Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
19 janvier 2020 7 19 /01 /janvier /2020 17:12
Appel adopté à l’unanimité de l’AG des syndiqué-e-s de la CGT éduc’action académie de Rouen

 

Le gouvernement répète à l’envi que la mobilisation contre la réforme des retraites doit s’arrêter, qu’elle n’a plus aucune force. La rue vient d’affirmer que ce jeudi qu’il n’en est rien, et que le mouvement de grève obtient un soutient majoritaire dans la population. Après plus de 40 jours de grève pour de nombreux salariés, il y avait 20 000 manifestants au Havre, 10 000 à Rouen, 1500 à Dieppe. Les ports restent bloqués. Dans les manifestations le cortège éducation est très important, à un moment où la lutte contre la réforme des retraites va se conjuguer avec la volonté de faire échec aux E3C et de lutter contre les suppressions de postes.

LUNDI 20 JANVIER :
grève des lycées contre les E3C et à 16h00 rassemblement devant le rectorat en soutien
ROUEN : rendez vous à 7h00, place de l’hôtel de ville de Sotteville les Rouen pour une action lycée / 16h00 rassemblement devant le rectorat

MARDI 21 JANVIER :
DIEPPE : actions devant les IEN
LE HAVRE : 16h30 distribution tracts ROND POINT CASERNE POMPIERS

MERCREDI 22 JANVIER :
ROUEN : opération ville morte : rendez vous 6h00 gare de Sotteville / 12h rassemblement-barbecue place des Emmurés / AG éducation à 18h00 Halle aux toiles, salle 2
DIEPPE : 12h00 rassemblement devant la sous préfecture

JEUDI 23 JANVIER :
ROUEN : 12h00 pique nique revendicatif fac de Mt St Aignan / 17h30 manifestation aux flambeaux place de l’hôtel de ville
LE HAVRE : distribution tracts AUCHAN MONT GAILLARD rdv station service à 10h / 17h30 soirée de soutien à la Forge (Harfleur)

VENDREDI 24 JANVIER :
LE HAVRE : manifestation 10h30 à la gare / AG éducation à 9h00
ROUEN : 7h00 action éducation métro St Sever / manifestation 10h30 Cours Clémenceau

Le gouvernement répète à l’envie que la mobilisation contre la réforme des retraites doit s’arrêter, qu’elle n’a plus aucune force. La rue vient d’affirmer qu’il n’en est rien, et que le mouvement de grève obtient un soutien majoritaire dans la population. Le jeudi 15 janvier, après plus de 42 jours de grève pour de nombreux salariés, il y avait 20 000 manifestants au Havre, 10 000 à Rouen, 1500 à Dieppe et les ports restaient bloqués occasionnant des ruptures de stock de matières premières.
le gouvernement reste sourd aux revendications de la majorité de la population : il feint de reculer sur l’âge pivot et maintient son projet de retraite à points.
Pour gagner le retrait de la réforme, la CGT éduc’action appelle les salariés de l’éducation :

  • à participer aux grèves, aux manifestations et aux actions de blocages, comme celui du rectorat de Rouen notamment les 22 et 23 janvier
  • à favoriser l’auto-organisation des collègues en lutte et à tenir des AG fréquentes sur les lieux de travail et au niveau interprofessionnel ;
  • à construire et défendre la grève reconductible dans les AG et en heure/réunion d’information syndicale ;
  • à porter nos revendications dans le secteur éducation : de vraies augmentations de salaire sans aucune contrepartie, la fin de la précarité et la titularisation de tous les contractuels, des créations de postes au lieu des suppressions, le retrait des réformes et projets Blanquer (E3C, parcoursup, réforme des lycées généraux et professionnels...), abrogation de la loi de la fonction publique
  • et à faire le lien avec la politique qui frappe tous les secteurs professionnels NI CASSE DES RETRAITES, NI CASSE DE L’EDUCATION !
  • à occuper le terrain auprès de nos collègues de travail, par la discussion, et à soutenir toutes les actions permettant d’amplifier la mobilisation : grève durant les épreuves des E3C pour y faire échec, occupations nocturnes d’établissements, manifs en soirée et le week-end, happenings, utilisation collective des registres santé et sécurité au travail, etc. ;
  • à contribuer à la réussite des caisses de grève au niveau local, interprofessionnel et/ou des établissements scolaires.

C’EST TOUS ENSEMBLE QU’ON VA GAGNER LE RETRAIT DU PROJET DE RÉFORME DES RETRAITES !
SOYONS TOUS ET TOUTES EN GRÈVE ET EN MANIF LE 24 JANVIER !

LE HAVRE 10h30 à la gare
ROUEN 10h30 Cours Clémenceau

Lire l’analyse CGT du projet de loi

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents