs d'alerte".

 

 

Dans certaines salles de garde du centre hospitalier du Rouvray (Seine-Maritime), on trouve des masques accrochés à des cintres ou à des cordes à linge pour les faire sécher et les réutiliser. / © France Télévisions

France 3 Normandie -  28 mars

 

 

 

 

Mais cette enquête administrative ne serait que les stigmates du combat mené au printemps et à l’été 2018.

Ci-contre : Hôpital de Saint-Etienne du Rouvray en juin 2018© Ludivine Aurelle

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents