Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
24 mars 2020 2 24 /03 /mars /2020 17:45
© IP3 PRESS/MAXPPP

© IP3 PRESS/MAXPPP

Coronavirus : l'incompréhension de ces salariés qui doivent déjà retourner à l'usine

Ce lundi, des entreprises normandes ont décidé de réouvrir, malgré les mesures de confinement élevé. Et malgré des soupçons de cas de coronavirus. Qu'en est-il alors de la sécurité sanitaire ? Exemple chez Arconic à Dives-sur-Mer.

Un salarié de l'usine Arconic, à Dives-sur-Mer, aurait été déclaré "contaminé" par le coronavirus, par son médecin traitant, vendredi dernier. Il a été arrêté. "On a mis sous ses collègues au courant, au nom du droit d'alerte", assure ce lundi soir le délégué syndical FO du site, Anthony Milcent."Cela renforce notre volonté initiale de fermeture de l'usine pour 2 semaines minimum", pour éviter aux porteurs sains de transmettre ce virus, avec toutes les manutentions pratiquées sur place.
 

"Certains se sont vus refuser le droit de porter un masque"

La suite ci-dessous :

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/calvados/coronavirus-incomprehension-ces-salaries-qui-doivent-deja-retourner-usine-1805210.html

Le PCF, la France insoumise, des organisations syndicales réclament que seules les entreprises et services essentiels continuent de fonctionner.

Le PCF : "Sur tout le territoire national, de trop nombreuses entreprises continuent de produire et fonctionner au détriment de la santé de leurs salariés, parfois même dans des entreprises où des salariés ont été dépistés positifs au COVID-19

Cela doit cesser : Seul ce qui est essentiel doit fonctionner.

Le confinement doit s'étendre rigoureusement à tout le reste afin de répondre efficacement au défi qui est devant nous."

La France insoumise :

"Face à la crise sanitaire, un maximum de monde doit rester en confinement. Les mesures prises par le gouvernement ne protègent pas suffisamment les salariés, notamment les employés et les ouvriers. Seules les personnes dans les secteurs essentiels dans ces temps de crise, ne pouvant travailler de chez elles, doivent se rendre sur leur lieu de travail."
 
Pour leur part, les syndicats CGT, FO, FSU, Solidaires de Seine-maritime exigent notamment la "mise à l’arrêt de tous les secteurs non vitaux, non nécessaires pour lutter contre l’épidémie. Maintien intégral des salaires et revenus pour les salariés. Interdiction des licenciements et de sanctions contre ceux qui utilisent le droit de retrait."
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents