Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
26 février 2020 3 26 /02 /février /2020 18:48

Grève du 9 janvier : deux manifestants blessés à Rouen, une enquête est ouverte

Alors que la manifestation se déroulait dans le calme, quelques tensions ont éclaté entre manifestants et policiers. / © Amandine Pointel / France TélévisionsAlors que la manifestation se déroulait dans le calme, quelques tensions ont éclaté entre manifestants et policiers. / © Amandine Pointel / France Télévisions

Alors que la manifestation se déroulait dans le calme, quelques tensions ont éclaté entre manifestants et policiers. / © Amandine Pointel / France Télévisions

Commentaires et extrait du texte lu sur le site de Fr3 Normandie.  Globalement honnête.  Mais la journaliste doit garder une certaine retenue sans doute.

" Quelques tensions ont éclaté entre manifestants et forces de l’ordre, en milieu de cortège."

Commentaire Yvette Genestal : Non.  Quelques tensions n'ont pas éclaté entre manifestants et forces de l'ordre.  Les robocops ont attaqué le cortège des gilets jaunes alors que rien ne se passait.  Rien.  J'y étais.  Je les ai vus arriver.  Ils étaient à dix mètres quand je les ai aperçus.  J'étais à leur hauteur.  Ils ont fendu la foule et se sont précipités sur des manifestants, gilets jaunes, au coeur du cortège.  Il n'y avait eu auparavant ni dégradations, ni violences.  Les violences sont venues des policiers.  Aucun manifestant n'avait de casque, ni de lunettes de protection, ni de foulard, ni de cagoules ( et ce ne sont pas des infractions, que je sache).  Que des noms d'oiseaux aient volé après l'intervention, rien de plus normal.  Que des manifestants attaqués et bastonnés se soient défendus, tout à fait légitime.  Les gaz lacrymogènes ont été lancés ensuite.  Sur des manifestants non protégés.

"Un homme de 61 ans a été blessé à la tête. Une enquête est ouverte."

Sur une des vidéos on voit les manifestants devant les forces de police.  Elle est intitulée "Quand les manifestations dérapent".  Cette vidéo a été prise après l'intervention policière dans la manifestation. Puis les matraques sont sorties une deuxième fois ...

Et que dit la préfecture ?

Un gros mensonge !

Le service d'ordre mis en place par les syndicats a été débordé par les manifestants.
- La préfecture de Seine-Maritime à la rédaction de France 3 Normandie  

Faux ! Le service d'ordre mis en place par les syndicats a été débordé puis gazé par les policiers, pas par les manifestants ! 

Sur ordre de qui ? La préfecture ne maîtriserait-elle pas ses forces de police ? Serait-elle débordée ?  Ou des ordres ont-ils été donnés ?

Faut-il désormais s'étonner que devant de telles exactions, on entende parfois dans les manifestations, des mots très durs adressés à la police ?  Il serait grand temps que raison revienne aux forces dites de "l'ordre" et qu'elles s'interrogent sur le rôle qu'on leur fait jouer.  Est-ce rêver qu'exiger des policiers qu'ils se comportent comme des citoyens et des républicains, et, à ce titre, interrogent leur hiérarchie et leur ministre sur les ordres et les consignes données ?

Car cela fait trop longtemps que ça dure.  Et ça ne date pas d'E Macron. Cela a commencé avec les batailles contre la loi travail.  Sous un président et un chef du gouvernement socialistes.  Auquel appartenait E. Macron.

Cette stratégie de la tension a été systématiquement mise en place pour contrer une politique et des mesures de plus en plus impopulaires. 

Le texte complet ici : https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/greve-du-9-janvier-homme-blesse-rouen-1771961.html#xtor=EPR-521-[france3regions]-20200115-[lespluslus]&pid=726375-1458206835-639c8bda

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents