Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
19 février 2020 3 19 /02 /février /2020 00:40
Par Jacob Crosse et Barry Grey
15 février 2020

Bernie Sanders a remporté le vote populaire dans les primaires présidentielles du New Hampshire et de l'Iowa en se présentant comme un opposant à la guerre. Après l'assassinat criminel du général iranien Qassem Soleimani le mois dernier, Sanders a été le candidat démocrate à la présidence qui critiqua le plus vigoureusement l'action de Trump. Ses sondages ont augmenté en même temps que sa rhétorique antiguerre renforcée.

Il a souligné à plusieurs reprises son vote contre l'invasion de l'Irak en 2003, rappelant aux électeurs lors du débat présidentiel de l'Iowa le mois dernier: «J'ai non seulement voté contre cette guerre, mais j'ai aussi contribué à mener l'effort contre cette guerre».

Bernie Sanders en meeting dans le New Hampshire, 10 février 2020 JOE RAEDLE/AFP

 

Il a rappelé de manière répétée son vote contre l’invasion de l’Irak en 2000, rappelant aux électeurs lors du débat présidentiel en Iowa le mois dernier : « J’ai non seulement voté contre la Guerre, mais j’ai aussi aidé à l’effort contre celle-ci ».

Or, quand il parle au plus important quotidien de la classe dirigeante étasunienne, le discours de Sanders revêt un ton très différent par rapport à celui avec lequel il s’adresse au public lors de ses interventions ou de ses interviews à la télévision.

Les réponses fournies par Sanders lors du sondage publié par le New YorkTimes montrent une approche très différente de son attitude de « social-démocrate » face à l’impérialisme et à la guerre. Au cours de ce sondage Sanders monte au créneau afin de rassurer la communauté des services secrets et des militaires ainsi que l’élite financière sur sa loyauté de sénateur à l’impérialisme étasunien et à ses capacités de déployer la force militaire.

La chose la plus choquante et significative est probablement sa réponse à la troisième question du sondage du NYT :

Question : "Pourriez-vous envisager d’employer l’armée afin d’engager une frappe préventive sur les essais nucléaires iraniens ou nord-coréens ?"

Réponse : « Oui ».

Lire la suite sur le site du Grand Soir :

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents