Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
3 mars 2020 2 03 /03 /mars /2020 14:51
Laurent Brun, entouré de Jean-Marie Mutel, secrétaire CGT cheminots Le Havre, et Christophe Callay, secrétaire régional. (Photo Christophe Frebou/Paris-Normandie)

Laurent Brun, entouré de Jean-Marie Mutel, secrétaire CGT cheminots Le Havre, et Christophe Callay, secrétaire régional. (Photo Christophe Frebou/Paris-Normandie)

C’est par le 9 h 03 que le secrétaire général du syndicat CGT des cheminots, Laurent Brun, est arrivé, au Havre lundi 2 mars 2020. L’occasion de leur parler perspectives, concurrence, retraites et actions à venir. Interview.

 

Quel sens donnez-vous à cette journée passée aux côtés des cheminots syndiqués CGT du Havre ?

Laurent Brun : « On est au cœur d’un conflit social, donc cela me permet de rencontrer mes camarades et m’assurer que l’on est bien raccord entre la fédération et les syndicats. Dans différentes régions, on fait face à des enjeux particuliers avec l’arrivée de nouveaux matériels [l’Omneo sur la ligne Paris-Le Havre, NDLR] et les discussions en cours sur les potentiels appels à concurrence. Accessoirement, on est en période d’élections municipales. Ce qui me permet de venir rappeler tout le mal que je pense de la politique d’Édouard Philippe. »

 

L’ouverture à la concurrence ne concerne pourtant pas la région du Havre ?

« Pour l’instant, non. Les problématiques de qualité et de services sont fortement liées à l’infrastructure. Elle est ici très dégradée. Avec l’arrivée du nouveau matériel, une partie va probablement se résoudre. Ici, il y a plutôt des problématiques d’organisation de la SNCF, d’investissements attendus de l’État sur l’infrastructure.

« L’axe de bataille du fret »

[...]

La suite de l'interview sur le site de Paris-Normandie :

https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/pour-laurent-brun-n1-de-la-cgt-cheminots-present-au-havre-le-493-est-un-coup-de-faiblesse-NG16452069

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents