Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
10 janvier 2020 5 10 /01 /janvier /2020 14:42

30 000 pour le rejet du projet dans les rues de ROUEN

Des enseignants

Des enseignants

Chapelle Darblay

Chapelle Darblay

Grève du 9 janvier - Des dizaines de milliers de manifestants en Seine-Maritime - Déterminés, vigilants, révoltés
Grève du 9 janvier - Des dizaines de milliers de manifestants en Seine-Maritime - Déterminés, vigilants, révoltés
Grève du 9 janvier - Des dizaines de milliers de manifestants en Seine-Maritime - Déterminés, vigilants, révoltés
Grève du 9 janvier - Des dizaines de milliers de manifestants en Seine-Maritime - Déterminés, vigilants, révoltés
Grève du 9 janvier - Des dizaines de milliers de manifestants en Seine-Maritime - Déterminés, vigilants, révoltés
Grève du 9 janvier - Des dizaines de milliers de manifestants en Seine-Maritime - Déterminés, vigilants, révoltés
Grève du 9 janvier - Des dizaines de milliers de manifestants en Seine-Maritime - Déterminés, vigilants, révoltés
Grève du 9 janvier - Des dizaines de milliers de manifestants en Seine-Maritime - Déterminés, vigilants, révoltés
Grève du 9 janvier - Des dizaines de milliers de manifestants en Seine-Maritime - Déterminés, vigilants, révoltés
Grève du 9 janvier - Des dizaines de milliers de manifestants en Seine-Maritime - Déterminés, vigilants, révoltés

Des avocats, des territoriaux, Renault-Cléon, des papetiers avec notamment les salariés de Chapelle-Darblay qu'UPM s'apprête à envoyer au chômage avant l'âge de la retraite, des salariés de la Chimie, de la santé, d'EDF, beaucoup, beaucoup d'enseignants,  et bien sûr les cheminots en lutte continue depuis plus d'un mois, la CGT nombreuse, la FSU, FO, SUD, la CFE-CGC,   curieusement une brochette de CFDT venus de Renault-Cléon, des gilets jaunes ...

Beaucoup de monde donc pour cette manif du 9 janvier.  10 000 selon la police, ça fait, d'après l'expérience, plus de 20 000 sur les pavés de Rouen.

Et une provocation policière que Paris-Normandie qualifie d'" affrontements avec les forces de l’ordre".  J'ai vu les policiers entrer dans la manif à la hauteur de la rue Jeanne d'Arc.  Sans raison aucune.  Les slogans étaient vigoureux, agressifs à l'égard du gouvernement et du patronat.  Normal quand ça fait 30 ans qu'on vit des contre-réformes contre les salariés, en faveur des plus grandes entreprises.  Les manifestants étaient en colère mais défilaient dans le calme.  C'est au niveau du cortège des gilets jaunes qu'ils sont entrés bottés, casqués, dans leur uniforme de Robocop et ont ciblé quelques manifestants ni casqués, ni cagoulés, ni protégés par un masque.  Ils ont matraqué sans retenue puis ils ont envoyé des gaz lacrymogènes ...

Un manifestant blessé / © Stéphane L'Hôte/France Télévisions

Pour les policiers, ce manifestant de 61 ans était sûrement un danger pour la sécurité publique ... Visiblement il n'était pas casqué comme ses agresseurs.

Le sang froid des manifestants a permis que tout rentre dans l'ordre.  la provocation a fait long feu.  Le prétexte donné a posteriori : un tag ... Et pour un tag allégué par la police, deux blessés et une garde à vue.  Il y a longtemps que les forces de police ne sont plus des gardiens de la paix mais les forces de l'ordre dominant.  Mais qui a donné l'ordre ?

Reste que c'était une très belle manif.  Combative.  Et même si encore beaucoup de salariés n'ont pas effectivement rejoint la grève, ils soutiennent le mouvement.  Au bout de 36 jours, c'est une réussite.  A la mesure de la très profonde colère.  Et nombreux sont ceux, parmi les manifestants et au-delà, qui se jurent que, plus jamais, ils ne voteront E. Macron, même sous le chantage de la présence du RN au deuxième tour. 

Yvette Genestal

Nouvelle journée de mobilisation pour les opposants à la réforme des retraites ce jeudi 9 janvier. En plus des différents blocages aux entrées et sorties des grandes villes normandes comme Rouen et le Havre, plusieurs manifestations étaient prévues.  

Grève du 9 janvier en Normandie : revivez les manifestations et perturbations dans la région

Paris-Normandie

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents